25/05 15:50

EXCLU - Le Dr Luc Perino: "On peut dire maintenant sans hésiter que le Pr Raoult s'est trompé après l'article de The Lancet" - VIDEO

Ce matin, le Dr Luc Perino, épidémiologiste, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Il est revenu sur l'étude parue dans "The Lancet", qui suggère que la chloroquine et l'hydroxychloroquine «ne bénéficient pas aux patients du Covid-19». Les recherches ont été menées sur près de 15.000 malades.

"L'article qui est paru dans The Lancet est une méta-analyse. Elle reprend toutes les études faites sur le sujet et elle en tire une conclusion générale. Lorsque vous vous intéressez à une maladie dont le taux de guérison spontanée sans traitement et sans séquelle est de 98% - c'est le cas du Covid-19 -, les médicaments sur cette maladie vont avoir un taux de guérison de 98%. On a une maladie où il est très difficile de faire une expérimentation sérieuse et aucune n'a été faite. Toutes les études qui ont été faites sont irrecevables, donc on a fait cette méta-analyse", a-t-il débuté.

Et d'ajouter : "Je pense que la chloroquine est tout à fait inefficace, comme la plupart des médicaments qui ont été testés jusqu'à maintenant. La seule façon de trouver un médicament efficace, ça serait de tester les gens qui sont uniquement en réanimation respiratoire. Là, on peut voir une différence". 

Pour le Dr Luc Perino, le premier essai réalisé par le Pr Raoult "est tout à fait irrecevable". "Aucun étudiant en médecine de deuxième année n'aurait osé présenter un tel essai. Toute la communauté scientifique s'est mise debout contre lui. Ils ont eu raison. On ne peut pas présenter un essai aussi mauvais que celui qu'il a présenté. Aujourd'hui, on peut le dire : oui, la chloroquine est inefficace dans le Covid-19 au stade précoce de la maladie. Il faudrait faire des études à un stade tardif", a-t-il détaillé. "Didier Raoult s'est totalement trompé, on peut le dire sans hésiter", a conclu le Dr Luc Perino.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jevaisvousdire
26/mai/2020 - 09h30
Soi-même a écrit :

Hâtives ? Pour l'instant les preuves contraires s'accumulent !

Sauf les "études" mal menées de ce monsieur... qui a oublié la rigueur apparemment au cours de sa carrière pourtant bien fournie...

Bien sur, avez-vous les résultats de "DISCOVERY" ?

Mais surtout que ceux qui auront tort soient "cloués au pilori" à la fin de cette controverse !

Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 22h40
stbx00 a écrit :

Sans chercher d'arnaque et même si on voudrait tous que Raoult ait raison, force est de constater qu'il n'y a simplement pas d'étude démontrant l'efficacité de son traitement en début d'infection. Ce qui est clair c'est qu'en testant tout le monde, il a soigné des gens positifs qui auraient guéris sans traitement à la différence de la région parisienne par exemple où les personnes testées étaient souvent à un stade plus avancé. Rien que ça fait une différence dans la pertinence des résultats.

Ce qu'on peut regretter c'est ne pas avoir eu une politique de tests massifs comme il le préconisait... 

Entièrement d'accord

Merci pour cette analyse, ca fait du bien...

Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 22h39
thiistiime a écrit :

"l'épidémie semble décliner avec le climat.."

Pas vraiment si l'on prend l'exemple du Brésil...

Sinon on peut simplement penser que les mesures de distanciations et de protections sont efficaces, même respectées à moitié, et qu'un taux d'immunité de 10% dans la population suffit à freiner le virus......(?)

Je disais à confirmer.

N'oublions pas que le Brésil c'est surtout l'hémisphère Sud et donc saisons inversées. Et le Brésil est pratiquement un continent avec un climat très varié d'un bout à l'autre.

Portrait de Maison Imaque
25/mai/2020 - 21h58

Vive Raoultsmiley

Portrait de stbx00
25/mai/2020 - 19h32
Jilou1994 a écrit :

Le Pr Raoult dit et redit, explique à coup de graphismes et statistiques depuis le début que ce traitement est à prendre au début et non dans un cas déjà trop avancé. Cela réduit la charge virale et l'inflammation galopante dans les poumons, pas plus, pas moins. Il recommande de tester un max, d'isoler et de traiter, ce que ce gouvernement n'a pas su et pu faire. 

Entre un double médoc qui soulage et diminue le pourcentage de claquer qui coûte peu cher et d'autres traitements présentés comme super novateurs qui coûtent un bras alors que les études montrent des effets secondaires plus que douteux, franchement, elle est où l'arnaque ? A qui profite le crime ? Il y a tellement d'argent et de plans de carrière en jeu que cela doit rendre aveugle et sourd un paquet de personnes au point de mettre un mouchoir sur leur conscience de médecin, enfin ce qu'il en reste. 

Quant aux big data on leur fait dire tout ce que l'on veut vu que ce n'est pas la méthode du pr Raoult qui est comparée. 

Enfin, cela fait vendre du clic et des vues à la classe mercantile médiatique qui regardent surtout ce qui se vend le mieux, peu importe la vérité, le sensationnel fait recette et ça ils l'ont bien compris.  

Sans chercher d'arnaque et même si on voudrait tous que Raoult ait raison, force est de constater qu'il n'y a simplement pas d'étude démontrant l'efficacité de son traitement en début d'infection. Ce qui est clair c'est qu'en testant tout le monde, il a soigné des gens positifs qui auraient guéris sans traitement à la différence de la région parisienne par exemple où les personnes testées étaient souvent à un stade plus avancé. Rien que ça fait une différence dans la pertinence des résultats.

Ce qu'on peut regretter c'est ne pas avoir eu une politique de tests massifs comme il le préconisait... 

Portrait de hummerH2
25/mai/2020 - 19h18
Mimosas06 a écrit :

Un peu marre de ces querelles entre médecins et scientifiques, comment peut-on maintenant leur accorder notre confiance!

Toute ma vie j'ai entendu les médecins affirmer tout et son contraire, et parfois les mêmes personnes à quelques mois d'intervalle !

Cet épisode cacophonique durant cette épidémie ne fait que rajouter une page de plus ...

Portrait de Mimosas06
25/mai/2020 - 18h12

Un peu marre de ces querelles entre médecins et scientifiques, comment peut-on maintenant leur accorder notre confiance!

Portrait de thiistiime
25/mai/2020 - 18h08
Soi-même a écrit :

Non mais des nouvelles des études de Raoult : une "étude" caviardée, sans aucune rigueur, avec des échantillons peau de chagrin ! Qu'il sorte une vraie étude ! J'aimerai tant qu'il ait raison qu'on est moins de morts.

Là où il semble avoir raison (il n'est pas le seul) c'est que l'épidémie semble décliner avec le climat... A confirmer

"l'épidémie semble décliner avec le climat.."

Pas vraiment si l'on prend l'exemple du Brésil...

Sinon on peut simplement penser que les mesures de distanciations et de protections sont efficaces, même respectées à moitié, et qu'un taux d'immunité de 10% dans la population suffit à freiner le virus......(?)

Portrait de Dex
25/mai/2020 - 17h48

Qui n'a pas son tatouage Raoult? Grand déstockage avant la désignation du prochain messie ! smiley

Portrait de À mon humble avis

La chasse aux sorcières à l’encontre du
Pr. Raoult ne cesse de progresser dans les médias.. n’a t’il pas suffisamment de crédibilité pour être respecté dans ses études scientifiques..

Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 17h39
jevaisvousdire a écrit :

Ne tirez pas de conclusion trop hâtives !

Hâtives ? Pour l'instant les preuves contraires s'accumulent !

Sauf les "études" mal menées de ce monsieur... qui a oublié la rigueur apparemment au cours de sa carrière pourtant bien fournie...

Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 17h38
Jilou1994 a écrit :

Le Pr Raoult dit et redit, explique à coup de graphismes et statistiques depuis le début que ce traitement est à prendre au début et non dans un cas déjà trop avancé. Cela réduit la charge virale et l'inflammation galopante dans les poumons, pas plus, pas moins. Il recommande de tester un max, d'isoler et de traiter, ce que ce gouvernement n'a pas su et pu faire. 

Entre un double médoc qui soulage et diminue le pourcentage de claquer qui coûte peu cher et d'autres traitements présentés comme super novateurs qui coûtent un bras alors que les études montrent des effets secondaires plus que douteux, franchement, elle est où l'arnaque ? A qui profite le crime ? Il y a tellement d'argent et de plans de carrière en jeu que cela doit rendre aveugle et sourd un paquet de personnes au point de mettre un mouchoir sur leur conscience de médecin, enfin ce qu'il en reste. 

Quant aux big data on leur fait dire tout ce que l'on veut vu que ce n'est pas la méthode du pr Raoult qui est comparée. 

Enfin, cela fait vendre du clic et des vues à la classe mercantile médiatique qui regardent surtout ce qui se vend le mieux, peu importe la vérité, le sensationnel fait recette et ça ils l'ont bien compris.  

Il propose un traitement à des cas légers dont la plupart aurait guéri... Chercher l'erreur.

Cf autres études sur le traitement précoce à la chloroquine, notamment étude chinoise de la semaine dernière => pas de plus-value (pas plus de morts heureusement) ! Et les preuves s'accumulent toujours dans le même sens, sauf ses deux études caviardées...

Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 17h34
thiistiime a écrit :

Autrement dit, on fait une meta-analyse sur la base d'études qui ne sont pas recevables ? Et donc la meta-analyse, elle, elle devient recevable ? :steve:

Non mais des nouvelles des études de Raoult : une "étude" caviardée, sans aucune rigueur, avec des échantillons peau de chagrin ! Qu'il sorte une vraie étude ! J'aimerai tant qu'il ait raison qu'on est moins de morts.

Là où il semble avoir raison (il n'est pas le seul) c'est que l'épidémie semble décliner avec le climat... A confirmer

Portrait de Jilou1994
25/mai/2020 - 17h32

Le Pr Raoult dit et redit, explique à coup de graphismes et statistiques depuis le début que ce traitement est à prendre au début et non dans un cas déjà trop avancé. Cela réduit la charge virale et l'inflammation galopante dans les poumons, pas plus, pas moins. Il recommande de tester un max, d'isoler et de traiter, ce que ce gouvernement n'a pas su et pu faire. 

Entre un double médoc qui soulage et diminue le pourcentage de claquer qui coûte peu cher et d'autres traitements présentés comme super novateurs qui coûtent un bras alors que les études montrent des effets secondaires plus que douteux, franchement, elle est où l'arnaque ? A qui profite le crime ? Il y a tellement d'argent et de plans de carrière en jeu que cela doit rendre aveugle et sourd un paquet de personnes au point de mettre un mouchoir sur leur conscience de médecin, enfin ce qu'il en reste. 

Quant aux big data on leur fait dire tout ce que l'on veut vu que ce n'est pas la méthode du pr Raoult qui est comparée. 

Enfin, cela fait vendre du clic et des vues à la classe mercantile médiatique qui regardent surtout ce qui se vend le mieux, peu importe la vérité, le sensationnel fait recette et ça ils l'ont bien compris.  

Portrait de jevaisvousdire
25/mai/2020 - 16h31
Soi-même a écrit :

OUI enfin !

Surtout qu'il n'a jamais rien réellement prouvé sur son traitement...

Ne tirez pas de conclusion trop hâtives !

Portrait de thiistiime
25/mai/2020 - 16h09

Autrement dit, on fait une meta-analyse sur la base d'études qui ne sont pas recevables ? Et donc la meta-analyse, elle, elle devient recevable ? smiley

Des nouvelles de Discovery ? smileyDes nouvelles de Discovery ? smiley Detected language : French  
Portrait de Soi-même
25/mai/2020 - 15h54

OUI enfin !

Surtout qu'il n'a jamais rien réellement prouvé sur son traitement...