22/05 17:07

Municipales: Edouard Philippe annonce que le second tour se tiendra le 28 juin prochain - "Chaque électeur devra porter un masque de protection" (Christophe Castaner) - VIDEO

17h07 : Les sénateurs LR Philippe BAS, Bruno Retailleau et Hervé Marseille ont déposé au Sénat une proposition de loi relative aux conditions de la tenue du second tour des élections municipales prévu pour le 28 juin, certaines dispositions du Code électoral étant jugées inadaptées par ces derniers en raison de la situation sanitaire.

Les élus LR proposent donc qu’un électeur puisse disposer de deux procurations établies en France, contre une seule actuellement. La proposition de loi évoque également la possibilité d’établir ces procurations depuis son domicile et de demander aux autorités compétentes de se déplacer jusqu’à leur domicile pour rédiger leur procuration. 

"Ce droit serait accordé aux personnes souffrant d’une vulnérabilité physique, selon une liste fixée par le Haut Conseil de la santé publique", expliquent les sénateurs qui souhaitent par ailleurs que des masques soient mis à la disposition de celles et ceux n’en ayant peu, une dépense qui "serait à la charge de l’Etat et non des communes". 

13h50: Sur Twitter, le député LFI Eric Coquerel s'est exprimé sur la date du second tour des municipales. "L’exécutif prend le risque de répéter la faute du 1er tour des municipales 2020 en fixant le 2e tour le 28 juin. Il y a le risque sanitaire mais on contamine aussi la démocratie: organiser une élection sans le droit de faire une vraie campagne est une dangereuse première", déclare-t-il sur le réseau social.

12h54: Le point sur ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Edouard Philippe et de Christophe Castaner

Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, a annoncé vendredi le Premier ministre, Edouard Philippe, en prévenant que cette décision était « réversible » si les conditions sanitaires étaient amenées à se détériorer.

« Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique doit reprendre ses droits », a expliqué le Premier ministre lors d’une conférence de presse à Matignon, en soulignant qu’une « clause de revoyure » avec le conseil scientifique interviendra d’ici deux semaines.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a pour sa part indiqué que les électeurs devraient porter un masque dans les bureaux de vote, en faisant valoir que ce second tour ne devait pas « devenir un facteur de circulation du virus ».

« Il conviendra donc de faire campagne différemment », a-t-il encore expliqué, en évoquant « le respect systématique des gestes barrière » et la nécessité de « privilégier les campagnes numériques ».

Le second tour des élections municipales, prévu le 22 mars, avait été reporté pour cause d’épidémie du nouveau coronavirus. La tenue du premier tour le 15, à la veille de l’annonce du confinement, avait été marqué par un bond massif de l’abstention, qui avait dépassé 55% des électeurs.

Dans un avis au gouvernement, le conseil scientifique ne s’est pas opposé à la tenue du second tour en juin, assorti toutefois de conditions pour renforcer la sécurité sanitaire durant l’ensemble du processus électoral.

12h31: Le Premier ministre Edouard Philippe et le Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner prennent la parole lors d'une conférence de presse depuis Matignon

"Le 15 mars dernier s'est déroulé le premier tour des municipales"

Edouard Philippe annonce "assumer" la décision du maintien du premier tour des municipales. "J'assume d'avoir considéré qu'un bureau de vote est un lieu essentiel à la vie du pays."

"Le 1er tour a permis d'élire les maires dans 30.143 communes (...) Il reste encore à organiser un second tour pour environ 5.000 communes".

"Le conseil scientifique estime possible et nécessaire de garantir la tenue du scrutin"

Le Premier ministre Edouard Philippe annonce que le second tour se tiendra le 28 juin prochain. "Nous serions obligés d'organiser deux tours de vote si nous repoussons le second tour au-delà de l'été". «Cette décision est réversible. Nous aurons donc une clause de revoyure, qui interviendra sans doute dans deux semaines»

"Un deuxième décret sera présenté prévoyant le report hypothétique du second tour"

"La campagne ne doit pas devenir un vecteur de circulation du virus. Il conviendra de faire campagne différemment", a déclaré Christophe Castaner, le ministre de l'intérieur

Le Ministre de l'Intérieur indique que "chaque électeur devra porter un masque de protection, qui pourra être un masque grand public". Christophe Castaner précise également que "les assesseurs devront porter des masques chirurgicaux tout au long de la journée de vote"

12h04: Les conseils municipaux élus au complet au premier tour des municipales, le 15 mars, entrent en fonction à partir de samedi pour élire les maires et les adjoints dans des conditions sanitaires renforcées.

Situation exceptionnelle, il aura fallu deux mois pour mettre en place les nouvelles équipes, contre cinq jours habituellement après leur élection. Le mandat des maires sortants a ainsi dû être prolongé.

10h05: Edouard Philippe et Christophe Castaner feront une déclaration à la presse vendredi à 12H30 sur la tenue du second tour des municipales, a annoncé Matignon alors que plusieurs médias affirmaient que l’exécutif a tranché pour tenir le scrutin le 28 juin.

« Suite à l’avis du Conseil scientifique relatif aux modalités sanitaires du processus électoral à la sortie du confinement », le Premier ministre et son ministre de l’Intérieur tiendront une déclaration dans la cour de l’Hôtel de Matignon, précise un communiqué.

Le second tour des élections municipales, prévu le 22 mars, a été reporté pour cause de Covid-19. La tenue du premier tour le 15, à la veille de l’annonce du confinement, avait été marqué par un bond massif de l’abstention, qui avait dépassé 55% des électeurs.

Dans un avis au gouvernement, le conseil scientifique ne s’est pas opposé à la tenue du second tour en juin, assorti toutefois de conditions pour renforcer la sécurité sanitaire durant l’ensemble du processus électoral.

Le président Emmanuel Macron et son Premier ministre ont depuis largement consulté, en quête d’un consensus apparemment introuvable tant les partis semblent eux-mêmes partagés sur la meilleure option pour tenir le second tour.

Les tenants d’un scrutin en juin font notamment valoir la nécessité d’installer les exécutifs locaux qui ont la main sur la commande publique, cruciale dans la relance du pays. Un report au-delà du mois de juin obligerait aussi à reprogrammer l’intégralité du scrutin (1er et 2e tours) dans les 5.000 villes concernées.

Les détracteurs de cette hypothèse pointent les risques sanitaires, la probabilité d’une forte abstention, la campagne entravée par les restrictions...

Les présidents de l’Assemblée et du Sénat, les responsables de la majorité, les représentants des maires et d’associations d’élus ont été écoutés mardi à l’Elysée, avant les représentants de partis à Matignon mercredi.

A ces derniers, M. Philippe a assuré que janvier 2021 serait la date butoir du report, et a semblé écarter l’hypothèse d’un vote à l’automne 2020.

Le gouvernement doit maintenant arbitrer avant le Conseil des ministres de mercredi 27 mai.

07h02: Selon plusieurs médias, le second tour a été fixé au 28 juin par le gouvernement et l'annonce sera fait le

07h00: Christophe Castaner et Edouard Philippe annonceront ce matin la date du second tour des municipales. Initialement prévu le 22 mars, ce second tour a été reporté face à la dégradation de la situation sanitaire en France et la décision de confiner le pays. Il pourrait avoir lieu fin juin si la situation sanitaire le permet ou en janvier 2021, a déclaré mercredi soir le Premier ministre aux chefs de partis politiques qu'il avait réunis à Matignon.  

Chacun craint en réalité un regain de l'épidémie juste avant le scrutin. Et dans ce contexte incertain, personne ne veut donner franchement son aval à une décision qui paraîtrait a posteriori inconséquente. Mardi, un sondage sur la tenue du 2e tour fin juin a été présenté par M. Philippe lors du petit-déjeuner de la majorité, selon un participant. Verdict: 49% pour, 49% contre, 2% "ne sait pas".

06h43: La tenue de ce second tour va permettre au gouvernement de se concentrer sur la situation économique qui a fortement souffert du confinement et de la crise sanitaire. Il a promis 18 milliards d'euros pour aider le secteur du tourisme. Le secteur des transports devrait également y laisser des plumes: le constructeur automobile Renault doit dévoiler le 29 mai les contours d'un vaste plan d'économies de deux milliards d'euros. La firme au losange "joue sa survie", a déclaré jeudi soir au Figaro le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui attend "des engagements" de la part du groupe sur le maintien en France de certaines activités. Edouard Philippe a assuré que le gouvernement présenterait la semaine prochaine un plan pour le secteur automobile. Et qu'il serait "intransigeant sur la préservation des sites (en) France".

05h28: L'avis des politiques sur le second tour des Municipales: Alexis Corbière a exprimé son opposition à la tenue d'un second tour en juin. Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, "présent au début de la réunion, nous a dit qu'il serait compliqué de tenir campagne. Dans ces conditions, ça nous semble impossible de tenir ce second tour fin juin" et "il y a aussi un risque de prime aux maires sortants, qui ont par exemple distribué des masques pendant la crise", a expliqué le représentant de LFI.

Le député et président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan a lui aussi pointé "deux blocages" pour juin, "un blocage sanitaire parce qu'on n'a pas encore le bilan du déconfinement" et un "blocage démocratique" parce que "les Français ne sont pas prêts à aller voter après le fiasco du 1er tour et le problème de la campagne fait qu'il n'y aura pas de campagne et qu'il y aura très peu de participation".

Selon le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, un scrutin en juin risque "d'éliminer tout débat démocratique" avec "une campagne particulière, sans réunion publique, sans distribution de tracts" et "une partie de l'électorat (qui) aura peur de voter".

"Cela va fausser le résultat du scrutin dans les communes où il est le plus disputé", selon M. Lagarde, qui est favorable à ce que les municipales aient lieu en même temps que les départementales et les régionales en mars 2021.

A l'inverse, Christian Jacob a dit "qu'à partir du moment où les conditions sanitaires sont réunies", il était "favorable à ce que les élections se tiennent le plus rapidement possible et notamment en juin".Si le second tour a lieu en janvier 2021, "ça bouleverse tout le calendrier électoral et ça repousse quasiment d'un an toute la commande publique avec des conséquences en termes d'emploi importantes", a déploré le chef de LR.

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a affirmé que juin ou pas, c'était "très partagé, dans tous les partis". "Chez nous, c'est du 50/50. On souhaite que les élections se tiennent le plus tôt possible".

Le vice-président du RN Jordan Bardella a affirmé pour sa part qu'il était, pour son parti, "très difficile de (se) prononcer dans la mesure où eux ont accès à des informations que nous, nous n'avons pas" et que "neuf jours après le déconfinement, il est encore trop tôt pour dire si oui ou non on pourra voter le 28 juin".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Blek37
23/mai/2020 - 19h26
seb2746 a écrit :

Mr Castaner ne parle pas des réquisitions illégales de l’état Israélien en France depuis 2 semaines ? ni des destructions de bien privés et culturels ?
Les journalistes aux ordres non plus,  "indépendance" de la presse parait-il...

+ intéressant financièrement d'aller faire prendre des risques le 28 aux Français.

Le 1er tour était une décision assassine (147 morts à cause directement de cette décision, 120 autres cas mis sur le coté faute de pouvoir le prouver à 100%), le second sera à peine mieux.

L'antisémite de comptoir, pro dictature africaine est de sortie ! 

Portrait de lilirose45
22/mai/2020 - 21h20
Harriet a écrit :

A la lecture d'un sondage,  qui indique que 55% des interrogés jugent la date cette élection prématurée (car pas de visibilité quant à une éventuelle seconde vague du virus ) ça donne une idée du taux d'abstention probable ... 

Moi j'ai vu 63% sur cnews

Portrait de seb2746
22/mai/2020 - 19h00

Mr Castaner ne parle pas des réquisitions illégales de l’état Israélien en France depuis 2 semaines ? ni des destructions de bien privés et culturels ? Les journalistes aux ordres non plus,  "indépendance" de la presse parait-il...

+ intéressant financièrement d'aller faire prendre des risques le 28 aux Français.

Le 1er tour était une décision assassine (147 morts à cause directement de cette décision, 120 autres cas mis sur le coté faute de pouvoir le prouver à 100%), le second sera à peine mieux.

Portrait de vévert1416
22/mai/2020 - 18h53

Prochaine étape : Philippe à fond sur la mairie du Havre et remaniement en cas d'élection.

Portrait de Harriet
22/mai/2020 - 18h24
vévert1416 a écrit :

Il fallait en finir avec cette élection. Mais avec une telle date, la peur du virus et le sens civique des français, je crains fort que nous n'atteignons pas les 30% de participation

A la lecture d'un sondage,  qui indique que 55% des interrogés jugent la date cette élection prématurée (car pas de visibilité quant à une éventuelle seconde vague du virus ) ça donne une idée du taux d'abstention probable ... 

Portrait de michlo75
22/mai/2020 - 18h23

Ce sont les mêmes (RN; LR; France Insoumise et Psmiley qui ont pesé pour que le 1er tour se tienne. Les mêmes qui ont reproché le danger de cette tenue a posteriori Et qui maintenant râlent parce que la campagne sera trop courte. Comédiens ! 

Portrait de vévert1416
22/mai/2020 - 18h13

Il fallait en finir avec cette élection. Mais avec une telle date, la peur du virus et le sens civique des français, je crains fort que nous n'atteignons pas les 30% de participation

Portrait de thiistiime
22/mai/2020 - 16h54
Enfoirébis a écrit :

Bientôt ne pas porter un masque va être considéré comme un acte criminel. LoL

C'est surtout une attitude bête et irresponsable quand on sait le nombre de victimes (vous me direz, d'autres maladies en font bien davantage), mais aussi ce que cela a coûté aux soignants : vous me direz, "tant qu'il en reste, lol !" ... Ça me fait penser aux fumeurs, qui jadis, se foutaient complètement de savoir s'ils intoxiquaient les autres.

Quand on voit que les Espagnols en viennent à être plus disciplinés que les Français, eh ben...

Portrait de Batori
22/mai/2020 - 16h51

C'est pas un masque que je vais mettre mais une pince à linge sur le nez tellement cette élection va sentir mauvais...

Pas de campagne et Castaner invite à privilégier le web, quand on voit comment LREM tient les médias et fait main basse sur les réseaux sociaux... 

L'avenir s'annonce radieux, n'est ce pas Orwell...

Portrait de Enfoirébis
22/mai/2020 - 16h11

Bientôt ne pas porter un masque va être considéré comme un acte criminel. LoL

Portrait de moije
22/mai/2020 - 16h08
Angelussauron a écrit :

 

L'élection est déjà tronquée même si au final malgré l'abstention du 1er tour il n'y a pas eu de réel surprise par rapport au sondage. Donc pour ce 2eme tour il n'y aura pas de surprise non plus et ceux malgré une plus forte abstention encore.

 

Je suis pour dire il faut en finir avec cette élection, on en peut plus, les maires sont en saturation également.

D'accord avec vous 

Maintenant ceux qui déclarent ne pas pouvoir faire campagne , si un mois ne leur suffit pas c'est qu'ils sont mauvais vendeurs  !

Portrait de thiistiime
22/mai/2020 - 15h21

Franchement faut arrêter le catastrophisme à la con (ou d'opportunisme!). Tout le monde est en mesure de porter un masque désormais VS personne n'en portait lors du 1er tour. Et effectivement, il faut vivre maintenant...!

Je m'inquiète beaucoup par contre du nombre de personnes sans protection qui s'agglutinent dans les magasins ou sur les plages... et qui discutent à bâtons rompus comme si de rien n'était. Là ce n'est pas normal !

Portrait de damieng76
22/mai/2020 - 15h08

Biensur que la vie continue !

le problème c'est que le monde d'aujourdhui avec les "médias" et autre réseaux sociaux ont fait plus que peur au gens... Du coup quand on regarde dans la rue on a l'impression que "tout" le monde à le virus... Alors que c'est faux.. Il suffit de regarder le nombre de cas grave/mort vs le nombre de personne vivant en france pour se rendre compte que c'est pas si grave que ca...

Et c'est cette énorme psychose qui est hyper dangereuse pour la france et l'avenir... Du coup monsieur tout le monde disent "Faut pas réouvrir les écoles ca me fait peur", "faut pas aller voter", " il va y avoir une deuxième vague.." mais pour le moment, rien du tout, et si bien il commencerait à y avoir une deuxième vague, il y a des tas de scénarii étudié pour fermer, cloisonner le plus... Donc que chacun souffle un coup, reprenne sa vie, son travail et simplement "vive" au lieu d'attendre une éventuelle deuxième vague...

Sinon on va droit à des tas de chomage (et il y en a des tas qui arrive) et là vous viendrez pleurer (tout comme ceux qui veulent pas envoyer leur tete blonde et qui passe le temps à jouer en bas de chez moi avec des tas de gens du quartier... cherchez l'erreur...)

Que chacun soit responsable de lui même et déjà on aura fait un pas en avant ^^

Portrait de magnon
22/mai/2020 - 14h50

la vie continue, il faut avancer,  il y a toujours des gens contre comme les insoumis, que je sache eux ont personne qui se presente'

Portrait de arquen
22/mai/2020 - 14h49

edouard philippe ou la précieuse ridicule ! la 2ème vague en marche ! 

Portrait de Aubry.Isab
22/mai/2020 - 13h45 - depuis l'application mobile
Angelussauron a écrit :

Après les français vont bien se coller dans les parcs, plages et jardins ils peuvent bien aller voter. Ceux qui ont peur n'iront pas de tout manière.

Les bars, restaurants rouvriront avant, les cinémas juste après. Les Français sont autorisés à aller en vacances. Bref plein d'exemple qui font dire qu'aller voter le 28 juin n'est pas si absurde.

J'ose espérer que si 2eme vague il y a comme vous dites tout sera annulé (Ils sont mauvais mais ils vont peut être pas faire 2 fois la même erreur).

@Angelussauron la 2eme vague arrivera mais ce sera annoncé après les vacances. ils ne sont pas, l’economie doit remonter... donc je suis sure que dans qq semaines, nous n’aurons plus les chiffres.... en revanche ils recommenceront fin septembre avec une obligation de confinement... entre fin septembre à mi décembre nous serons en confinement... ils nous annonceront en revanche que nous pourrons fêter noël et nouvel an... eh oui... pognon qui renflouera les caisses .... pourquoi en ce moment ils ont décrètes que les masqués seraient à tarif libre.... a Vanves (92) certaines pharmacies ont montées les prix !!! 50 masques jetables pour 68 euros, alors qu’il y a qq jours c’était entre 35 et 40....
Le gouvernement n’est pas con, tout était calculé d’avance en commençant par les masques fabriqués en Chine... s’ils avaient accepté les usines françaises, la distribution aurait été plus rapide.... mais ce n’était pas dans leur optique de sauver l’être humain...

Portrait de Aubry.Isab
22/mai/2020 - 13h35 - depuis l'application mobile
Tribouille a écrit :

Qu'il aille se faire voir chez les Bapouzygrecque :davie:

@Tribouille entièrement d’accord !

Portrait de Tribouille
22/mai/2020 - 13h02

Qu'il aille se faire voir chez les Bapouzygrecque smiley

Portrait de Angelussauron
22/mai/2020 - 11h56
Stuzen.CZ a écrit :

Le 28 juin est une très mauvaise date. Entre ceux qui auront encore peur et ceux qui auront (ou seront déjà) la tête en vacances… ce second tour sera une élection tronquée par un taux d'abstention record. 

De plus ! Comparer un parc ou une plage avec un bureau de vote confiné n'est pas de mise vu qu'il est avéré maintenant qu'il y a beaucoup moins de risques à l'air libre que dans un environnement fermé. Tout ceci pour dire que personnellement je suis pour un report à l'année prochaine. 

 

L'élection est déjà tronquée même si au final malgré l'abstention du 1er tour il n'y a pas eu de réel surprise par rapport au sondage. Donc pour ce 2eme tour il n'y aura pas de surprise non plus et ceux malgré une plus forte abstention encore.

 

Je suis pour dire il faut en finir avec cette élection, on en peut plus, les maires sont en saturation également.

Portrait de Stuzen.CZ
22/mai/2020 - 10h29
Angelussauron a écrit :

Après les français vont bien se coller dans les parcs, plages et jardins ils peuvent bien aller voter. Ceux qui ont peur n'iront pas de tout manière.

Les bars, restaurants rouvriront avant, les cinémas juste après. Les Français sont autorisés à aller en vacances. Bref plein d'exemple qui font dire qu'aller voter le 28 juin n'est pas si absurde.

J'ose espérer que si 2eme vague il y a comme vous dites tout sera annulé (Ils sont mauvais mais ils vont peut être pas faire 2 fois la même erreur).

Le 28 juin est une très mauvaise date. Entre ceux qui auront encore peur et ceux qui auront (ou seront déjà) la tête en vacances… ce second tour sera une élection tronquée par un taux d'abstention record. 

De plus ! Comparer un parc ou une plage avec un bureau de vote confiné n'est pas de mise vu qu'il est avéré maintenant qu'il y a beaucoup moins de risques à l'air libre que dans un environnement fermé. Tout ceci pour dire que personnellement je suis pour un report à l'année prochaine. 

Portrait de Angelussauron
22/mai/2020 - 09h15
lilirose45 a écrit :

Pour moi, c'est trop tôt sans compter que nous ne savons pas à aujourd'hui s'il y aura une 2ème vague ou une flambée de cas en réanimation ou pas

Après les français vont bien se coller dans les parcs, plages et jardins ils peuvent bien aller voter. Ceux qui ont peur n'iront pas de tout manière.

Les bars, restaurants rouvriront avant, les cinémas juste après. Les Français sont autorisés à aller en vacances. Bref plein d'exemple qui font dire qu'aller voter le 28 juin n'est pas si absurde.

J'ose espérer que si 2eme vague il y a comme vous dites tout sera annulé (Ils sont mauvais mais ils vont peut être pas faire 2 fois la même erreur).

Portrait de jarod.26
22/mai/2020 - 09h04
qu'on en finisse avec ces municipales
Portrait de lilirose45
22/mai/2020 - 09h00

Pour moi, c'est trop tôt sans compter que nous ne savons pas à aujourd'hui s'il y aura une 2ème vague ou une flambée de cas en réanimation ou pas