18/05/2020 16:08

Regardez le dossier sur les mensonges du spécialiste des tueurs en série Stéphane Bourgoin diffusé dans la quotidienne de "Crimes" sur NRJ 12 - VIDEO

Ce lundi en direct à 13H35 sur NRJ12, Jean-Marc Morandini proposait un numéro spécial de la quotidienne de Crimes et Faits Divers consacré à l'imposture de Stéphane Bourgoin, le spécialiste des tueurs en série le plus reconnu et le plus invité sur les plateaux télé en France, mais qui a avoué avoir menti sur son histoire.

Le sexagénaire, soi-disant formé par le FBI, était déjà passé aux aveux dans les colonnes de Paris Match, le 6 mai dernier, car "ses mensonges lui pèsent" mais surtout il venait d'être démasqué par un collectif de passionnés de faits-divers, "4e oeil" fatigué de voir le spécialiste mentir sur les plateaux télé. 

Mais grâce à une très longue et très minutieuse enquête de "4e oeil" tout a explosé et il a été obligé de se confier.

Jena-Marc Morandini a ainsi diffusé dans "Crimes et faits divers: la quotidienne" les aveux de Stéphane Bourgoin. Le journaliste a également donné la parole à une des membres de 4 e œil qui a révélé la

supercherie et qui a accepté pour la première fois de montrer son visage.  

Tonny Le Penne, journaliste au site "Arret sur images", qui a médiatisé et enquêté sur cette affaire, était également sur le plateau de Jean-Marc Morandini.

Rappelons que c'est dans une enquête de "4e oeil" que tout a explosé, et Stéphane Bourgoin été obligé de se confier. "C'est vrai,  que j'ai  que j'ai inventé une personnalité fictive avec ma compagne assassinée, en 76, à Los Angeles, prénommée Eileen", lâche-t-il au Parisien. "Je ne voulais pas que l'on connaisse la véritable identité de celle qui n'était pas une compagne mais quelqu'un que j'avais rencontré à cinq ou six reprises à Daytona Beach en Floride", ajoute-t-il.

Mais ce n'est pas tout... Il n'a jamais rencontré 77 serial killers.  Souvent sollicité dans les médias, le spécialiste auto-proclamé lancé toujours ce même nombre, "77". Or, "j'en ai filmé entre 12 ou 15, et j'ai discuté ou interrogé avec je pense à peu près une trentaine de tueurs et tueuse en série", confesse-t-il à présent.

Il n'a jamais rencontré Charles Manson, comme il 'a toujours dit, l'assassin de l'actrice enceinte Sharon Tate, à l'époque, compagne de Roman Polanski. "Ça fait partie des choses que j'ai inventé, alors que je l'ai croisé mais je ne lui ai pas adressé la parole" veut préciser Stéphane Bourgoin.

Il raconte que le F.B.I. lui aurait offert une formation de profiler et des contacts privilégiés. Tout cela est faux. Après enquête, personne ne connaît Stéphane Bourgoin au F.B.I."

Grasset a annoncé le report de son prochain ouvrage, une nouvelle version de L’Ogre des Ardennes sur Michel Fourniret, initialement prévu pour juin.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de voir ou revoir l'émission "Crimes et faits divers: la quotidienne", consacrée à cette affaire.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions