18/05 16:04

Professeur André Grimaldi : "Une personne qui reste à l’hôpital ne rapporte pas d’argent. Il faut la faire sortir puis la reprendre" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait une nouvelle édition spéciale de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People consacrée au coronavirus. Au cours de l'émission, le professeur André Grimaldi, professeur émérite de médecine à la Pitié-Salpêtrière, a évoqué la gestion économique des hôpitaux en France.

"Dans les hôpitaux, il y a des gens qui sont là pour mettre la facturation la plus chère possible à la Sécurité Sociale. On embauche des codeurs professionnels. A la Pitié Salpêtrière, dans le service d'orthopédie, il y a eu une baisse d'activité et ils ont eu un gain financier parce qu'ils avaient les bons codeurs pour maximiser la facture à la Sécurité Sociale. Pour survivre, tous les hôpitaux essayent de couler la Sécu, qui s'en aperçoit et fait des contrôles et met des pénalités", a-t-il déclaré.

Avant d'ajouter : "A l'hôpital Foch, le directeur avait dit à tout le monde 'vous faites sortir les malades [qui ont un cancer] et vous les reprenez. Ça fera deux séjours au lieu d'un'. Au début, ça s'est passé pour les soins palliatifs". Le professeur a précisé qu'une personne qui reste longtemps à l'hôpital ne rapporte pas d'argent, "il faut la faire sortir puis vous la reprenez".

"Gérer un hôpital comme une entreprise commercial, c'est une folie ! (...) Les entreprises doivent avoir 6% de travailleurs handicapés. Une fois, la direction de notre pôle vient nous voir pour nous demander si les infirmières qui ont des maladies chroniques accepteraient d'être mis comme travailleurs handicapés parce que ça nous aiderait financièrement", a continué le professeur André Grimaldi en concluant "on a voulu mettre en concurrence l'hôpital public et les cliniques privées, alors qu'ils ne font pas les mêmes activités. Il y a une complémentarité, par une concurrence".

Ailleurs sur le web

Vos réactions