15/05 10:08

Coronavirus - L'hydroxychloroquine n'est pas efficace selon deux nouvelles études publiées ce matin et aurait de nombreux effets secondaires

L'hydroxychloroquine, traitement qui a fait couler beaucoup d'encre, ne semble pas efficace contre le Covid-19, que ce soit chez des patients gravement ou plus légèrement atteints, selon deux études publiées vendredi.

La première étude, menée par des chercheurs français, conclut que ce dérivé de l'antipaludéen chloroquine ne réduit pas significativement les risques d'admission en réanimation ni de décès chez les patients hospitalisés avec une pneumonie due au Covid-19.

Selon la seconde étude, menée par une équipe chinoise, l'hydoxychloroquine ne permet pas d'éliminer le virus plus rapidement que des traitements standard chez des patients hospitalisés avec une forme "légère" ou "modérée" de Covid-19. En outre, les effets secondaires sont plus importants.

"Considérés dans leur ensemble, ces résultats ne plaident pas pour une utilisation de l'hydroxychloroquine comme un traitement de routine pour les patients atteints du Covid-19", estime dans un communiqué de presse la revue médicale britannique BMJ, qui publie les deux études.

La première porte sur 181 patients adultes admis à l'hôpital avec une pneumonie due au Covid-19 qui nécessitait qu'on leur administre de l'oxygène.

84 de ces patients ont reçu de l'hydroxychloroquine quotidiennement moins de deux jours après leur hospitalisation, contrairement aux 97 autres.

Le fait de recevoir ou pas ce traitement n'a rien changé, que ce soit pour les transferts en réanimation (76% des patients traités à l'hydroxychloroquine étaient en réanimation au bout du 21e jour, contre 75% dans l'autre groupe de patients) ou pour la mortalité (le taux de survie au 21e jour était respectivement de 89% et 91%).

"L'hydroxychloroquine a reçu une attention planétaire comme traitement potentiel du Covid-19 après des résultats positifs de petites études. Cependant, les résultats de cette étude n'étayent pas son utilisation chez les patients admis à l'hôpital avec le Covid-19 qui nécessitent de l'oxygène", concluent les chercheurs de plusieurs hôpitaux de la région parisienne.

La seconde étude portait sur 150 adultes hospitalisés en Chine avec essentiellement des formes "légères" ou "modérées" de Covid-19. La moitié a reçu de l'hydroxychloroquine, l'autre non.

Là encore, le fait de recevoir ou non ce traitement n'a rien changé sur l'élimination du virus par les patients au bout de quatre semaines. De plus, 30% de ceux qui avaient reçu de l'hydroxychloroquine ont souffert d'effets indésirables (le plus fréquent était la diarrhée) contre 9% chez les patients qui n'en avaient pas pris.

Utilisée pour traiter des maladies auto-immunes, le lupus et la polyarthrite rhumatoïde, l'hydroxychloroquine a de fervents partisans.

Le controversé professeur français Didier Raoult promeut ainsi l'usage de ce médicament chez des patients en début de maladie, associé à un antibiotique, l'azithromycine.

Le président américain Donald Trump a également régulièrement prôné son utilisation contre le coronavirus.

Mais ces dernières semaines, plusieurs études ont mis en doute l'efficacité de cette molécule dans le traitement du Covid-19 et les autorités sanitaires de plusieurs pays ont mis en garde contre le risque d'effets indésirables, notamment cardiaques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
16/mai/2020 - 17h22
thiistiime a écrit :

Je ne parlais pas de groupe placebo, bref, je ne me souviens plus exactement. Dans tous les cas, des patients étaient exclus en cours d'étude... Donc si vous enlevez des patients chez qui le traitement ne fonctionne pas + des patients chez qui le traitement aggrave les symptômes... euh... vous orientez, volontairement ou pas, cette étude et obtenez les résultats que vous souhaités, nan ? ;)

Personne n'est exclu chez Raoult (sauf ceux qui ne sont plus malades) ! d'ailleurs il ne fait pas d'étude, il applique un traitement adapté à ce qu'il voit, et c'est tout. Ce traitement donne d'excellents résultats par rapport à ceux qui ne font rien ailleurs. 

C'est aussi simple que cela ! son traitement fonctionne, c'est tout.

 

Portrait de Raspoutine from South
15/mai/2020 - 20h19
hummerH2 a écrit :

N'étant pas médecin spécialiste, je n'aurais pas la prétention d'emettre le moindre avis à propos de la chloroquine .

 

Cependant, mon simple bon sens a du mal à comprendre pourquoi, comme vous le soulignez, toutes ces études sont faites en ne respectant pas scrupuleusement le protocole du Professeur Raoult ??

Un peu comme si, en cuisine, on testait une recette d'un grand chef en omettant 3 ou 4 ingrédients, pour en arriver à la conclusion que le plat n'est pas bon !

C'est si compliqué de tester ce protocole en le respectant pour en arriver à une conclusion une bonne fois pour toute ?? :~

 

L’"ingrédient" manquant de la recette du grand chef auquel vous faites référence c'est l'azithromycine?

Si oui, on pouvait lire entre autres dans le Parisien (désolé pour le copier/collé):

Ce lundi, dans le JAMA (Journal of the American Medical Association), une étude a présenté les cas de 1 438 patients admis dans les hôpitaux de l'Etat de New York entre le 14 et le 28 mars. Ces malades du Covid-19 ont été divisés en quatre groupes : traitement à l'hydroxychloroquine (18 %), à l'antibiotique l'azithromycine (14 %), à une combinaison des deux (51 %), ou sans.

En conclusion de ce travail, qui a été mené jusqu'au 24 avril, il apparaît là encore que, chez les patients hospitalisés, un traitement à l'hydroxychloroquine, à l'azithromycine ou aux deux « n'était pas significativement associé à des différences de mortalité » par rapport aux malades qui n'avaient pas reçu ces médicaments.

Portrait de Raspoutine from South
15/mai/2020 - 20h16
PhilRAI a écrit :

Ce ne sont pas les premières "études" de ce genre. Quand on creuse un peu on se rend compte qu'elles ne respectent pas du tout le protocole de Raoult, et qu'elles comportent des biais qui les invalident.

Sinon on se demande bien pourquoi Raoult obtient de bien meilleurs résultats qu'ailleurs ! Et aussi pourquoi certains s'obstinent tant à vouloir que les malades ne soient pas soignés correctement.

Quels biais? Le biais majeur à la base il vient de Raoult qui n'a pas respecté le B.A.BA puisqu'il n'y a pas de groupe de contrôle dans ses études et tirer des résultats d'une étude sans groupe de contrôle c'est davantage de la croyance que de la science, d’où la prudence initiale des scientifiques qui savent cela. Du coup toutes les études qui ont été faites avec des groupes de contrôles placebo sont déjà bien plus crédibles que celles de Raoult.

Portrait de thiistiime
15/mai/2020 - 15h11
PhilRAI a écrit :

Non, Raoult traite tous ses patients de la même façon ! Il ne fait pas de groupes.

Je ne parlais pas de groupe placebo, bref, je ne me souviens plus exactement. Dans tous les cas, des patients étaient exclus en cours d'étude... Donc si vous enlevez des patients chez qui le traitement ne fonctionne pas + des patients chez qui le traitement aggrave les symptômes... euh... vous orientez, volontairement ou pas, cette étude et obtenez les résultats que vous souhaités, nan ? smiley

Portrait de PhilRAI
15/mai/2020 - 14h01
thiistiime a écrit :

Ce qui est embêtant dans les études menées par Raoult, comme pour celle de son confrère Perronne dernièrement, c'est ce transfert de patients d'un groupe à l'autre en cours d'étude:~

Non, Raoult traite tous ses patients de la même façon ! Il ne fait pas de groupes.

Portrait de thiistiime
15/mai/2020 - 13h42

Ce qui est embêtant dans les études menées par Raoult, comme pour celle de son confrère Perronne dernièrement, c'est ce transfert de patients d'un groupe à l'autre en cours d'étudesmiley

Portrait de .Kazindrah.
15/mai/2020 - 11h40
hummerH2 a écrit :

N'étant pas médecin spécialiste, je n'aurais pas la prétention d'emettre le moindre avis à propos de la chloroquine .

 

Cependant, mon simple bon sens a du mal à comprendre pourquoi, comme vous le soulignez, toutes ces études sont faites en ne respectant pas scrupuleusement le protocole du Professeur Raoult ??

Un peu comme si, en cuisine, on testait une recette d'un grand chef en omettant 3 ou 4 ingrédients, pour en arriver à la conclusion que le plat n'est pas bon !

C'est si compliqué de tester ce protocole en le respectant pour en arriver à une conclusion une bonne fois pour toute ?? :~

 

Bien dit.

Et pour les effets secondaires néfastes dont il est fait mention, on n'en a jamais entendu parler avant alors que ce médicament est utilisé à grande échelle depuis fort longtemps ;  cela aussi est bizarre.

Portrait de Melanaxxx
15/mai/2020 - 11h12
hummerH2 a écrit :

N'étant pas médecin spécialiste, je n'aurais pas la prétention d'emettre le moindre avis à propos de la chloroquine .

 

Cependant, mon simple bon sens a du mal à comprendre pourquoi, comme vous le soulignez, toutes ces études sont faites en ne respectant pas scrupuleusement le protocole du Professeur Raoult ??

Un peu comme si, en cuisine, on testait une recette d'un grand chef en omettant 3 ou 4 ingrédients, pour en arriver à la conclusion que le plat n'est pas bon !

C'est si compliqué de tester ce protocole en le respectant pour en arriver à une conclusion une bonne fois pour toute ?? :~

 

Merci !! Vous avez tout dit! Je suis expatriée en Afrique, et un bon nombre de mes connaissances se sont soigné avec le protocole du Docteur Raoult ! Ici les gens ont mangé ce médicament midi et soir quand ils étaient petit !

Portrait de hummerH2
15/mai/2020 - 10h45
PhilRAI a écrit :

Ce ne sont pas les premières "études" de ce genre. Quand on creuse un peu on se rend compte qu'elles ne respectent pas du tout le protocole de Raoult, et qu'elles comportent des biais qui les invalident.

Sinon on se demande bien pourquoi Raoult obtient de bien meilleurs résultats qu'ailleurs ! Et aussi pourquoi certains s'obstinent tant à vouloir que les malades ne soient pas soignés correctement.

N'étant pas médecin spécialiste, je n'aurais pas la prétention d'emettre le moindre avis à propos de la chloroquine .

 

Cependant, mon simple bon sens a du mal à comprendre pourquoi, comme vous le soulignez, toutes ces études sont faites en ne respectant pas scrupuleusement le protocole du Professeur Raoult ??

Un peu comme si, en cuisine, on testait une recette d'un grand chef en omettant 3 ou 4 ingrédients, pour en arriver à la conclusion que le plat n'est pas bon !

C'est si compliqué de tester ce protocole en le respectant pour en arriver à une conclusion une bonne fois pour toute ?? smiley

 

Portrait de PhilRAI
15/mai/2020 - 10h31

Ce ne sont pas les premières "études" de ce genre. Quand on creuse un peu on se rend compte qu'elles ne respectent pas du tout le protocole de Raoult, et qu'elles comportent des biais qui les invalident.

Sinon on se demande bien pourquoi Raoult obtient de bien meilleurs résultats qu'ailleurs ! Et aussi pourquoi certains s'obstinent tant à vouloir que les malades ne soient pas soignés correctement.

Portrait de shuffleup
15/mai/2020 - 10h29 - depuis l'application mobile

comme quoi ce n'est pas parce qu'on parle fort qu'on a raison...

Portrait de thiistiime
15/mai/2020 - 10h25

Tout ça va renforcer la méfiance des patients envers leurs médecins et développer l'auto-médication. (Puisque eux ne savent pas, ou se contredisent les uns les autres, alors renseignons-nous nous-mêmes sur internet...)