11/05 19:25

Spéciale déconfinement - Le bilan de l'épidémie s'élève à 26.643 décès en France, soit 263 de plus qu'hier - 2.712 malades atteints d’une forme sévère sont hospitalisés en réanimation

19h24: Le bilan de l'épidémie s'élève à 26.643 décès en France, soit 263 de plus qu'hier. Selon l'ARS, 22.284 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 523 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 2.712 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation. 82 nouveaux cas graves ont été admis. Le solde reste négatif en réanimation, avec 64 malades graves atteints de COVID-19 en moins. Quatre régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74% des cas hospitalisés. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 102 hospitalisations, dont 23 en réanimation.

17h12:"Un reconfinement en urgence doit être anticipé", prévient dans son rapport sur le déconfinement publié ce lundi le haut-fonctionnaire Jean Castex, en appelant à préserver la "réversibilité des mesures" en cas de résurgence de l'épidémie de coronavirus.

"En l'absence, à brève échéance, de vaccin ou de solution curative, la population française demeure vulnérable à une reprise de l'épidémie", souligne dans un document de 68 pages Jean Castex, qui avait été chargé par le Premier ministre de coordonner la stratégie du déconfinement débuté lundi.

14h32: Le point sur ce qu'il faut retenir cet après-midi

Des masques dans les transports, une circulation fluide sur les routes et de rares cyclistes bravant le froid et la pluie... La France se remet progressivement en état de marche lundi après un confinement inédit de 55 jours sur fond de crainte que la reprise déclenche une nouvelle flambée de l'épidémie de coronavirus.

"On va devoir vivre avec le virus pendant quelque temps et la levée du confinement ce n'est pas la reprise de la vie comme avant", a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran sur BFMTV.

Après quelques points de tension tôt lundi matin dans le métro parisien, "aucun incident majeur n'a été constaté sur le réseau ce matin", a indiqué la RATP dans un communiqué ajoutant que "les retours du terrain montrent un respect global des consignes sur le réseau".

La SNCF a fait le même constat. "Les premiers trains du matin étaient un peu plus chargés sur le RER B, mais la situation est restée sous contrôle", a indiqué un porte-parole à l'AFP.

Quasiment tous les voyageurs des transports en commun portaient des masques, ont constaté des journalistes de l'AFP. Pour ceux qui n'en avaient pas, des distributions étaient organisées devant plusieurs stations.

Toujours dans la capitale, le froid a découragé les cyclistes y compris sur les nouvelles pistes cyclables installées rue de Rivoli par la mairie de Paris.

En régions, la situation était également calme. A Marseille, la gare Saint-Charles, plateforme de connections entre bus interurbains, trains et métro, ne connaissait pas le bouillonnement habituel d'un lundi matin.

"Les enjeux aujourd'hui, c'est d'éviter qu'on ait à nouveau un nombre de cas très importants qui seraient susceptibles de saturer à nouveau nos services d'urgence", a affirmé de son côté sur RTL Odile Launay, infectiologue, cheffe de service à l'hôpital Cochin.

"Il faut que les Français s'habituent à vivre avec le virus, qu'ils changent en partie leur mode de vie", a-t-elle ajouté.

Le bilan quotidien des morts du Covid-19 est retombé dimanche à 70, au plus bas depuis la mise sous cloche du pays le 17 mars. Mais le bilan total reste lourd, avec au moins 26.380 décès, dont 9.738 dans les maisons de retraite. Même si la pression sur les urgences se réduit toujours.

12h30: Sur Twitter, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonce que des distributeurs de gel hydro-alcoolique sont "progressivement" installés "sur 2.000 abribus et sanisettes de Paris pour permettre à toutes et tous de se laver les mains pendant les trajets".

11h56: Avec le déconfinement qui débute ce lundi, la France rentre dans « un monde nouveau » où il faudra concilier la relance de l’activité économique et la poursuite de l’endiguement de l’épidémie de Covid-19, a estimé lundi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

« Nous rentrons dans un monde qui est nouveau, dans lequel il faut que nous apprenions à conjuguer activité économique, travail et circulation du virus, et le succès de ce défi que nous avons à relever, il dépendra de chacun d’entre nous », a affirmé le ministre sur BFM Business.

« Ce n’est pas uniquement les chefs d’entreprise, ce n’est pas uniquement les responsables politiques, c’est chaque citoyen qui doit se sentir personnellement concerné », a-t-il insisté, tout en souhaitant « une reprise importante du travail ».

Ce retour au travail et le redémarrage de nombreuses entreprises doit permettre de « remettre la France en état de marche », mais « dans des conditions de sécurité sanitaire qui doivent être maximales », a encore précisé M. Le Maire.

Une « nouvelle culture du travail » doit « se mettre en place partout dans l’économie française », a précisé le ministre plus tard dans la matinée au micro de BFM TV, lors de la visite d’un chantier à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

« Ici, sur ce chantier, tout est nouveau et demande d’avoir une nouvelle culture du risque », a-t-il dit.

Dans tous les secteurs, « il y aura une phase d’adaptation »: la reprise de l’activité économique représente « un défi qui est considérable, personne n’a de vérité révélée dès le premier jour, il faut regarder ce qui marche, regarder ce qui ne marche pas et corriger au fur et à mesure », a détaillé M. Le Maire.

Il a appelé à la poursuite du respect des gestes barrières dans les entreprises et les usines.

« C’est comme cela que nous réussirons le déconfinement, et c’est comme ça que nous retrouverons un volume de production, une capacité productive au niveau de ce que doit être l’économie française », a-t-il indiqué.

11h23: Le déconfinement marque aussi la fin des attestions à remplir pour tout déplacement. Et la distance dont on peut s’éloigner de son domicile passe de 1 à 100 kilomètres (une raison «impérieuse», notamment familiale ou professionnelle, sera nécessaire pour aller au-delà). L’interdiction de socialiser est également assouplie et les rassemblements jusqu’à dix personnes autorisés, dans le respect des «gestes barrière».

11h05: La journée de reprise se déroule « correctement » pour l’instant, a assuré lundi matin Jean-Baptiste Djebbari, au premier jour du déconfinement en France, synonyme de retour physique au travail pour certains, par les transports ferroviaires ou par la route.

« C’est une première journée qui pour l’instant se déroule correctement » a déclaré sur CNews le secrétaire d’État aux Transports. Il est toutefois resté prudent : « nous aurons plus d’informations dans la journée », a-t-il déclaré.

Jean-Baptiste Djebbari s’est aussi réjoui de constater que « quasiment 100% des personnes portent des masques » dans les transports en commun. Seuls, « 5% des personnes qui se présentent n’ont pas de masques ».

« C’est un motif de satisfaction indéniable de voir que le port du masque est bien respecté », a expliqué le secrétaire d’État, qui indique que les distributions de masques de lundi matin dans les transports en commun franciliens ont eu lieu « dans de bonnes conditions ».

Pour ce qui est du trafic routier et des trains longue distance, « on a un trafic réduit », a-t-il déclaré, avant de souligner que « c’était attendu ».

Quelque « 6 à 7% des Intercités et TGV roulaient », lundi matin, a-t-il dit. La SNCF, « c’est un système qui est un peu inerte », après deux mois d’activité extrêmement réduite, « il faut un peu de temps pour faire repartir la machine », a expliqué Jean-Baptiste Djebbari, qui fixe comme objectif d’atteindre 100% du trafic pour la SNCF comme pour la RATP d’ici la fin du mois.

10h59: La Chine a fait état lundi de cinq nouveaux cas de coronavirus à Wuhan, berceau de la pandémie de Covid-19, au lendemain de l’annonce de la première infection en plus d’un mois dans cette ville du centre du pays.

La métropole de quelque 11 millions d’habitants, placée à partir de fin janvier pendant plus de deux mois en quarantaine, a été particulièrement meurtrie par le virus, qui a contaminé dans le pays près de 83.000 personnes et fait 4.633 victimes, à en croire les chiffres officiels.

La Chine a signalé en tout lundi 17 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire, dont 10 sont des infections d’origine locale. Il s’agit du second jour d’augmentation à deux chiffres du nombre de contaminations sur une journée.

Depuis le 1er mai, elles s’étaient maintenues à moins de trois par jour.

Parmi les nouveaux cas locaux, cinq figurent au Hubei, la province dont Wuhan est le chef-lieu. Il s’agit de personnes âgées vivant dans la même résidence qu’un malade signalé dimanche.

10h55: La Russie a enregistré lundi 11.656 cas supplémentaires de contamination par le nouveau coronavirus, dont plus de la moitié à Moscou, alors que Vladimir Poutine doit présider une réunion sur les mesures de confinement. Le plus grand pays du monde dénombre désormais 221.344 cas au total, selon les autorités. La mortalité officielle reste cependant relativement basse avec 2.009 victimes.

10h17: Le BTP "est un secteur vital. Il peut être le symbole du redémarrage économique français", a déclaré le Ministre de l'Economie, Bruno Le Maire. "Une nouvelle culture du travail se met en place", a-t-il assuré.

"Il y aura une phase d'adaptation, il faudra tirer les leçons de ces premiers jours", a indiqué Bruno Le Maire.

10h04: Le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, est en déplacement ce matin à la station Nation à Paris pour se rendre compte du dispositif mis en place dans le métro parisien.

09h58: A Paris, la station Chatelet est peu fréquentée ce matin, selon une journaliste de Franceinfo. Peu de monde dans le RER B également.

09h51: Aujourd'hui, les enseignants font leur pré-rentrée pour organiser la reprise. Les élèves sont attendus à partir de mardi, voire plus tard selon les communes.

«Près de 86%» des 50.500 écoles de France vont ouvrir, pour accueillir «plus de 1,5 million d’enfants», sur un total de 6,7 millions d’écoliers en maternelle et élémentaire, a assuré au Journal du Dimanche le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer. Les collégiens doivent retrouver plus tard en mai le chemin des classes (selon que leur zone est verte ou rouge), et une décision sera prise à la fin du mois pour les lycées.

Mais de nombreux maires rechignent à rouvrir les écoles face au casse tête des règles sanitaires à faire respecter, notamment par les plus jeunes. Mêmes préoccupations pour les profs, dont certains envisagent un droit de retrait. Et de nombreux parents craignent de remettre leurs enfants en contact potentiel avec le virus.

09h36: Le Ministre de l'Economie Bruno Le Maire est en visite sur un chantier à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines

09h22: Le point sur la situation ce matin

La France se remet en mouvement lundi après un confinement inédit de 55 jours, avec masques de rigueur dans les transports et casse-tête sanitaire à l’école, sur fond de crainte que la reprise déclenche une nouvelle flambée de l’épidémie de coronavirus.

A 06H00, les premiers métros parisiens étaient bondés - en raison notamment d’un incident d’exploitation sur la ligne 13 très fréquentée - mais la situation s’est améliorée au fil des heures, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Quasiment tous les voyageurs portaient des masques. Pour ceux qui n’en avaient pas, des bénévoles de la Protection civile en distribuaient par lots de dix à l’entrée d’une cinquantaine de stations du métro.

Des distributions de masques jetables étaient aussi assurées en banlieue parisienne par la Croix-Rouge. Au total, 250 points d’approvisionnement ont été installés en Île-de-France.

L’affluence restait faible vers 08H00 dans le métro lyonnais, avec des voyageurs disciplinés: masqués et distants les uns des autres, laissant toujours une place libre entre deux personnes sur les banquettes.

«S’il y a un mot d’ordre à donner, c’est qu’il ne faut surtout pas baisser la garde», a souligné Frédéric Adnet, chef du Samu 93, sur France 2.

«Les enjeux aujourd’hui c’est d’éviter qu’on ait à nouveau un nombre de cas très importants qui seraient susceptibles de saturer à nouveau nos services d’urgence», a affirmé de son côté sur RTL Odile Launay, infectiologue, cheffe de service à l’hôpital Cochin.

«Il faut que les Français s’habituent à vivre avec le virus, qu’ils changent en partie leur mode de vie», a-t-elle ajouté.

Sur les routes, ce n’était pas l’affluence des grands jours avec seulement un peu plus d’une trentaine de kilomètres de bouchon en Ile-de-France peu après 08H00.

Le bilan quotidien des morts du Covid-19 est retombé dimanche à 70, au plus bas depuis la mise sous cloche du pays le 17 mars. Mais le bilan total reste lourd, avec au moins 26.380 décès, dont 9.738 dans les maisons de retraite. Même si la pression sur les urgences se réduit toujours.

Avec la levée progressive des restrictions, des centaines de milliers de personnes reprennent le chemin du travail, bientôt suivies par une partie des écoliers.

Toutefois, la loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée dimanche soir comme espéré par le gouvernement, le Conseil constitionnel devant l’examiner seulement ce lundi. Dès lors l’exécutif fait appel «au sens de la responsabilité des Français» pour respecter certaines de ses dispositions dans l’intervalle, ont annoncé l’Elysée et Matignon dans un communiqué.

Ceci repousse à lundi soir, sous réserve de cet aval, l’entrée en vigueur de deux dispositions phare: la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire dans les transports en commun.

08h35: A Paris dans plusieurs stations des masques sont distribués aux passagers.

.

08h34: Dans la gare de la Part-Dieu, timide affluence masquée. La police veille à ce que personne ne rentre sans protection selon Lyon Mag.

.

08h32: En Île-de-France, 3000 personnes sont mobilisées sur le réseau au premier jour du déconfinement selon Stéphane Beaudet, vice-président de la région Île-de-France en charge des Transports.

08h07: Le trafic reprend en région parisienne même si Sytadin recense 50 kilomètres de bouchons à 7h30. C'est évidemment plus que durant la période de confinement, mais cela reste bien en deçà des niveaux habituellement observés à cette heure.

07h11: La Chine fait état ce lundi de cinq nouveaux cas de coronavirus à Wuhan, berceau de la pandémie de Covid-19, au lendemain de l'annonce de la première infection en plus d'un mois dans cette ville du centre du pays. La métropole de quelque 11 millions d'habitants, placée à partir de fin janvier pendant plus de deux mois en quarantaine, a été particulièrement meurtrie par le virus, qui a contaminé dans le pays près de 83 000 personnes et fait 4 633 victimes, à en croire les chiffres officiels.

06h38: Selon des images diffusées par BFM TV certaines rames de métro sont déjà archi-pleines avec des personnes serrées les unes contre les autres.

.

.

06h02: Avec la levée progressive des restrictions, des centaines de milliers de personnes reprennent le chemin du travail, bientôt suivies par les écoliers. Toutefois, la loi d'état d'urgence sanitaire n'a pas été promulguée dimanche soir comme espéré par le gouvernement, le Conseil constitionnel devant l'examiner seulement ce lundi. Dès lors l'exécutif fait appel "au sens de la responsabilité des Français" pour respecter certaines de ses dispositions dans l'intervalle, ont annoncé l'Elysée et Matignon dans un communiqué. Ceci repousse à lundi soir, sous réserve de cet aval, l'entrée en vigueur de deux dispositions phare: la limitation des déplacements à 100 km et l'attestation obligatoire dans les transports en commun.

Cette remise en mouvement, vitale pour relancer une économie plongée dans une récession jamais vue depuis la deuxième guerre mondiale avec un chômage partiel touchant plus de 12 millions de personnes, inquiète au plan sanitaire. D'autant que l'apparition de trois nouveaux foyers d'infection dans des zones de l'ouest du pays, classées en "vert", souligne les dangers de ce retour. L'un a justement été enregistré dans un collège où des personnels préparaient la reprise.

Un autre dans une entreprise. Ministres et responsables politiques ont donc redoublé d'appels à la prudence et à la responsabilité. "Ce n'est pas parce qu'on parle de zone verte qu'il n'y a pas de virus qui circule", a averti Olivier Véran dimanche soir sur TF1. "Nous allégeons les conditions du confinement mais la vie ne peut pas reprendre comme elle était auparavant", a insisté le ministre de la Santé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
11/mai/2020 - 22h27
bengalister a écrit :

Encore un signe de dysfonctionnement de l'administration Française. Mais je ne pense pas que ça soit une question de moyen enfin pas partout. Dans bien des cas, si vous comparez avec l'étranger, on dépense plus pour moins d'efficacité.

Non c'est un cumul de facteurs: manque de travail (35h, retraite à 60ans), déresponsabilisation (si ça foire ou c'est inutile c'est pas grave c'est l'état qui paie et personne ne perd son emploi), culture syndicale très orientée politiquement qui se bat pour maintenir des postes inutiles (ce qui fait aussi sans doute que les fonctionnaires ne soient pas bien payés), organisation en ministère, agences nationales, régionales, départementales,etc d'un autre âge. 


 

Entièrement d'accord avec vous.

L'autre jour, un professeur infectiologue indiquait qu'il y a 30 ans, lorsqu'il avait besoin d'un nouvel équipement, il traitait ça avec le comptable de l’hôpital et le directeur, soit une strate décisionnelle.

Aujourd'hui, avec les ARS, il y a pas moins de 9 strates administratives pour décider de la même chose pour un même projet, et ce professeur de citer sur 90 000 personnels hospitaliers, 30 000 administratifs payés à faire du contrôle ... ce que les allemands n'ont pas par exemple, à savoir tout ce bazar administratif de contrôle.

Sous couvert d'une bonne gestion, on affecte les crédits du soin et de la recherche à payer des contrôleurs de gestion en nombre incalculable ... des copains des politiciens à recaser sans doute lors des grandes purges électorales.

Portrait de bengalister
11/mai/2020 - 21h57
LesRipoublicains a écrit :

"I only believe in statistics that I doctored myself" - Sir W. Churchill

(Je crois uniquement aux statistiques que j'ai moi même falsifiées)

Devise mise en œuvre depuis 3 ans par nos élites LREM

youtube.com/watch?v=IJRrEcoM2dI

= = = = =

Nous y voilà donc ... ce petit récapitulatif d'hier peut être complété :

                        19-20 Avr            26-27 Avr         03-04 Mai         10-11 Mai

dimanche          395                    242                     135                     70

lundi                   547                    437                     306                     Combien demain ? => 263

                          x 1.4                  x 1.8                    x 2.3                    x ??? =>    x 3.8

Et la comparaison avec l'Espagne, quasiment le même nombre de victimes, plus de 26000 au total chacun, sur les décès de ces 4 derniers jours.

                                               France                 Espagne

Vendredi      08 Mai                243                        229

Samedi        09 Mai                  80                        179

Dimanche   10 Mai                   70                        143

Lundi            11 Mai                263                        123

Alors quoi, l'Espagne arrive à faire mieux que nous côté consolidation des chiffres ?

Comment un grand pays comme la France peut se faire damer le pion sur une bête consolidation de données journalière par l'Espagne ?

Au fait, quel rang occupe la France en terme de puissance mondiale ?

Et même pas foutue de monter un reporting aussi simple ?

 

Encore un signe de dysfonctionnement de l'administration Française. Mais je ne pense pas que ça soit une question de moyen enfin pas partout. Dans bien des cas, si vous comparez avec l'étranger, on dépense plus pour moins d'efficacité.Non c'est un cumul de facteurs: manque de travail (35h, retraite à 60ans), déresponsabilisation (si ça foire ou c'est inutile c'est pas grave c'est l'état qui paie et personne ne perd son emploi), culture syndicale très orientée politiquement qui se bat pour maintenir des postes inutiles (ce qui fait aussi sans doute que les fonctionnaires ne soient pas bien payés), organisation en ministère, agences nationales, régionales, départementales,etc d'un autre âge. 

 

Portrait de LesRipoublicains
11/mai/2020 - 20h49
Wouhpinaise a écrit :

Le premier jour du déconfinement on nous parle déjà de mesures à prendre en cas de reconfinement. Laissez-nous respirer et profiter un peu mer*e ! :bigsmile:

Pas possible ... si on réfléchit un tant soi peu :

Nous sommes en terme de contamination journalière à 500 cas nouveaux par jour juste à l'équivalent de la période de pré-confinement (10 au 12 mars, 5 jours avant le grand cataclysme), et alors que l'on a encore 94000 cas actuellement (contre 7700 le 17 mars), 22000 hospitalisations (contre 2600 le 17 mars), et 2700 en réanimation (contre 700 le 17 mars).

Sans blague, c'est sérieux ? Non bien sûr, mais comme on a dropé la date du 11 Mai, il fallait tenir coûte que coûte, quitte à emballer la machine de plus belle et à déjà entrevoir le reconfinement tellement on est peu sûr de notre affaire !

Et pourtant, on a l'exemple allemand (comme celui de la Corée du Sud) qui reconfine déjà peu de temps après avoir ouvert les vannes, c'est pas comme si on découvrait le risque sans avoir été averti, comme des perdreaux de l'année !

Pour mémoire, les chinois ont déconfiné une fois qu'il n'y avait plus aucune contamination, plus de 3 mois après le début de la crise. Et nous, les champions de l'anti-masque, on fait mieux qu'eux, déconfinement moins de 2 mois après l'avoir lancé, et avec des gens pas toujours  disciplinés dans certaines zones ?

Rendez vous dans 15 jours pour faire le bilan (temps d'incubation avant de voir repartir les courbes en flèche).

Portrait de LesRipoublicains
11/mai/2020 - 20h29

"I only believe in statistics that I doctored myself" - Sir W. Churchill

(Je crois uniquement aux statistiques que j'ai moi même falsifiées)

Devise mise en œuvre depuis 3 ans par nos élites LREM

youtube.com/watch?v=IJRrEcoM2dI

= = = = =

Nous y voilà donc ... ce petit récapitulatif d'hier peut être complété :

                        19-20 Avr            26-27 Avr         03-04 Mai         10-11 Mai

dimanche          395                    242                     135                     70

lundi                   547                    437                     306                     Combien demain ? => 263

                          x 1.4                  x 1.8                    x 2.3                    x ??? =>    x 3.8

Et la comparaison avec l'Espagne, quasiment le même nombre de victimes, plus de 26000 au total chacun, sur les décès de ces 4 derniers jours.

                                               France                 Espagne

Vendredi      08 Mai                243                        229

Samedi        09 Mai                  80                        179

Dimanche   10 Mai                   70                        143

Lundi            11 Mai                263                        123

Alors quoi, l'Espagne arrive à faire mieux que nous côté consolidation des chiffres ?

Comment un grand pays comme la France peut se faire damer le pion sur une bête consolidation de données journalière par l'Espagne ?

Au fait, quel rang occupe la France en terme de puissance mondiale ?

Et même pas foutue de monter un reporting aussi simple ?

 

Portrait de thiistiime
11/mai/2020 - 20h23
Blek37 a écrit :

Les chiffres des morts du cancer, morts naturelle ,des crimes et des accidents de la route et domestiques ?

+23 perchistes qui se sont ratés. smiley

Portrait de Blek37
11/mai/2020 - 19h38

Les chiffres des morts du cancer, morts naturelle ,des crimes et des accidents de la route et domestiques ?

Portrait de Wouhpinaise
11/mai/2020 - 17h42

Le premier jour du déconfinement on nous parle déjà de mesures à prendre en cas de reconfinement. Laissez-nous respirer et profiter un peu mer*e ! smiley

Portrait de muzo28
11/mai/2020 - 15h23
JF_Lacour a écrit :

En covoiturage oui et ça semble logique un devant , un derrière et les deux se protégeant avec des masques.

Mais si tu es seul ou avec des gens de ton foyer habituel ça ne sert à rien de porter un masque sauf si t'es parano ( dans ce cas en porter un aussi à la maison ...).

Aucune obligation légale de port de masque en bagnole évidemment. Ce serait totalement stupide ( sauf pour se protéger de la pollution mais c'est un autre débat )

smiley c'est peut être ma question qui était stupide, mais je me méfie des forces de l'ordre zélées de mon coin qui voudraient vérifier.... et je ne suis pas parano.

Portrait de JF_Lacour
11/mai/2020 - 14h08
69100titi a écrit :

pour répondre a votre question oui masque est une personne  devant l'autre sur le siège arrière :exmark:

En covoiturage oui et ça semble logique un devant , un derrière et les deux se protégeant avec des masques.

Mais si tu es seul ou avec des gens de ton foyer habituel ça ne sert à rien de porter un masque sauf si t'es parano ( dans ce cas en porter un aussi à la maison ...).

Aucune obligation légale de port de masque en bagnole évidemment. Ce serait totalement stupide ( sauf pour se protéger de la pollution mais c'est un autre débat )

Portrait de Batori
11/mai/2020 - 13h32 - depuis l'application mobile

C’est le bordel, mais je fais confiance aux merdias pour nous démontrer le contraire...

Portrait de thiistiime
11/mai/2020 - 10h24
xavierdu2944 a écrit :

Il paraît qu'il y aura des masques pour tout le monde ? C'est idiot mais là je viens de faire 2 pharmacies qu'ils ont juste à côté de chez moi, plus un bureau de tabac qui soit disant doivent en fournir... j'habite Sainte-Luce-sur-Loire juste à côté de Nantes... et dans aucune de ces boîtes il n'y a de masques... ils espèrent peut-être dans la semaine mais ce n'est même pas sûr... S) je pense que l'on peut voir directement les prunes qu'il y aura même si on arrive pas à retrouver en stock:~

Nantes métropole a commencé à en distribuer gratuitement... mais faut dire que le P'tit financier de L'Elysée a pris tout le monde de court. smiley

Portrait de xavierdu2944
11/mai/2020 - 09h28
muzo28 a écrit :

MDR,  sinon pas de distanciation dans le lit :bigsmile: faut pas abuser!

c'est bizarre e me suis osé là meme question lol avoir une relation physique avec son/sa partenaire avec les masques ca doit être super fun mdrrrrrr

Portrait de muzo28
11/mai/2020 - 09h25
69100titi a écrit :

pour répondre a votre question oui masque est une personne  devant l'autre sur le siège arrière :exmark:

MDR,  sinon pas de distanciation dans le lit smiley faut pas abuser!

Portrait de xavierdu2944
11/mai/2020 - 09h17

Il paraît qu'il y aura des masques pour tout le monde ? C'est idiot mais là je viens de faire 2 pharmacies qu'ils ont juste à côté de chez moi, plus un bureau de tabac qui soit disant doivent en fournir... j'habite Sainte-Luce-sur-Loire juste à côté de Nantes... et dans aucune de ces boîtes il n'y a de masques... ils espèrent peut-être dans la semaine mais ce n'est même pas sûr... smiley je pense que l'on peut voir directement les prunes qu'il y aura même si on arrive pas à retrouver en stocksmiley

Portrait de 69100titi
11/mai/2020 - 09h10
muzo28 a écrit :

question bête: peut on être 2 en voiture et doit on porter un masque?  C'est juste à cause des gendarmes, pas envie de prendre une prune.

pour répondre a votre question oui masque est une personne  devant l'autre sur le siège arrière smiley

Portrait de muzo28
11/mai/2020 - 08h58
jarod.26 a écrit :
mieux vaut être prudent camarade :p

en fait c'est pas pour aller bosser smiley,  c'est pas clair du tout.

Nous respectons les mesures de distanciations, vu mon boulot, mais nous allons être grand parents, cela fait 2 mois que nous n'avons pas vu nos enfants.

Portrait de jarod.26
11/mai/2020 - 08h32
muzo28 a écrit :

question bête: peut on être 2 en voiture et doit on porter un masque?  C'est juste à cause des gendarmes, pas envie de prendre une prune.

mieux vaut être prudent camarade smiley
Portrait de strass6756
11/mai/2020 - 08h26
Voldemord a écrit :

ces gens sont des veaux

Les veaux travaillent...
Portrait de muzo28
11/mai/2020 - 08h25

question bête: peut on être 2 en voiture et doit on porter un masque?  C'est juste à cause des gendarmes, pas envie de prendre une prune.

Portrait de strass6756
11/mai/2020 - 08h25
JF_Lacour a écrit :

BFM se garde bien de dire que la loi d'urgence sanitaire n'est pas encore promulguée et que donc pour aujourd'hui les attestations ne peuvent être exigées que ce soit pour prendre les TEC en IDF ou pour la limite des 100km.

"La loi de prolongation de l'urgence sanitaire n'ayant pas été promulguée à temps, l'obligation d'attestation pour un déplacement de plus de 100 km ne devrait être effective qu'à partir de mardi." ( LCI)

Ah là là, quand on veut bien lre que ce que l'on a envie...C'est écrit en rouge à la ligne "06:02"!

Et si vous vous intéressiez un peu plus au fonctionnement de nos institutions, vous remarqueriez que c'est le Conseil constitutionnel qui n'a pas étudié encore cette loi. Conseil constitutionnel présidé par... Laurent Fabius! Tiens tiens, le même qui a pousé à la tenue du premier tour des municipales. Hasard? Non, juste une envie de gêner le gouvernement. Et ça marche avec ceux qui ne regardent pas plus loin que leur nez... comme vous

Portrait de Voldemord
11/mai/2020 - 08h15

ces gens sont des veaux

Portrait de jarod.26
11/mai/2020 - 08h12
le jour d'après ...
Portrait de LaLouise
11/mai/2020 - 08h09

Comme je plains tous ces gens d'IDF obligé de prendre les Transport en commun...  

Portrait de JF_Lacour
11/mai/2020 - 07h58

BFM se garde bien de dire que la loi d'urgence sanitaire n'est pas encore promulguée et que donc pour aujourd'hui les attestations ne peuvent être exigées que ce soit pour prendre les TEC en IDF ou pour la limite des 100km.

"La loi de prolongation de l'urgence sanitaire n'ayant pas été promulguée à temps, l'obligation d'attestation pour un déplacement de plus de 100 km ne devrait être effective qu'à partir de mardi." ( LCI)

Portrait de Mimosas06
11/mai/2020 - 07h30

Evidemment que c'est bondé, c'était prévisible quand on ne fait pas ce qu'il faut pour avoir le maximum de rames...

Portrait de kevin44800
11/mai/2020 - 06h58 - depuis l'application mobile

Ah. BFM. Ils ont sûrement pris des figurants histoire de bien remplir le wagon. Coté positif, ça relance l’économie du cinéma...