29/04 10:31

Coronavirus: La Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, annonce que 11,3 millions de Français sont en chômage partiel, soit plus d’un salarié sur deux

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a indiqué sur France Inter que 11,3 millions de Français étaient actuellement au chômage partiel, soit plus d’un salarié sur deux, en raison de la baisse d’activité liée à l’épidémie de coronavirus. Il n’y aura « pas de couperet au 1er juin » pour le dispositif d’activité partielle mais « le taux de prise en charge de l’Etat sera un peu moins important » au-delà de cette date, a-t-elle précisé. Cela concerne 890.000 entreprises.

Comme on lui demandait si les parents qui doivent garder leurs enfants en raison des rentrées progressives dans les établissements scolaires allaient continuer à être indemnisés, la ministre a répondu positivement. Entre le 15 mars et jusqu’au 1er mai, ces parents bénéficient d’indemnités journalières via un arrêt maladie et vont basculer au 1er mai dans un système de chômage partiel.

Le ministère anticipait jusqu’à présent que cela dure jusqu’à la reprise du 11 mai. « Le système restera en l’état tout le mois de mai », a dit la ministre. « A partir du 1er juin, il faudra une attestation de l’école », a-t-elle ajouté.

Interrogée sur l’assurance chômage, elle s’est bornée à répéter qu’il « fallait regarder s’il y avait des règles à adapter ». Tous les syndicats demandent à l’exécutif de renoncer à une réforme jugée très sévère et dont une partie est déjà entrée en vigueur en novembre dernier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de C'est Mon Avis
29/avril/2020 - 12h37

Pas étonnant que certains parents, qui n'ont pas d'autre choix que de REPRENDRE le travail, devront mettre leurs enfants à l'école !

Faire garder ses enfants par les grands-parents, en cette période, c'est totalement impossible !

Ils DOIVENT donc retourner au travail, afin que l'argent rentre pour pouvoir nourrir leur famille ! Car avec 70% du salaire (ou 84% dans certaines entreprises), certaines familles sont prises à la gorge, et quand le patron leur demande de revenir au boulot, elles y vont, de peur de perdre leur place...

Portrait de Kratus
29/avril/2020 - 11h14
seb2746 a écrit :

Mon voisin devait avoir un CDI après 2 cdd qui se sont terminés fin mars, pas de reconduction et  lui manque 3 jours pour avoir du chômage.

Il se retrouve à devoir attendre le bon vouloir de la caf pour passer au rsa, qui est oqp de regarder les dossiers de... Février. Il n'a aucune idée de comment il va nourir ses gamins au mois de mai vu que sans décision CAF = pas d'aides nulle part.

Ces plusieurs millions de personnes qui vont se retrouver sur la paille rapidement et SANS aucune solution il va bien falloir faire quelque chose pour eux car pas de réouverture des bars/restaurants =  PAS de taff au 11 mai.

Pendant que d'autres placent leur argent ...et profitent du chomage technique pour se reposer....

Portrait de Kratus
29/avril/2020 - 11h09

Quand on voit que dans la grande distribution on continue à travailler et que des petites sociétés avec peu de personnel sans contact avec le public les gens sont en chomage c'est juste une honte...j'en connait meme qui sont déclarés fermées et qui en fait sont ouvertes discretement en étant surement payé au black...enfin c'est comme d'habitude certains subissent pendant que  d'autres profitent...