13/04/2020 08:21

Va-t-il falloir travailler plus après le confinement ? Heures supplémentaires, suppression de jours fériés, annulation de RTT... Vidéo

Le numéro 1 de la CFDT, Laurent Berger, a jugé "indignes" et "indécents" dimanche les appels formulés par le Medef et au sein du gouvernement à travailler plus pour compenser les effets néfastes du confinement sur l’économie. "C’est totalement indécent. Aujourd’hui, les travailleurs, comme tout le monde, sont en train de payer le coût de cette crise. Ce n’est pas à eux de payer ensuite", a-t-il déclaré sur France 2, évoquant des "slogans qui sont lancés aujourd’hui, des vieilles lunes qui reviennent : "il faudra travailler plus", "il faudra de la sueur et des larmes", etc.".

Pour le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, "il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire". La secrétaire d’État à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, a abondé, prévenant qu’il faudrait "probablement travailler plus que nous ne l’avons fait avant" pour "rattraper" la perte d’activité. Laurent Berger a évoqué "une polémique indigne" et une "grosse erreur". Pour lui, "ce qui est en question, ce n’est pas simplement la question économique, même si elle est primordiale et elle me préoccupe beaucoup, c’est aussi la question de la cohésion sociale".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
13/avril/2020 - 17h36

Le MEDEF vient de poser ses jalons, mais il avait pris les devants bien en amont.

La preuve, il a bien fait dire par la voix de M. Djebbari il y a 6 jours de cela qu'il était préférable que les français ne réservent pas leurs vacances en ce moment, ce qui avait valu une réponse étonnée et très remontée des entreprises de tourisme, hôtels, restaurants, centres de vacances et de loisirs, etc ...

Je pense que tout le monde a compris pour qui roule le gouvernement maintenant, ce n'est un mystère pour personne, non ?

Portrait de Angelussauron
13/avril/2020 - 12h36
C'est Mon Avis a écrit :

Dès qu'on lâche le mot "travail", les syndicats montent au front ! Evidemment, ils ne savent pas ce que c'est ! Moi je suis pressé de reprendre mon boulot, non seulement parce qu'à la maison je m'ennuie, mais pour retrouver ma paye normale (en RC en ce moment donc perte des heures supp. des frais et des heures de nuit. je fais 220h/mois habituellement). Beaucoup de personnes veulent reprendre le travail rapidement, il ne faut pas oublier les étudiants qui bossent pour gagner leur vie et payer leur loyer, faire leurs courses, en plus de leurs études ! Tous ces petits boulots qu'ils ont perdus, mais pendant ce temps là, les banques, les sociétés de crédit, EDF, l'eau, continuent à ponctionner ! Le réveil va être difficile pour beaucoup de monde, c'est pour cela qu'on veut vite reprendre le boulot et retrouver un niveau de vie (souvent sur la corde raide) auquel nous étions habitués avant cette crise. Donc que les syndicats évitent de parler pour les vrais travailleurs, ceux qui aiment leur boulot, ceux qui veulent s'en sortir rapidement... C'est à chacun de décider ce qu'il veut faire, pas aux syndicats à décider pour eux !

Bonne journée et bon courage à toutes et à tous dans ces moments difficiles. Une pensée pour notre personnel soignant smiley

 

Mais on est à 90% tous d'accord avec vous on veut reprendre le cours de notre vie et le travail en fait partie. Après les 10% restants ce sont ceux qui aiment le chaos.

Portrait de C'est Mon Avis
13/avril/2020 - 11h55

Dès qu'on lâche le mot "travail", les syndicats montent au front ! Evidemment, ils ne savent pas ce que c'est ! Moi je suis pressé de reprendre mon boulot, non seulement parce qu'à la maison je m'ennuie, mais pour retrouver ma paye normale (en RC en ce moment donc perte des heures supp. des frais et des heures de nuit. je fais 220h/mois habituellement). Beaucoup de personnes veulent reprendre le travail rapidement, il ne faut pas oublier les étudiants qui bossent pour gagner leur vie et payer leur loyer, faire leurs courses, en plus de leurs études ! Tous ces petits boulots qu'ils ont perdus, mais pendant ce temps là, les banques, les sociétés de crédit, EDF, l'eau, continuent à ponctionner ! Le réveil va être difficile pour beaucoup de monde, c'est pour cela qu'on veut vite reprendre le boulot et retrouver un niveau de vie (souvent sur la corde raide) auquel nous étions habitués avant cette crise. Donc que les syndicats évitent de parler pour les vrais travailleurs, ceux qui aiment leur boulot, ceux qui veulent s'en sortir rapidement... C'est à chacun de décider ce qu'il veut faire, pas aux syndicats à décider pour eux !

Bonne journée et bon courage à toutes et à tous dans ces moments difficiles. Une pensée pour notre personnel soignant smiley

Portrait de winstelfra
13/avril/2020 - 11h45

Le medef est constituer d'une bande de riches personnes ne pensant qu' à faire fructifier leurs fortunes au détriment des salariés . 

voilà mon opinion de cette gente toute "sachante"

Portrait de Monsieur Zerotrois
13/avril/2020 - 11h22

très bonne idée pour déclencher une révolution

Portrait de nantes55
13/avril/2020 - 10h51

Comme d'habitude le Medef ressort les bonnes vieilles recettes.....

Faut mutualiser les pertes et privatiser les benefices c'est la devis du Medef et des banquiers....

L'ancien monde reviens au galop...

Portrait de Angelussauron
13/avril/2020 - 10h37
Harriet a écrit :

Tout à fait ...

Dans la mesure où le secteur du tourisme devra , a priori, être franco-français pendant plusieurs mois, il faut que nous ayons un minimum de vacances pour relancer le secteur ...

Et aussi cesser de penser que le confinement  c'est les vacances ... être coincé dans un appartement ou un studio n'est pas un lieu de villégiature ...

Je suis totalement d'accord avec vous. Mais malheureusement pour la plupart des personnes qui pour éviter le chômage partiel ont pris toutes leurs congés payés ils ne prendront donc pas de vacances.

Donc pour ça que je disais que les entreprises de tourisme ça va leur être fatal. Je vois pas comment l'état pourrait les sauver.

L'idéal c'est justement de reprendre comme ci de rien était même si c'est quasiment impossible. Il faut vraiment tout penser pour que nos habitudes (et celle des entreprises) ne changent pas.

Il ne faut surtout pas tout modifier et juste avoir (et être autorisé à le faire) une meilleure flexibilité pour moins de frein.

Un grain de sable trop gros et la machine sera morte et entrainera les autres.

 

Il faut pas oublier que si les gens bossent TOUS 60h par semaine (j'exagère) il y aura moins de loisirs et moins d'achats. Donc ça veut aussi dire que des entreprises fermeront. Il faut penser à ça aussi .

Il m'est arrivé d'avoir des semaines de 60h et je peux vous dire que c'est juste métro/boulot/dodo.

Portrait de Angelussauron
13/avril/2020 - 10h22
titus01 a écrit :

L'économie s’arrête pendant au moins 3 mois et vous voudriez que du jour au lendemain tout redémarre comme si rien s'était passé.

je serais curieux de savoir combien de chômeur ce sont inscrit pour aller aider les agriculteurs?

Ce n'est pas si compliqué mais ça coutera de l'argent à l'état. Et concernant les chômeurs qui n'ont pas été aidé les agriculteurs moi je parlerai plus des saisonniers plutôt que de chômeurs les difficultés lié au coronavirus n'ont pas aidés du tout.

Les saisonniers ont souvent tendance à habiter avec leurs parents faute de moyen (et pour la plupart très jeune) donc la peur de contaminer leurs proches ça peut expliquer pas mal de chose.

 

Portrait de lysniais
13/avril/2020 - 10h15

ha voilà, le mot "travailler" qui fait bondir les syndicats, rien d'étonnant!

Portrait de Harriet
13/avril/2020 - 10h14
Tenvalacruchealo a écrit :

Exactement ce que je pensais ! Tout est déjà  fermé, les saisonniers ne peuvent même pas démarrer leurs saisons ...si apres ça personne ne peut plus avoir de vacances ça serai un carnage !

 

Tout à fait ...

Dans la mesure où le secteur du tourisme devra , a priori, être franco-français pendant plusieurs mois, il faut que nous ayons un minimum de vacances pour relancer le secteur ...

Et aussi cesser de penser que le confinement  c'est les vacances ... être coincé dans un appartement ou un studio n'est pas un lieu de villégiature ...

Portrait de titus01
13/avril/2020 - 10h11

L'économie s’arrête pendant au moins 3 mois et vous voudriez que du jour au lendemain tout redémarre comme si rien s'était passé.

je serais curieux de savoir combien de chômeur ce sont inscrit pour aller aider les agriculteurs?

Portrait de Angelussauron
13/avril/2020 - 10h09
lilirose45 a écrit :

N'importe quoi

On ne peut pas enlever les RTT, CP ou autres à  ceux qui n'ont jamais cessé de travailler pendant le confinement, hôpitaux, ceux qui travaillent dans l'alimentaire....

Prenons le cas de l'alimentaire, centrals logistiques, supermarchés..où ils font déjà des heures sup car les demandes explosent.

On ne peut pas les mettre sur le même niveau que des gens qui sont certes au chômage partiel mais qui restent chez eux 24/24

Aberrant

 

Je confirme aussi mais les entreprises qui n'ont jamais cessé de travailler pour assurer la survie de pays, elles ne sont pas en crise financièrement (c'est même plutôt l'inverse). Donc ça ne doit pas les concerner et donc ne pas concerner leurs employés.

En plus pour la plupart elles ont recrutées pendant cette période.

 

Le personnel soignant est compris dedans même si ce n'est pas une entreprise. Reste à savoir si l'état aura compris les leçons et donnera les moyens financiers et en matériel pour les hôpitaux... il est là leur combat. Et puis si on va plus loin ils ont déjà participé à l'effort national, car bon nombre de leurs heures ne sera pas compté c'est du bénévolat...

 

De tout manière l'état a juste a faire 3 choses (en plus de ce qui a été déjà fait et de ce qui a été annoncé) pour relancer l'économie après c'est aux entreprises de jouer le jeu.

-Diminuer temporairement les charges patronales

-Autoriser sans limite le nombre de contrats courts (temporairement aussi le temps de la relance)

-Et dans les commerces et toutes petites entreprises autorisés les heures supplémentaires payés normalement et non double. En plus de les autoriser à ouvrir le dimanche (même si je suis pas sur réellement de l'impact financier de cette mesure pour certains (notamment à Paris) vu qu'il y aura pas de touristes).

Portrait de Tenvalacruchealo
13/avril/2020 - 09h55
Merlinot49 a écrit :

et le milieu du Tourisme et de l’hôtellerie il devient quoi dans tous ça? 

Exactement ce que je pensais ! Tout est déjà  fermé, les saisonniers ne peuvent même pas démarrer leurs saisons ...si apres ça personne ne peut plus avoir de vacances ça serai un carnage !

 

Portrait de Merlinot49
13/avril/2020 - 09h52
titus01 a écrit :

ils sont tous là à s'accrocher a leur RTT et vacances, mais faudrait pas que la crise dure trop longtemps car après il n'aura d'autre solution que de baisser les salaires et les retraites, d'abroger les 35h et de mettre en place des tickets de rationnement pour la nourriture.

Il faut que l'économie soit remis sur les rails le plus rapidement possible, sinon on va perdre beaucoup, alors es RTT et tout le reste on oublie!

et le milieu du Tourisme et de l’hôtellerie il devient quoi dans tous ça? 

Portrait de titus01
13/avril/2020 - 09h50

ils sont tous là à s'accrocher a leur RTT et vacances, mais faudrait pas que la crise dure trop longtemps car après il n'aura d'autre solution que de baisser les salaires et les retraites, d'abroger les 35h et de mettre en place des tickets de rationnement pour la nourriture.

Il faut que l'économie soit remis sur les rails le plus rapidement possible, sinon on va perdre beaucoup, alors es RTT et tout le reste on oublie!

Portrait de Angelussauron
13/avril/2020 - 09h31

Pour relancer l'économie, il faudra surtout éviter le chômage massif et donc que les entreprises recrutent.

Donc travailler plus n'est pas forcément la solution du moins dans les grosses entreprises voir certaines pme. Alors oui l'état va devoir faire un effort de plus en baissant les charges patronales temporairement. Les contrats courts vont devoir être autoriser massivement (Intérim, CDD, etc...).

Les entreprises vont peut être devoir travailler 24h/24 et 7j/7 mais ça veut pas dire que les employés travailleront non stop il faudra avec le recrutement faire des rotations ce qui voudra dire travailler certains dimanches.

Donc au final, hormis dans certains commerces ou dans des emplois ou ça sera difficile de recruter, il n'y a pas de raison de remettre en cause les 35h ou les 39h (dans certaines entreprises), ni les rtt et concernant les jours fériés là aussi c'est stupide c'est le mois de mai qui est critique et quand on va reprendre il sera passé.

Et concernant les congés payés pour une majorité de français ils en ont plus, vu que pour éviter le chômage partiel ils se sont mis en congé. Donc l'effort a déjà été fait de ce coté là.

 

Donc encore une fois les syndicats (et là le medef en l’occurrence) font tout de travers...

Par contre je suis très inquiet pour les activités liées au tourisme, je vois pas comment ils vont pouvoir se sauver... car bon pour eux le confinement va durer jusqu'au vaccin...

Portrait de Merlinot49
13/avril/2020 - 09h22

Je sent qu’après le confinement ça va être vite terminé les "avec la baisse de la pollution on revoit l'Himalaya", "les eaux de Venise n'ont jamais été aussi propre", "on respire de nouveau en ville".....comme quoi on va vite reprendre nos vieilles habitudes malgré qu'on nous bassine avec "il va falloir tirer les conséquences", "revoir nos systèmes pour moins polluer"...