26/03 19:47

Coronavirus - En France, ce soir 29.155 cas confirmés dont 3.375 en réanimation et 1.696 décès dont une ado de 16 ans - Sept élus du Nord testés positifs après avoir tenu un bureau de vote lors du premier tour des municipales

19h39: Sept élus de Coudekerque-Branche (Nord) ont été testés positifs et dix autres en présentent les symptômes, onze jours après avoir tenu un bureau de vote lors du premier tour des municipales, a-t-on appris  auprès du maire.

19h30: Selon un bilan communiqué ce soir, 115 nouveaux morts au Royaume-Uni en un jour, soit un total de 578 depuis le début de cette épidémie.

19h27: Jérôme Salomon, DG de la Santé fait un point: "Très forte augmentation des personnes contaminées aux USA. 495.000 cas dans le monde. 120.000 personnes sont guéries et 75 pays sont concernés. 22.184 décès dans le monde. En France, l'épidémie continue de s'aggraver. Ce soir il y a 29.155 cas confirmés. 13.904 personnes sont hospitalisées. 3.375 cas graves sont en réanimation. 34% ont moins de 60 ans. On dénombre 1.696 décès dont une adolescente de 16 ans, en Ile-de-France. 4.948 personnes sont déjà sorties guéries de l'hôpital, contre 3 900 hier, un chiffre qui progresse très vite.

Le Comité consultatif national d'éthique va être saisi "en urgence" sur la question de l'isolement préventif dans leur chambre des résidents des Ehpad, annonce Jérôme Salomon.

.

19h25: Un prélat italien vivant dans la même résidence que le pape François, a été transporté à l'hôpital. L'homme, qui travaille à la Secrétairie d'État (gouvernement du Vatican), vit depuis des années à la Maison Sainte-Marthe, une résidence hôtelière où le pape dispose d'un petit appartement, prend ses repas et donne des rendez-vous privés. Des mesures de désinfection du bâtiment ont été décidées. Le pape est entouré depuis un certain temps d'un "cordon sanitaire anti-contagion", qui le suit dans tous ses déplacements. Il ne prend plus ses repas dans le salon commun de la résidence mais dans son appartement, et son entourage serait muni de produits désinfectants.

18h15: 662 personnes sont décédées en 24h en Italie selon un bilan diffusé ce soir soit plus de 8.100 morts dans le pays depuis le début de la crise

Dans son bilan quotidien, l'Italie annonce 662 morts supplémentaires en 24 heures, pour un total de 8 165 décès depuis le début de l'épidémie. Hier, 683 cas mortels avaient été annoncés, contre 743 mardi et 602 lundi.

16h25: Les dirigeants des pays membres du G20 ont annoncé jeudi, lors d'un sommet virtuel, leur intention d'injecter "plus de 5.000 milliards de dollars" dans l'économie mondiale pour "contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie" du nouveau coronavirus.

"Nous sommes fermement résolus à présenter un front uni contre cette menace commune", on ajouté les représentants des grandes puissances mondiales dans un communiqué publié à l'issue de la réunion d'urgence présidée par le roi Salmane d'Arabie saoudite.

16h03: Le TGV sanitaire transportant 20 patients du Grand-Est est arrivé à Angers, sa première étape

14h58: L'épidémie de coronavirus a fait 999 morts aux Etats-Unis, selon le bilan établi par Reuters sur la base des chiffres communiqués par les autorités locales.

Un tiers de ces décès ont eu lieu dans l'Etat de New York, dont le gouverneur a averti que les hôpitaux pourraient bientôt manquer de lits et d'appareils d'assistance respiratoire. L'Etat compte en outre la moitié des quelque 68.000 cas recensés dans la fédération. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé ce mardi que les Etats-Unis pourraient devenir l'épicentre de la pandémie.

13h43: Selon Le Parisien, un surveillant pénitentiaire âgé de 54 ans, affecté au centre pénitentiaire Orléans-Saran (Loiret), est décédé cette nuit à son domicile.

"En arrêt maladie depuis plusieurs jours et suivi pour suspicion de contamination au virus, il a fait un arrêt cardiaque", précisent nos confrères qui indiquent que Claude L. était marié et avait le grade de premier surveillant.

Il s'agit du premier décès d'un surveillant pénitentiaire en France.

12h57: Plus de 250.000 cas de nouveau coronavirus ont été officiellement diagnostiqués en Europe, dont plus de la moitié en Italie (74.386) et en Espagne (56.188), selon un comptage réalisé par l’AFP jeudi à 12h00 GMT.

Avec au moins 258.068 cas, dont 14.640 décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie, devant l’Asie (100.937 cas dont 3.636 décès), foyer initial de la contagion. Ce nombre de cas officiellement diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction de celui réel des contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les personnes nécessitant une prise en charge hospitalière.

12h05: L'épidémie de coronavirus a fait 655 morts en 24 heures en Espagne, ce qui porte le bilan national à 4 089 décès. Le nombre de cas avérés est passé à 56 188, ajoute le ministère de la Santé. Le pays est le deuxième plus touché en Europe, après l'Italie.

11H48: l'OMS voit des signes encourageants d'amélioration en Europe

La situation sanitaire reste dramatique en Europe, où la barre des 4.000 décès a été franchie jeudi en Espagne et où les hôpitaux de Londres font face à un "tsunami" de malades, mais l'OMS voit malgré tout des "signes encourageants" de ralentissement de la propagation du nouveau coronavirus sur le continent.

Face à la crise planétaire, un sommet par visioconférence, jeudi, des dirigeants des 20 pays les plus industrialisés de la planète tentera d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie qui, selon l'ONU, "menace l'humanité entière", malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Le Parlement européen consacre aussi une session spéciale à des mesures d'urgence face au coronavirus.

A Londres, les hôpitaux publics sont confrontés à un "tsunami continu" de malades graves accompagné d'une proportion "sans précédent" de personnel souffrant, a annoncé jeudi un responsable du système public de santé britannique.

Le Covid-19, apparu en Chine en décembre et qui a tué environ 20.600 personnes, "menace l'humanité entière", a averti le patron de l'ONU.

Avec les deux tiers des décès, l'Europe paie à ce stade le plus lourd tribut. Plus de 250.000 cas de nouveau coronavirus y ont été officiellement diagnostiqués en Europe, dont plus de la moitié en Italie (74.386) et en Espagne (56.188), selon un comptage réalisé par l’AFP jeudi à 12h00 GMT.

"Bien que la situation reste très préoccupante, nous commençons à voir des signes encourageants", a néanmoins déclaré jeudi le patron de la branche Europe de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Hans Kluge.

L'augmentation du nombre de cas en Italie, pays le plus durement touché au monde avec plus de 7.500 décès, semble ralentir "mais il est encore trop tôt pour dire que la pandémie a atteint son apogée dans ce pays", a-t-il ajouté.

L'Espagne, devenu la veille le 2e pays le plus touché au monde devant la Chine en nombre de morts, a franchi jeudi la barre des 4.000 décès.

11h21: Le premier TGV médicalisé évacuant des malades du coronavirus en France vient de quitter la ville de Strasbourg. A son bord, des patients alsaciens contaminés ainsi évacués vers des hôpitaux des Pays-de-la-Loire.

11h18: Les hôpitaux de Londres confrontés à un "tsunami" de patients "gravement malades"

Les hôpitaux publics de Londres sont confrontés à un «tsunami continu» de malades graves du nouveau coronavirus tout en devant pallier une proportion «sans précédent» de personnel souffrant, a assuré jeudi un responsable du système public de santé britannique.

Après avoir «massivement» augmenté la capacité d'accueil en soins intensifs ces dernières semaines, les hôpitaux de la capitale britannique doivent faire face à «une explosion» du nombre de «patients gravement malades»,«une sorte de tsunami continu», a déclaré Chris Hopson sur BBC Radio 4.

Face à l'aggravation des derniers jours, le gouvernement a décrété un confinement général de la population et annoncé l'ouverture la semaine prochaine d'un hôpital de campagne temporaire de 4.000 lits dans un centre de conférence de Londres.

10h33: La Bourse de Paris renouait avec les pertes (-2,69%) jeudi matin, les investisseurs s'inquiétant de la propagation de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, malgré l'adoption la veille d'un plan de relance historique par le Sénat américain.

A 09H20, l'indice CAC 40 reculait de 119,08 points à 4.313,22 points. La veille, il avait fini en nette hausse de 4,47%.

"La tendance négative du matin est à mettre sur le compte de la propagation quasi incontrôlée du virus aux Etats-Unis et en particulier à New York, qui se confine de plus en plus", a souligné dans une note John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Mercredi, les marchés européens avaient pourtant "enregistré leur deuxième séance de gains décents, aidés par la perspective de dépenses de relance plus importantes", en particulier en Allemagne et aux Etats-Unis, a rappelé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Le Sénat américain a approuvé mercredi à l'unanimité un plan "historique" de 2.000 milliards de dollars pour soutenir la première économie mondiale, asphyxiée par la pandémie de coronavirus qui a déjà contaminé près de 70.000 personnes et fait plus de 1.000 morts aux Etats-Unis. "Mais la réaction des marchés pourrait rester limitée", a estimé Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

En effet, selon lui, "l'équation est prise à l'envers aux Etats-Unis et plus l'administration américaine traînera à se concentrer sur le vrai problème, le virus, plus cette dernière devra multiplier les mesures de soutien sans réel effet à court terme ou du moins tant que l'épidémie n'est pas contenue".

Les investisseurs attendent désormais avec anxiété les derniers chiffres des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis.

"Le nombre d'inscriptions au chômage (est) attendu à environ 1,64 million selon le consensus Bloomberg et 1 million selon celui de Reuters, une hausse qui n'a jamais été observée, même durant la crise de 2008", a relevé M. Boy.

La dernière estimation de la croissance américaine du 4e trimestre devrait également être scrutée de près ainsi que la réunion de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE).

Enfin, les dirigeants du G20 tiennent un sommet virtuel jeudi pour coordonner leur réponse à la menace de récession que fait peser le nouveau coronavirus sur l'économie mondiale.

Sur le front des valeurs, ADP prenait 0,39% à 104,10 euros. L'aéroport d'Orly va temporairement arrêter son activité à compter du 31 mars, victime d'un effondrement de plus de 90% du trafic aérien sous l'effet des fermetures de frontières liées à la propagation du coronavirus, a annoncé mercredi le gestionnaire.

Casino perdait en revanche 2,24% à 33,66 euros alors que le groupe de distribution, qui a dégagé une perte nette de plus d'1,4 milliard d'euros en 2019, a annoncé jeudi qu'il suspendait ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

10h31: Le gouvernement veut évaluer les effets du confinement dans les zones les plus touchées par le coronavirus avant de prendre une décision sur sa durée, promise jeudi "dans les tous prochains jours" par la porte-parole Sibeth Ndiaye.

"Nous souhaitons avoir une information complète, notamment avec un peu de recul sur les résultats du confinement dans l'Oise, qui a été l'un des premiers départements touchés, avec aussi un retour d'expérience sur ce qui se passe dans le Grand Est", a expliqué Mme Ndiaye sur LCI.

"Donc au-delà des recommandations du Conseil scientifique, dont nous allons évidemment nous inspirer (...), on va compiler les données, regarder les choses, et annoncer notre décision dans les tous prochains jours", a ajouté Sibeth Ndiaye sans donner de date.

Le Conseil scientifique a recommandé de porter le confinement à six semaines à compter de sa mise en place le 17 mars, ce qui l'allongerait jusqu'au 28 avril.

Le 16 mars, le chef de l'Etat Emmanuel Macron avait annoncé dans une allocution télévisée une restriction sévère des déplacements de la population pour 15 jours au moins dans tout le pays à compter du 17 mars à midi, justifiée par la "guerre" engagée contre la pandémie du coronavirus. La France doit s'attendre à des "jours difficiles", a souligné mercredi soir Jérôme Salomon, le n°2 du ministère de la Santé, en annonçant un total de près de 3.000 patients en réanimation (2.827, soit 311 de plus en 24 heures) et la mort de 1.331 malades à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, un bilan de décès multiplié par cinq en une semaine.

10h21: Les médecins généralistes ont recensé 40.000 nouveaux cas de Covid-19 en France la semaine dernière, selon des données du réseau Sentinelles, qui rassemble des médecins libéraux.

09h57: La Foire de Paris, qui attire habituellement près de 500.000 visiteurs et qui était prévue cette année du 30 avril au 11 mai, a été reportée à début juillet en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé ses organisateurs.

"Confrontée à une situation sans précédent et faisant suite aux différentes mesures du gouvernement français relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, Foire de Paris est contrainte de reporter l'édition 2020", annonce dans un communiqué Comexposium, l'un des leaders mondiaux de l'organisation d'événements professionnels et grand public.

Les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont interdits sur le territoire français depuis le 8 mars, afin de freiner la propagation du coronavirus.

La 116e édition de cette grande foire commerciale, qui abrite également le concours Lépine, se tiendra donc du 4 au 15 juillet, toujours au Parc des expositions de la porte de Versailles, précise Comexposium.

L'an dernier, elle avait attiré 486.000 visiteurs qui avaient dépensé chacun 442 euros, générant un total de 184 millions d'euros en douze jours. Répartis sur 200.000 m2 d'exposition, les quelque 1.700 exposants venus de 48 pays se partagent en trois secteurs: la maison, l'alimentation et l'artisanat.

L'agent immobilier et animateur d'une émission dédiée à la maison sur M6 Stéphane Plaza a de nouveau été désigné cette année comme "ambassadeur" de l'édition.

Créé en 1901 et hébergé par la Foire de Paris, le prestigieux concours Lépine met en valeur le meilleur inventeur d'un objet du quotidien à travers plusieurs prix, dont celui du président de la République.

Ses précédentes éditions ont fait émerger des objets au départ considérés comme révolutionnaires avant de devenir indispensables: stylo à bille, presse-purée, fer à repasser vapeur ou lentilles de contact.

L'an dernier, les visiteurs avaient pu découvrir 542 inventions.

09h44: L'activité à l'aéroport de Paris-Beauvais est suspendue à partir d'aujourd'hui et "jusqu'à nouvel ordre" pour lutter contre la propagation du Covid-19, a annoncé la préfecture de l'Oise.

"Dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire et compte tenu de la suppression progressive des liaisons, l'activité de l'aéroport de Beauvais est suspendue à compter de demain et jusqu'à nouvel ordre", a annoncé la préfecture dans un tweet.

Le trafic à l'aéroport de Beauvais avait été fortement réduit ces derniers jours, la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair ayant déjà annoncé le maintien au sol de tous ses avions. Mercredi, seuls sept vols ont décollé, selon le site officiel de l'aéroport.

Cette annonce intervient alors que la direction du groupe ADP a annoncé que l'aéroport d'Orly serait temporairement fermé au trafic commercial à compter du 31 mars en raison de l'effondrement "majeur et brutal" du trafic à la suite des restrictions de circulation liées au coronavirus.

Situé à environ 70 km au nord de Paris, l'aéroport de Beauvais dessert une soixantaine de destinations.

09h34: Dix détenus ont pour le moment été testés positifs au Covid-19, annonce Nicole Belloubet sur France Inter. Et la ministre de la Justice d'ajouter que 450 personnes actuellement détenues dans les établissements pénitentiaires ont les symptômes de la maladie, mais n'ont pas été testées.

"Du fait d’une activité juridictionnelle réduite, il y a beaucoup moins d’entrées en détention : depuis le début du confinement, il y a déjà 1.600 détenus en moins", a-t-elle aussi déclaré, se disant par ailleurs "opposée à une mesure générale, qui viserait par exemple à libérer les personnes en détention provisoire".

09h03: La Russie va suspendre tous ses vols internationaux à partir de demain minuit, selon un décret du gouvernement établissant de nouvelles mesures contre l'épidémie de coronavirus. Ce décret s'applique à tous les vols entrant et sortant du territoire russe, à l'exception des avions spéciaux affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l'étranger.

08h19: La gendarmerie annonce la mort d'un de ses membres. Une première depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en France. Un premier gendarme est décédé des suites de l'épidémie de Covid-19,  dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), annonce la gendarmerie nationale. Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.

07h04: Le Sénat américain a approuvé cette nuit à l'unanimité un plan "historique" de 2.000 milliards de dollars pour soutenir la première économie mondiale, asphyxiée par la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 1.000 morts aux Etats-Unis. Soutenu par le président Donald Trump et fruit d'âpres tractations entre les sénateurs et la Maison Blanche, ce texte "historique", selon ses négociateurs, a été adopté avec le soutien de tous les démocrates et républicains présents (96 pour et 0 voix contre). Le plan doit encore être approuvé par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, lors d'un vote prévu vendredi, avant d'être promulgué par le président américain.

"J'encourage la Chambre à approuver ce texte vital et à m'envoyer le projet de loi sans attendre pour être promulgué. Je le signerai immédiatement", avait déclaré Donald Trump plus tôt mercredi, lors d'une conférence de presse. "Nous avons besoin de faire circuler cet argent dans l'économie américaine et de l'envoyer aux travailleurs américains", a renchéri son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, qui a mené les négociations avec le Congrès.

Ces mesures comprennent l'envoi d'aides directes aux Américains, allant jusqu'à 1.200 dollars par adulte et 500 par enfant, pour les ménages gagnant moins de 150.000 dollars par an. Grande demande des démocrates, les indemnités chômage ont également été notablement renforcées et les travailleurs indépendants pourront en bénéficier.

06h55: Le régime nord-coréen est demandeur de davantage de matériel pour mener les tests pour le Covid-19 et encourage ses contacts internationaux pour recevoir de l'aide, selon le Financial Times.Le système sanitaire nord-coréen est très affaibli et une large partie de la population est malade ou sous-alimentée. Une épidémie de coronavirus Covid-10 dans le pays serait une catastrophe, rapporte le journal britannique. La Corée du Nord affirme n'avoir encore constaté aucune infection, mais les experts et les diplomates mettent cette affirmation en doute. 

06h28: Un groupe de jeunes d'une ville du sud de l'Espagne a caillassé des ambulances transportant 28 personnes âgées atteintes du nouveau coronavirus vers une résidence où elles devaient être prises en charge, a indiqué la police nationale mercredi.Cet incident intervient alors que le bilan de la pandémie de Covid-19 en Espagne a dépassé mercredi celui de la Chine, avec 3.434 morts. "Plusieurs jeunes se sont rassemblés dans la ville (de La Linea de la Concepcion) pour empêcher l'arrivée du convoi d'ambulances qui amenait les personnes âgées", selon la police. Ils ont lancé des pierres et insulté les ambulances à leur passage et ont mis une voiture en travers de la route pour empêcher leur passage, a ajouté la police qui a interpellé deux personnes de 32 et 25 ans.

Les personnes âgées étaient transférées dans une résidence de La Linea de la Concepcion pour y être prises en charge alors que leur maison de retraite dans une autre localité "était désinfectée" par les autorités, a précisé un porte-parole de la police. "Les agents ont dû établir un périmètre autour de la résidence pour contrôler une groupe d'une cinquantaine de personnes", a ajouté la police, selon laquelle deux engins explosifs artisanaux ont été lancés sur les forces de l'ordre et des poubelles brûlées.

06h01: Emmanuel Macron s'est exprimé une nouvelle fois sur la situation du coronavirus en France,hier soir à 20 heures. Le chef de l'État a pris la parole depuis l'hôpital militaire de campagne monté dans l'urgence à Mulhouse, où il a rendu visite, masqué, aux soignants dans la journée. Emmanuel Macron a d'ailleurs salué la "première ligne" des soignants face au virus, ainsi que la "deuxième ligne" qui continue à travailler dans un pays à l'arrêt, et enfin, la "troisième ligne" qui respecte les règles de confinement.

Emmanuel Macron ne s'est pas prononcé sur la prolongation de ce confinement, mais il a annoncé une majoration des heures supplémentaires et une prime exceptionnelle pour les soignants, ainsi qu'un plan massif d'investissement et de revalorisation des carrières pour l'hôpital après la crise. Appelant le pays à l'unité, il a aussi annoncé une nouvelle opération militaire baptisée "Résilience", opération visant à soutenir les populations et les services publics. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
27/mars/2020 - 22h15

Pour le moment, ramené aux tranches d'âge de l'INSEE, en date du 24 mars - soit 1100 morts recensés en France du COVID_19 - les personnes de :

=> moins de 45 ans ont un taux de mortalité inférieur à 1 pour 1 million.

=> 45 à 65 ans ont un taux de mortalité de 4 pour 1 million..

=> 65 à 74 ans ont un taux de mortalité de 21 pour 1 million.

=> 75 ans et plus ont un taux de mortalité de 136 pour 1 million.

Les populations vraiment à risque sont sans conteste celles de plus de 75 ans (80% de l'ensemble des décès)

Si on regarde du coté des réanimations, là où c'est le plus contraignant en matière d'immobilisation de lits de ventilation, ça donne :

=> moins de 45 ans ont un taux d'occupation d'unité de réa de 6 pour 1 million.

=> 45 à 65 ans ont un taux d'occupation d'unité de réa de 41 pour 1 million.

=> 65 à 74 ans ont un taux d'occupation d'unité de réa de 95 pour 1 million.

=> 75 ans et plus ont un taux d'occupation d'unité de réa de 146 pour 1 million.

Là on se rend compte que les populations qui génèrent la monopolisation des lits de réanimation sont les plus de 45 ans (93 % des lits de réa).

Le problème n'est donc pas tant la mortalité, c'est surtout l'engorgement des hôpitaux par la monopolisation des lits.

Et si confinement il doit y avoir, ce devrait être les plus de 45 ans, soit la moitié de la population française, mais pas tout le monde !

Portrait de .Kazindrah.
27/mars/2020 - 09h17

Le plus dramatique est que ces chiffres sont forcément sous estimés...

Portrait de air pur
27/mars/2020 - 08h32

On assiste a des choses surprenantes, le directeurs de l'ARS Bourgogne déclare a la presse que les hopitaux des départements peu touchés comme la Nièvre ou l'Yonne vont recevoir des personnes atteintes du Covid venant d'ailleurs, ce qui parait pas anormal, mais par contre ceux du coin qui seront touchés à leur tour ne seront pas forcément hospitalisés sur un établissement proche de leur domicile . ???? on marche sur la tête !

Portrait de bengalister
26/mars/2020 - 23h42
hummerH2 a écrit :

Chaque jour a son lot de surprises!

Une des dernières en date est que le véritable berceau de l'épidémie pourrait ne pas etre la Chine, mais l'Italie !!!

Selon le docteur Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan, le coronavirus aurait circulé en Italie avant même son apparition en Chine.


Le docteur Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan, affirme qu'une "étrange pneumonie" circulait dès novembre 2019 dans le nord de l'Italie, des semaines avant que les médecins ne soient informés de l'épidémie de coronavirus en Chine.

:O:O

Attention grosse "offensive" de la Chine en ce moment sur les réseaux sociaux pour tenter de se disculper. Je ne dis pas que cet article rentre là dedans mais les "retweet" du compte twitter de l'ambassade de Chine en France sont très douteux.

Rien n'est impossible mais il faut se méfier. Sur des sites britanniques ils disaient déjà il y a quelques semaines le premier britannique infecté en Chine avait contracté le virus fin Novembre et il reportait qu'il n´était pas le premier.

A ce sujet, il y a pas mal d'articles qui disent que le virus circule en Europe depuis Janvier. J'ai une personne de ma famille qui est tombée malade début Février dans le Sud-Ouest de la France  (sans voyager) et qui a présenté tous les symptomes: fièvre avec de forts pointes, méchante toux, et elle a même été faire une radio des poumons car elle avait du mal à respirer, bref une très méchante grippe assez inhabituelle.

 

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 21h32
vévert1416 a écrit :

STOP ! Je vous demande de vous arrêter !!! Me parler d'Emma Peel en période de confinement ! C'est inhumain :love:

Ohhh QUE OUI ! C'est de la torture pure… Emma Peel. C'est pas Kardachiant ou Nibilbaba… 

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 20h47
muzo28 a écrit :

:bigsmile: je vous la laisse, je prends la Lotus

Une des deux a mieux vieilli que l'autre, assurément...

Portrait de muzo28
26/mars/2020 - 20h43
vévert1416 a écrit :

STOP ! Je vous demande de vous arrêter !!! Me parler d'Emma Peel en période de confinement ! C'est inhumain :love:

smiley je vous la laisse, je prends la Lotus

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 20h37
muzo28 a écrit :

je parlais d'aller bosser à l'hôpital en Ferrari.

Après Amicalement  Votre c'était bien, mais je préfère la voiture d'Emma Peel de Chapeau Melon

STOP ! Je vous demande de vous arrêter !!! Me parler d'Emma Peel en période de confinement ! C'est inhumain smiley

Portrait de thiistiime
26/mars/2020 - 20h35
hummerH2 a écrit :

Une petite note d'optimisme chez nos voisins italiens :

 

Le nombre de patients qui sortent des hôpitaux italiens est supérieur aux admissions pour des cas de contamination. "Pendant trois semaines, le nombre de malades n’a cessé d’augmenter et depuis trois jours, il est plutôt en train de diminuer. Ça a une double conséquence : la première dans les hôpitaux, notamment de Lombardie qui étaient surchargés. Désormais, il y a à peu près un lit et un respirateur pour chacun des nouveaux malades", explique Alban Mikoczy, en direct de Rome (Italie)

 

Tant mieux ! Le bout du tunnel est long long long à voir venir pour eux.

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 20h32
Stuzen CZ a écrit :

Très bonne idée. Mais avec des restrictions.  Tout Fiché S pour islamisme, niet, tout violeur, niet, tout clandestin, niet, tout double nationalité, niet, tout voilées, niet, … 

Ménage par le pognon un fois pour toute. 

STUZEN PRESIDENT !!!!smiley

Portrait de muzo28
26/mars/2020 - 20h31
Stuzen CZ a écrit :

Pas plus discret que H-âne- nouna en slip sur la 8 mais tellement plus classe. 

Il fut un temps où nous avions -Amicalement Votre- série où la classe et un art de vivre, une chevalerie étaient de mise.  Maintenant on a des lobotomisés en jogging qui veulent nous faire croire que rouler en Ferrari va donner le droit au noirs de violer des blanches. Je ne cautionne nullement ce point d'une société que je vois dans un déclin funeste.  

je parlais d'aller bosser à l'hôpital en Ferrari.

Après Amicalement  Votre c'était bien, mais je préfère la voiture d'Emma Peel de Chapeau Melon

Portrait de Wouhpinaise
26/mars/2020 - 20h30
muzo28 a écrit :

pour l'essence je crois que c'est au directeur de demander à Total, dans les magasins pas prioritaire pour entrer, et la caisse faut tenter et risquer de  se faire montrer du doigt pour passer à la caisse prioritaire...

C'est effectivement à la direction de l'établissement d'effectuer les démarches auprès de Total. Pour les caisses, vu que la "folie acheteuse" du début de semaine dernière est passée, les supermarchés sont moins fréquentés, donc peu d'attente aux caisses. Alors pas nécessaire de se présenter à une caisse "réservée" (bien que, encore une fois, je ne n'ai pas encore vu). smiley

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 20h27
vévert1416 a écrit :

Trump va filer 1 250 dollars à une grande majorité d'américains. Il serait bon de prendre une mesure dans ce sens mais en bons d'achat uniquement valables dans les petits commerces alimentaires de proximité

Très bonne idée. Mais avec des restrictions.  Tout Fiché S pour islamisme, niet, tout violeur, niet, tout clandestin, niet, tout double nationalité, niet, tout voilées, niet, … 

Ménage par le pognon un fois pour toute. 

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 20h21
muzo28 a écrit :

pour aller bosser c'est pas discret, mais on dois nous donner des bons pour l'essence 8)

Pas plus discret que H-âne- nouna en slip sur la 8 mais tellement plus classe. 

Il fut un temps où nous avions -Amicalement Votre- série où la classe et un art de vivre, une chevalerie étaient de mise.  Maintenant on a des lobotomisés en jogging qui veulent nous faire croire que rouler en Ferrari va donner le droit au noirs de violer des blanches. Je ne cautionne nullement ce point d'une société que je vois dans un déclin funeste.  

Portrait de muzo28
26/mars/2020 - 20h20
Wouhpinaise a écrit :

Je les attends toujours. Il y aurait également des caisses dans les supermarchés réservées aux hospitaliers. J'en ai pas vu une seule pour le moment. ;)

pour l'essence je crois que c'est au directeur de demander à Total, dans les magasins pas prioritaire pour entrer, et la caisse faut tenter et risquer de  se faire montrer du doigt pour passer à la caisse prioritaire...

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 20h19
Wouhpinaise a écrit :

Je les attends toujours. Il y aurait également des caisses dans les supermarchés réservées aux hospitaliers. J'en ai pas vu une seule pour le moment. ;)

Trump va filer 1 250 dollars à une grande majorité d'américains. Il serait bon de prendre une mesure dans ce sens mais en bons d'achat uniquement valables dans les petits commerces alimentaires de proximité

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 20h17
Stuzen CZ a écrit :

Même pas pour la revente.  Aucune obsession de faire une culbute. Juste le plaisir d'une dernière fois avant de rejoindre mon père (ce qui ne veut pas dire première)  de me faire encastrer (1.83) dans une de ces boite et de tourner la clé pour écouter le feulement rauque digne d'une panthère noire en digestion. 

Tu crois que si je vais bosser avec ça, ça va plaire à mon boss communiste ?

Portrait de Wouhpinaise
26/mars/2020 - 20h13
muzo28 a écrit :

pour aller bosser c'est pas discret, mais on dois nous donner des bons pour l'essence 8)

Je les attends toujours. Il y aurait également des caisses dans les supermarchés réservées aux hospitaliers. J'en ai pas vu une seule pour le moment. smiley

Portrait de hummerH2
26/mars/2020 - 20h13

Une petite note d'optimisme chez nos voisins italiens :

 

Le nombre de patients qui sortent des hôpitaux italiens est supérieur aux admissions pour des cas de contamination. "Pendant trois semaines, le nombre de malades n’a cessé d’augmenter et depuis trois jours, il est plutôt en train de diminuer. Ça a une double conséquence : la première dans les hôpitaux, notamment de Lombardie qui étaient surchargés. Désormais, il y a à peu près un lit et un respirateur pour chacun des nouveaux malades", explique Alban Mikoczy, en direct de Rome (Italie)

 

Portrait de swatss
26/mars/2020 - 20h10
vévert1416 a écrit :

Les municipales valaient donc ce prix ?????

Il faut le croire , mais ne pas oublier que ce sont les oppositions et surtout le sénat qui ont mis la pression et obliger Macron a maintenir cette élection.

Portrait de muzo28
26/mars/2020 - 19h58
Wouhpinaise a écrit :

Intéressant à la revente. Sinon, bien trop couteux en carburant, entretien et assurance. $)

pour aller bosser c'est pas discret, mais on dois nous donner des bons pour l'essence smiley

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 19h58
vévert1416 a écrit :

Les municipales valaient donc ce prix ?????

S'il n'y avait que les municipales.  Ca fait deux mois que ce gouvernement navigue à vue si ce n'est à l'aveugle.  Le foutage de tronche est si évident que plus personne ose en parler.  Bref ! Bien heureux de ne pas avoir voté pour ces crétins incapables. 

Portrait de jarod.26
26/mars/2020 - 19h57
les conséquences des municipales smiley
Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 19h51
Wouhpinaise a écrit :

Intéressant à la revente. Sinon, bien trop couteux en carburant, entretien et assurance. $)

Même pas pour la revente.  Aucune obsession de faire une culbute. Juste le plaisir d'une dernière fois avant de rejoindre mon père (ce qui ne veut pas dire première)  de me faire encastrer (1.83) dans une de ces boite et de tourner la clé pour écouter le feulement rauque digne d'une panthère noire en digestion. 

Portrait de vévert1416
26/mars/2020 - 19h50

Les municipales valaient donc ce prix ?????

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 19h41
MacTV a écrit :
Vlad Putin vs Manu Macron.... Selon des informations publiées par des responsables russes, la stratégie de Poutine semble avoir fonctionné. Le nombre de cas confirmés de coronavirus russe est étonnamment bas, malgré le fait que la Russie partage une longue frontière avec la Chine et enregistre son premier cas en janvier. Les chiffres augmentent, mais la Russie – un pays de 146 millions d’habitants – compte moins de cas confirmés que le Luxembourg avec ses 628 000 habitants... Des mesures de réponse rapide de la Russie – telles que la fermeture de sa frontière de 4350km avec la Chine dès le 30 janvier et la création de zones de quarantaine – ont peut-être contribué au retard d’une épidémie de grande ampleur, selon certains experts.

Mouai ! 

Comparer la Russie avec le Luxembourg c'est comme les m'béciles qui opposent les chiffres des U.S.A avec la France pour dénigrer Trump. Il faut comparer ce qui l'est comme l'!Allemagne avec la France et là, en effet, il faut avouer que la France et sa gestion, ne se distinguent pas par sa compétence gangrénée par sa lourdeur administrative qui navigue à vue. 

Portrait de Wouhpinaise
26/mars/2020 - 19h27
Stuzen CZ a écrit :

Si seulement ;)  Je suis client.  ;)

Intéressant à la revente. Sinon, bien trop couteux en carburant, entretien et assurance. smiley

Portrait de Wouhpinaise
26/mars/2020 - 19h22
hummerH2 a écrit :

Chaque jour a son lot de surprises!

Une des dernières en date est que le véritable berceau de l'épidémie pourrait ne pas etre la Chine, mais l'Italie !!!

Selon le docteur Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan, le coronavirus aurait circulé en Italie avant même son apparition en Chine.


Le docteur Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan, affirme qu'une "étrange pneumonie" circulait dès novembre 2019 dans le nord de l'Italie, des semaines avant que les médecins ne soient informés de l'épidémie de coronavirus en Chine.

:O:O

Et selon le "South China Morning Post", des cas similaires ont également été détectés en Chine dès le mois de novembre, soit bien avant qu'on ne parle du nouveau coronavirus.

Portrait de Harriet
26/mars/2020 - 19h03
hummerH2 a écrit :

Si ça se trouve, dans la panique, dans 2 mois on trouvera des Ferrari d'occas pestiférées pour moins cher qu'une Dacia Sandero !!! :bigsmile:

smiley

Portrait de Stuzen CZ
26/mars/2020 - 19h00
hummerH2 a écrit :

Si ça se trouve, dans la panique, dans 2 mois on trouvera des Ferrari d'occas pestiférées pour moins cher qu'une Dacia Sandero !!! :bigsmile:

Si seulement smiley  Je suis client.  smiley