10/03 11:01

EXCLU - Elisa Pilarski dévorée par des chiens: Face à face tendu hier soir sur NRJ12 entre l'avocat du compagnon et celui de la chasse à courre - Regardez

Hier soir, Jean-Marc Morandini présentait un numéro de "Crimes et faits divers" en prime-time. Au cours de l'émission, le journaliste est revenu sur la mort d'Elisa Pilarski, tuée dans une forêt de l'Aisne en novembre dernier.

Partie se promener le 16 novembre avec son chien Curtis, Elia Pilarski, âgée de 29 ans et enceinte, avait été retrouvée morte en forêt de Retz, où une chasse à courre était organisée parallèlement. D'après l'autopsie, le décès a pour origine "une hémorragie consécutive à plusieurs morsures" d'un ou plusieurs chiens.

Sur le plateau, pour la première fois, un face à face était organisé entre Maitre Guillaume Dermarcq, l'avocat du maître de la chasse à courre, et Maitre Alexandre Novion, l'avocat du compagnon d'Elisa Pilarski. Très vite, entre les deux confrères, des tensions sont apparues concernant cette affaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de arquen
10/mars/2020 - 20h34
letarsier a écrit :

Faire le procès avant le procès, et sur un plateau télé en plus : ces avocats-là sont vraiment des buses.

Pourquoi "CES" Avocats ? Tous les Avocats se pensent Magistrats et le font croire à ceux qui viennent les voir et leur confient leur dossier ! 100% des perdants devant les Tribunaux ont entendu au préalable de leur conseil "c'est gagné d'avance" !

Le meilleur Avocat c'est le VIDAL !

Portrait de arquen
10/mars/2020 - 20h31

Intime conviction que la victime l'a été uniquement par son chien qui semble présenter de très, très lourds antécédents. Les chiens de chasse à courre ne sont dressés que pour aller lever ou récupérer un gibier déjà à terre.

Portrait de letarsier
10/mars/2020 - 15h40

Faire le procès avant le procès, et sur un plateau télé en plus : ces avocats-là sont vraiment des buses.

Portrait de hummerH2
10/mars/2020 - 13h12
Ninie76700 a écrit :

 on n'en serait pas là si les analyses ADN avaient été fait plus rapidement au lieu d'attendre des devis pour faire au moins cher. Encore un système à revoir

Il n'est pas sur du tout que les analyses ADN apportent la preuve absolue.

Si il n'y a qu'un seul ADN présent, dans ce cas, il sera facile de trouver le chien mordeur coupable.

Mais, si il s'avère qu'il y a plusieurs ADN présents, cela voudra dire que plusieurs chiens sont entrés en contact avec la victime, et dans ce cas, comment faire la différence entre des traces ADN laissés par des morsures, et d'autres laissées par un simple léchage par exemple ?? : Impossible à déterminer !