27/02/2020 17:01

Virus - Découvrez les résultats très surprenants d'une enquête réalisée par l'IFOP autour des comportements d'hygiène corporelle et domestique des Français!

Alors que l'épidémie de coronavirus touche plusieurs régions du monde, l'institut IFOP a dévoilé une grande enquête autour de l'évolution des comportements d'hygiène corporelle et domestique des Français.

Dans l'enquête, une question a été posée autour du lavage des mains. 71% des personnes interrogées déclarent se laver les mains après être allé aux toilettes, 69% avant de faire la cuisine, 68% avant de s'occuper d'un bébé de moins de 6 mois, 49% avant de passer à table, 45% après avoir pris les transports en commun, 36% après avoir caressé un animal et 25% après s'être mouché.

"L'étude montre que les hommes respectent toujours beaucoup moins ces règles que les femmes : à peine deux hommes sur trois (68%) se lavent les mains systématiquement après être allés aux toilettes (contre 75% des femmes) et moins d'un tiers d'entre eux le font après avoir pris les transports en commun (31%, contre 42% des femmes)", précise l'IFOP.

Le lavage fréquent des mains est recommandé pour prévenir la propagation de l'ensemble des virus respiratoires, comme le coronavirus ainsi que le virus de la grippe saisonnière.

Étude Ifop pour Diogène-France.fr réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 31 janvier au 3 février 2020 auprès d'un échantillon de 2 005 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de .Kazindrah.
28/février/2020 - 01h24

Cela ne m'étonne pas du tout. Chaque fois que je vais au restaurant je remarque que je suis la seule personne à aller me laver les mains avant de commencer à manger.

Portrait de auriol64
27/février/2020 - 18h05

C'est peut-être cette saleté qui va nous protéger du Coronavirus?

Les malades sont peut-être des gens propres?

53 ans avec le même slip et jamais malade!!!

Portrait de Térisa
27/février/2020 - 17h44

Aucunement non plus. Il n'y a qu'a observé par exemple sur son lieu de travail.