Rechercher

22/02 07:16

Les Algériens sont descendus en masse lors du 53e vendredi consécutif, pour entretenir, à la veille de son premier anniversaire, la flamme d'une contestation

Les Algériens sont descendus en masse lors du 53e vendredi consécutif, pour entretenir, à la veille de son premier anniversaire, la flamme d'une contestation inédite qui aura contraint Abdelaziz Bouteflika à démissionner mais sans réussir à changer le "système" au pouvoir depuis l'indépendance. Plus massive que les derniers vendredis, une foule compacte de manifestants --dont le nombre est difficile à évaluer-- défile depuis le début d'après-midi près de la Grande Poste, au coeur d'Alger, point de rassemblement emblématique depuis un an. Elle a été rejointe par un interminable cortège venu du quartier populaire de Bab el Oued.

"Nous ne sommes pas venus faire la fête, nous sommes venus vous dégager!", scandent les manifestants, parmi lesquels des familles, au milieu d'un important dispositif policier anti-émeutes. "Le peuple veut la chute du régime", "le gang des bandits doit partir", lancent-ils également.

Plusieurs organisations citoyennes et partis ont appelé à "la mobilisation populaire pour disqualifier l'agenda de la régénération du +système+ et jeter les bases d'une nouvelle République". "C'est quoi le contenu de la 2e République? C'est une république démocratique et sociale qui garantit toutes les libertés", renchérit un manifestant, Samir Larabi. Selon les réseaux sociaux, des barrages filtrants ont été mis en place dès jeudi soir aux entrées de la capitale pour compliquer l'accès des Algériens venus d'autres régions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Batori
22/février/2020 - 11h47 - depuis l'application mobile
Tonydi a écrit :
@Batori on t’as reconnu Charles Martel!

@Tonydi malheureusement Charles n’a pas arrêté les arabes a Poitiers mais à moitié....

Portrait de Tonydi
22/février/2020 - 10h25 - depuis l'application mobile
Batori a écrit :
Si on commençait par bouter hors de France les algériens qui manifestent ici... Partant du principe qu’ils se sentent plus algérien que français, aidons les à assouvir cette passion. Certes ça sera plus risqué et il n’y aura plus la CAF et les aides attribuées...

@Batori on t’as reconnu Charles Martel!

Portrait de Batori
22/février/2020 - 07h59 - depuis l'application mobile

Si on commençait par bouter hors de France les algériens qui manifestent ici...
Partant du principe qu’ils se sentent plus algérien que français, aidons les à assouvir cette passion.
Certes ça sera plus risqué et il n’y aura plus la CAF et les aides attribuées...