09/02/2020 18:37

Fin de l'Alerte Enlèvement - La petite Vanille a été retrouvée morte à Angers dans une benne à vêtements à côté de chez elle - Sa maman reconnait lui avoir donné la mort vendredi entre 13h et 15h (Procureur) - Vidéo

18h09: La petite Vanille a été retrouvée morte à Angers. C'est la mère qui a guidé les enquêteurs vers le corps de l'enfant dans une benne à vêtements à côté de chez elle. La mère a donné la mort à son enfant vendredi, et les vérifications faites par la police le confirment. La mère avait déjà une fois, avec un autre enfant, omis de le ramener dans les délais. A aucun moment elle n'avait, par le passé, mis en danger l'un ou l'autre de ses enfants. La mère n'a pas donné d'explication sur les motifs. La mère, retrouvée ce dimanche matin, aurait avoué aux enquêteurs avoir «étouffé» son enfant, puis, «après une longue mise en confiance» par les enquêteurs et après avoir tenu des «explications diverses et parfois fantaisistes», elle aurait fini par leur révéler où elle avait laissé le corps.

Pour Eric Bouillard : Procureur de la République d'Angers: "C'est forcément un échec, on aurait aimé retrouver Vanille vivante, mais je crois que ce dispositif a permis de retrouver la maman très vite, et d'avoir des premières explications sur son geste." La mère de Vanille était hébergée depuis un an dans le centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées, où elle pouvait continuer à accueillir régulièrement sa fille. Son enfant avait été confiée à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et placée dans une famille d'accueil par le juge des enfants.

Les médecins légistes viennent d’arriver sur place, une autopsie doit être pratiquée. La mère est toujours en garde à vue, non plus pour soustraction de mineurs, mais à présent pour meurtre sur mineurs, par ascendant. "La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi avant même l'heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l'Aide sociale à l'enfance", a expliqué le procureur.

11h53: "Le dispositif a permis ce matin de retrouver la maman", mais "l'enfant n'a pas été retrouvé. Le dispositif alerte enlèvement est déclenché de manière exceptionnelle. Le parquet et le parquet général doivent s'assurer que le danger est avéré ainsi que la soustraction. Tous ces éléments nécessitent des vérifications", poursuit Catherine Vandier, substitut du procureur d'Angers.

"La maman qui est en garde à vue a indiqué des endroits où elle aurait pu laisser sa fille, mais rien de très précis, des recherches sont donc en cours en ce moment même. Actuellement elle est examinée par un médecin pour comprendre son état. Il apparaît que c'est une maman en souffrance (...) il va falloir maintenant comprendre sa psychologie. Elle a d'abord été mutique et puis ensuite elle nous a désigné des endroits où elle aurait pu laisser sa fille, à Angers"

Nathalie Stéphan, "était libre de sortir avec sa fille mais elle devait en fin de journée la remettre à la référente de l'aide sociale à l'enfance", a indiqué le procureur d'Angers Éric Bouillard. Nathalie Stéphan, 39 ans, était accueillie depuis la naissance de sa fille au centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées accompagnées d'enfants de moins de trois ans, ayant besoin d'un soutien matériel et psychologique. L'enfant a été "placée par le juge des enfants mais la solution d'hébergement (de sa mère, ndlr) a permis à la mère durant un an de voir régulièrement son enfant", a précisé le magistrat.

11h29: Toujours aucune trace de Vanille à cette heure. Selon Éric Bouillard, procureur de la République à Angers, la mère de 40 ans présente « des traits de personnalité qui doivent alerter ». Très fragile psychologiquement, son état fait qu’elle nécessite, selon nos informations, une prise en charge notamment sur le plan médical. « Pour l’instant, nous nous en tenons aux éléments de l’enquête », poursuit le procureur. Une communication est prévue dans la journée par le parquet d’Angers.

09h32: L’enfant a été « placée par le juge des enfants mais la solution d’hébergement (de sa mère, ndlr) a permis à la mère durant un an de voir régulièrement son enfant », a précisé le magistrat à l’AFP. Le procureur a ajouté qu’« au moment de sa disparition, Nathalie Stephan était libre de sortir avec sa fille mais elle devait en fin de journée la remettre à la référente de l’aide sociale à l’enfance ».

« L’âge de l’enfant et la situation familiale justifient une prise en charge adaptée, médicale et éducative, tant pour l’enfant que pour la mère. Nous avons donc besoin d’entrer en contact rapidement avec Mme Stephan », a-t-il déclaré. La mère de la petite Vanille « ne dispose pas à notre connaissance de véhicule ni de téléphone », a ajouté le procureur.

00h03: L'alerte enlèvement est déclenchée pour retrouver Vanille, une petite fille âge d'un an, qui aurait été enlevée à Angers (dans le Maine-et-Loire).

Vanille, une petite fille âgée de 1 an, de type métisse, mesurant environ 1 mètre, yeux noirs, cheveux couleur brun foncé, courts et frisés, aurait été enlevée à Angers (Maine et Loire) au 3 rue Lebas, ce samedi vers 17H30. Le suspect est sa mère Nathalie Stephan, âgée de 40 ans. Elle est vêtue d’une doudoune et d’un legging. Cette dernière est susceptible de se déplacer en transport en commun dans l’agglomération angevine.

Inspiré du dispositif « Amber Alert » en action aux Etats-Unis (1996) et au Canada (2003), le plan Alerte enlèvement a été mis en place en France en 2006. Véritable acte d’enquête, le plan Alerte enlèvement vise à envoyer de façon massive à la population un message en cas d’enlèvement d’enfant. Son déclenchement permet la diffusion rapide, sur l’ensemble du territoire national, d’informations précises dans le but de retrouver l’enfant le plus rapidement possible. La décision de déclencher le plan « Alerte Enlèvement » est prise par le procureur de la République territorialement compétent en étroite concertation avec les enquêteurs et après consultation du ministère de la Justice.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de UldAses
10/février/2020 - 17h20
Sorj a écrit :

Je ne vois pas comment.

La stérilisation contrainte fait partie des crimes contre l’humanité et la France a signé et ratifié le Statut de Rome.

Oui mais n'est-ce pas la stérilisation contrainte sur des personnes lambda (genre qui font partie de tel ou tel groupe ethnique et qu'on veut éradiquer)?

Portrait de ZEN2A
9/février/2020 - 22h15
Ninie76700 a écrit :

J'irai même plus loin, il faut revoir tout le système. L'enfant comme beaucoup  d'autres a été placé depuis la naissance. Il aurait fallu retirer l'autorité parentale et faire une adoption pour qu'elle  trouve une famille aimante.

En France, les enfants sont trimbalés de famille d'accueil en famille d'accueil et de foyer en foyer. Lorsqu'une femme qui met au monde un enfant n'est pas capable dès le départ d'être une mère il faudrait lui retirer définitivement l'autorité parentale pour donner une chance à l'enfant d'avoir une vie équilibrée.

Il ne faut pas attendre des années de savoir si une femme peut retrouver ses facultés à devenir une mère il faut d'abord penser à l'enfant, ce qui n'est pas le cas.

Actuellement en France, des couples vont à l'étranger pour adopter des enfants, pendant que des enfants , attendent désespérément dans des foyer...d'avoir une famille a eux qui les aimeraient, car la justice bloc et ne tranche pas définitivement sur les capacités de la mère biologique.

Tout à fait d'accord avec vous, bon nombre d'enfants adoptés sont reconnaissants envers leurs parents non biologiques et tant aimants. Il faut faire bouger la haute sphère mais quand bougera t'elle? La petite Vanille devrait au moins faire prendre conscience à nos dirigeants que l'adoption en France est un gros problème et qu'ils devraient avoir une réelle réflexion sur le sujet.

Portrait de nina83
9/février/2020 - 22h13

Quelle horreur, pauvre petite puce...... smiley

Portrait de ZEN2A
9/février/2020 - 21h46
Sorj a écrit :

Un enfant est tué tous les 5 jours en France, par un de ses parents, ou un proche.

Ca va faire beaucoup de monde à surveiller.

Vous avez raison sur cette malheureuse analyse, mais là,  sur le fond "elle" était connue des services sociaux. Le manque de moyens humains paraît  évident et loin de moi l'idée de remettre en cause la compétence du personnel engagé dans la protection infantile

Portrait de axl59
9/février/2020 - 21h34
Ninie76700 a écrit :

Vous imaginez dans un pays comme la France attacher une personne de force l'endormir et l'opérer contre son gré ! une loi pareil ne passera jamais

Euhhh aux dernières nouvelles quand on enferme quelqu'un dans une cellule, on le fait de force ou de plein gré? Et vous regardez un peu trop les films, on n'a pas besoin d'attacher les gens pour les endormir. Et pour info la plupart des mères infanticides ont tué leurs enfants comme moyen de contraception donc je ne sais pas ce qui est pire...? 

Portrait de Sorj
9/février/2020 - 21h32
ZEN2A a écrit :

Je ne veux pas être l'avocat du diable mais cette personne étais connue pour "ses" problèmes... La protection de l'enfance aurait due tout simplement accompagnée les visites et ne pas laisser cette femme seule un seul instant avec la petite Vanille. Très triste ce dénouement

Un enfant est tué tous les 5 jours en France, par un de ses parents, ou un proche.

Ca va faire beaucoup de monde à surveiller.

Portrait de ZEN2A
9/février/2020 - 21h25
Ninie76700 a écrit :

Oui elle est tarée c'est de l'ordre psychologique (très profond) pour faire un acte aussi terrible il faut être très perturbé ce qui du point de vue de la justice Française la rend irresponsable de ses actes. 

J'espère qu'elle ne ressortira jamais de l'asile ou de prison (ce qui m'étonnerai malheureusement) 

Je ne veux pas être l'avocat du diable mais cette personne étais connue pour "ses" problèmes... La protection de l'enfance aurait due tout simplement accompagnée les visites et ne pas laisser cette femme seule un seul instant avec la petite Vanille. Très triste ce dénouement

Portrait de Sorj
9/février/2020 - 21h04
Voltaire . a écrit :

Ligatures des trompes ou vasectomies souhaitées ,  pour les parents infanticides !!!  

Je ne vois pas comment.

La stérilisation contrainte fait partie des crimes contre l’humanité et la France a signé et ratifié le Statut de Rome.

Portrait de Harriet
9/février/2020 - 20h45
moije a écrit :

Ce qui m'indigne le plus , outre l'atrocité de la chose , c'est l'habitude qu'on les médias de continuer à désigner ces monstres sous le nom de " maman " !

Effectivement ...

Génitrice , mère biologique  ?

Mais en tout cas ... pas Maman !!!!!

Portrait de axl59
9/février/2020 - 19h01
Ninie76700 a écrit :

Je comprends votre point de vue, et je le partage. Mais du point de vue de l'éthique, c'est totalement impossible.

Prenez l'exemple d'une personne avec un trouble psychiatrique qui ne lui permet pas d'assumer un enfant.

Si un jour les chercheurs trouvent un remède à ce trouble psychiatrique dans ce cas cette personne sera tout à fait en capacité d'avoir des enfants qu'elle élèvera correctement.

Même si il y a une chance sur 1000000 de trouver un remède à ces maladies on ne peut pas enlever le droit de procréer.

Tout comme on ne peut pas leurs empêcher de savoir comment va leurs enfants et même où ils se trouvent. La seule solution est d'être  déchu des droits parentaux et que l'enfant soit mis à l'adoption. Ce qui est très très compliqué.

C'est comme pour beaucoup de criminels, on a beau savoir que la personne est dangereuse tant qu'elle n'est pas passer à l'acte, on ne peut rien faire.

En médecine,  il est techniquement possible de prélever des ovocytes avant stérilisation(on le fait en cas de chimio par exemple).le problème est réglé 

Portrait de Jejedu69
9/février/2020 - 19h00 - depuis l'application mobile
Anthodigi a écrit :

Merci le retrait de la peine de mort... le retour de la peine de mort ferait reflechir plus d’un. Problème psychologique mon c.. oui.

@Anthodigi Absolument d’accord avec vous !!!

Portrait de Harriet
9/février/2020 - 18h53

Je ne comprenais pas trop la mise en place de cette alerte, car en général, elle est déclenchée lorsque l'enlèvement est perpétré par un inconnu ...

Je suis abasourdie et comprends mieux désormais le pourquoi de cette alerte ...

C'est juste une horreur absolue... pauvre petit ange qui n'a pas pu être protégé de celle qui lui a donné la vie ... pour finir par lui  reprendre .... 

Affreux dénouement .... smiley

Portrait de Milou 123
9/février/2020 - 18h38

Horrible, Impensable. En 4 mots simples : La Taule A Vie.

Portrait de UldAses
9/février/2020 - 18h36
Ninie76700 a écrit :

Je comprends votre point de vue, et je le partage. Mais du point de vue de l'éthique, c'est totalement impossible.

Prenez l'exemple d'une personne avec un trouble psychiatrique qui ne lui permet pas d'assumer un enfant.

Si un jour les chercheurs trouvent un remède à ce trouble psychiatrique dans ce cas cette personne sera tout à fait en capacité d'avoir des enfants qu'elle élèvera correctement.

Même si il y a une chance sur 1000000 de trouver un remède à ces maladies on ne peut pas enlever le droit de procréer.

Tout comme on ne peut pas leurs empêcher de savoir comment va leurs enfants et même où ils se trouvent. La seule solution est d'être  déchu des droits parentaux et que l'enfant soit mis à l'adoption. Ce qui est très très compliqué.

C'est comme pour beaucoup de criminels, on a beau savoir que la personne est dangereuse tant qu'elle n'est pas passer à l'acte, on ne peut rien faire.

Pour moi, l'éthique, c'est être sûre qu'elle ne puisse pas recommencer avec un autre. On lui ôte pas la vie non plus, on l'empêche de faire d'autres enfants, d'autres potentielles victimes. C'est bien beau les "si on trouve un traitement" (de un, faut le trouver, de deux, faut s'assurer qu'il tienne sur la durée et qu'il n'y a pas de rechute -autrement dit-, pas dans cette vie). De plus "le droit de procréer"? Désolée mais à partir du moment où tu mets en danger mortel la petite vie que tu as décidé de mettre sur Terre, ton droit de procréer, il peut t'être enlevé.

Portrait de hummerH2
9/février/2020 - 18h34

Que dire ??? rien ! à part un immense dégoût ! smiley

Portrait de Tenvalacruchealo
9/février/2020 - 18h32
Ninie76700 a écrit :

C'est une super maman, Elle a tué sa petite fille et la jeter dans une benne à vêtement. Mettre un enfant au monde ne fait pas de vous une mère.

Tres belle réponse... 

 

Portrait de lxa75
9/février/2020 - 18h18

Terrible drame, finir dans une poubelle qu'elle mère peut oser faire ça... 

Portrait de misterious56
9/février/2020 - 18h12

Pour info : la gamine à été retrouvée morte...............

Encore une KSOS qui va finir en prison à la charge de l'état et une gamine qui n'a rien demandé se retrouve au ciel.

Portrait de Tampouille
9/février/2020 - 13h26
vévert88 a écrit :

Quand aurons nous le courage d'interdire aux incapables d'enfanter ???? 

Hélas ce n'est pas demain la veille......

Portrait de hummerH2
9/février/2020 - 10h47
Dady cool a écrit :

Une future basketteuse !! 1m à 1an??

Bien vu !!! smiley

C'est la taille moyenne d'un garçon de 4 ans !

(moyenne à 4 ans : 1 m pour les garçons. 97 cm pour les filles.)

Portrait de nina83
9/février/2020 - 09h47

J'espère qu'on la retrouvera vite, et saine et sauve..... 

Portrait de tettla
9/février/2020 - 06h30

alors elle n'a pas été enlevé mais recuperer par sa maman ... 

même divine aucune autorité ne devrait avoir le droit de retirer un enfant a sa mère. si la mère était dangereuse pour son enfant elle aurait du être en prison et confier a sa famille . je ne connais pas le contexte familiale mais trop souvent les enfants sont les otages de règlements de comptes familiaux