08/02 11:16

Le pompier de Paris suspecté du viol d'une policière a été mis en examen et écroué hier. Il aurait été confondu par l'ADN laissé sur la victime

Interpellé sur son lieu de travail et placé en garde à vue depuis mercredi, un pompier de Paris suspecté du viol d'une policière a été mis en examen et écroué hier. L'individu -un homme de 39 ans travaille à la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) depuis 16 ans- aurait été confondu par l'ADN laissé sur la victime, selon une source proche de l'enquête. Son ADN avait en effet été prélevé en 2012 dans le cadre d'une procédure d'abandon de famille.

Les faits se sont déroulés dimanche 2 février aux alentours de 4h du matin. La victime, fonctionnaire de police, née en 1981 comme le suspect, a été agressée alors qu'elle rentrait chez elle. Elle a crié et s'est débattue, mais son agresseur est parvenu à ses fins, selon des sources proches du dossier.

Un témoin a aperçu la scène, mais l'homme a réussi à prendre la fuite. Il aurait permis de dresser un portrait-robot et aurait communiqué des éléments sur la voiture du suspect, permettant de remonter la piste jusqu'à lui.

Ailleurs sur le web

Vos réactions