29/01 16:34

Marlène Schiappa furieuse contre les César: "Nommer Roman Polanski c'est ne pas respecter les femmes"

Quelques heures après l'annonce des nominations de la prochaine cérémonie des César, Marlène Schiappa a réagi sur la nomination de Roman Polanski dans douze catégories pour son film "J'accuse", dont la sortie a été perturbée par une nouvelle accusation de viol contre le réalisateur.

"Manifestement, le cinéma français n'a pas terminé sa révolution en ce qui concerne les violences sexistes et sexuelles. Je m'interroge sur le message qui est envoyé", explique la Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes à RTL.

Marlène Schiappa s'interroge après ces nominations pour la prochaine cérémonie : "Quel est là le message que l'académie des César souhaite envoyer aux femmes ? Là, je crois que l'on ne respecte pas les femmes et notamment celles qui parlent des violences sexuelles qu'elles ont vécues". "On nous dit tout le temps 'Il faut séparer l'homme de l'oeuvre, il faut séparer l'homme de l'oeuvre'. Mais là c'est l'homme, c'est à l'homme qu'on propose de remettre une récompense, c'est lui qui est également nommé", a-t-elle continué. 

Interrogé sur les nominations obtenues par Roman Polanski, le président de l'Académie des César, Alain Terzian, a affirmé ce matin que les César n'étaient "pas une instance qui doit avoir des positions morales". "Sauf erreur de ma part, 1,5 million de Français sont allés voir son film. Interrogez-les", a-t-il continué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Stylgemini
30/janvier/2020 - 19h49
Солнышко Нептун a écrit :

Le film c'est de la daube,un navet préfabriqué pour encore chouiner !

Ah non ! Je ne pense pas que vous l'ayez vu. 

Portrait de Stylgemini
30/janvier/2020 - 19h47

J'ai vu J'accuse de Zola et j'ai trouvé le film magistral. L'interprétation est exceptionnelle à tous les niveaux. Pourtant, je n'approuve ni le viol, ni l'idée de relations sexuelles entre mineurs très jeunes et adultes (ex : Claude François je crois) ni tout ce qui est contraire à la loi. Mais là, il s'agit de juger une oeuvre et non une personne. Et c'est du grand art. Contente aussi de la nomination de Parasite que j'ai vu en coréen sous-titré et en version française (sortie fin juillet pour cette version). Excellent film aussi.

Portrait de Panurge
30/janvier/2020 - 11h28
Philomène a écrit :

Et c'est respecter les Français de mettre un "engin" pareil pour nous  représenter?:party:0:)

Quoi !!!Traiter mon petit chou à la crème ma Marlene adoré “d´engin”c’est honteux !!

Portrait de Dady cool
30/janvier/2020 - 09h30
air pur a écrit :

il faut être logique jusqu'au bout et interdire "voyage au bout de la nuit"  de Celine ou interdire la sortie du film "les misérables" en raison du passé judiciaire de Ladj Ly, Mme  Schiappaa l'indignation bien sélective.

Je ne sais pas si Mme Schiappa s’est exprimer auparavant sur l’interdiction de sortie du film. Mais là la news porte sur la moralité et l’impact sur les victimes potentielles de récompenser un réalisateur au passé trouble.

Portrait de air pur
30/janvier/2020 - 08h41

il faut être logique jusqu'au bout et interdire "voyage au bout de la nuit"  de Celine ou interdire la sortie du film "les misérables" en raison du passé judiciaire de Ladj Ly, Mme  Schiappaa l'indignation bien sélective.

Portrait de kaboom2000
29/janvier/2020 - 23h57
bruno.13 a écrit :

Pour un peu, elle qualifierait les 1 500 000 spectateurs qui sont allés voir le film, qui est donc un succès, comme des sexistes et des violeurs ! Pourquoi les artistes et les techniciens du film devraient-ils être privés de récompenses s'ils les méritent? Mais qu'elle se rassure, Roman Polanski n'obtiendra pas un prix à titre personnel, l'académie des Césars est consciente qu'elle se ferait lyncher. Mais le film, lui, doit recevoir les récompenses qu'il mérite. Tant qu'à faire, qu'elle dise que toute personne (acteurs, techniciens, …) qui a osé participer à ce film n'est qu'une pourriture, elle n'est plus à cela près.  Ce qu'elle dit n'est ni plus ni moins que de la censure et là, elle nous saoule, rendant inaudible son message sur les violences faites aux femmes.  

Tu as raison sur un point : à partir du moment où le réalisateur a été nommé, tous ceux qui ont accepté de travailler pour ce film ont accepté de travailler pour une personne condamnée pour viol sur une mineure de 13 ans. Condamnée mais n'ayant pas purgé sa peine. On ne peut donc pas considérer qu'il ne doit plus rien à la justice. 

À partir de là, chacun est libre de l'opinion qu'il a pour les personnes qui acceptent de travailler pour ce type de personne. 

Concernant les spectateurs, vu toute la polémique qu'il y a eu, personne ne peut dire qu'il ignorait la situation. Là aussi chacun est libre ou non de donner de l'argent à un violeur de mineure. 

Chacun agit en fonction de sa conscience. 

Mais il faut assumer d'avoir donné de l'argent à un violeur de mineure. 

 

Et je ne parle pas des accusations qu'il a eu ensuite. Juste du cas pour lequel il a été condamné par la justice américaine et dont la peine court toujours. 

 

Portrait de Dady cool
29/janvier/2020 - 23h41
bruno.13 a écrit :

Pour un peu, elle qualifierait les 1 500 000 spectateurs qui sont allés voir le film, qui est donc un succès, comme des sexistes et des violeurs ! Pourquoi les artistes et les techniciens du film devraient-ils être privés de récompenses s'ils les méritent? Mais qu'elle se rassure, Roman Polanski n'obtiendra pas un prix à titre personnel, l'académie des Césars est consciente qu'elle se ferait lyncher. Mais le film, lui, doit recevoir les récompenses qu'il mérite. Tant qu'à faire, qu'elle dise que toute personne (acteurs, techniciens, …) qui a osé participer à ce film n'est qu'une pourriture, elle n'est plus à cela près.  Ce qu'elle dit n'est ni plus ni moins que de la censure et là, elle nous saoule, rendant inaudible son message sur les violences faites aux femmes.  

C’est une histoire de moral propre à chacun, donc très subjectif. Difficile pourtant de faire la part des choses entre un artiste et son œuvre. Un peu comme si Cantat avait une victoire de la musique, ou si Hitler (oui je sais point Godwin) avait une récompense à titre posthume  pour ses peintures. Ça passerait mal. Après chacun place sa conscience où il l’entend. 

Portrait de lysniais
29/janvier/2020 - 22h43
Alexdelouest a écrit :

Madame Schiappa, en 24h deux vidéos de violence sont sorties : la touriste américaine qui a été frappée dans le train et l’homme qui a frappé sa femme en pleine rue. J’ai beau chercher, je ne trouve aucune reaction. Pourquoi ?

Parce que c'est un gentil suédois.

Maintenant vous montrez une video d'un blanc frappant une femme voilée, je vous laisse deviner le déchainement!

Portrait de Horst Tapette5
29/janvier/2020 - 22h14

C'est vrai qu'elle ressemble au travelosmiley qui fait Dalida de chez Michou !

Portrait de dom994
29/janvier/2020 - 21h52
Dragon75 a écrit :
@lahainesurinternet bravo champion lui a payé sa dette a la société, alors que la personne que tu défend lui est protégé par la gauche, la droite et ta Marine!!!

Il suffit de passer par la case prison et tout est pardonné.

La France est un pays magique.

Portrait de Dragon75
29/janvier/2020 - 21h07 - depuis l'application mobile
lahainesurinternet a écrit :

Et sinon le réalisateur de Les Misérables, Ladj ly, qui a participé à une tentative d'assassinat, un crime d'honneur, pour punir un homme qui sortait avec la sœur de son pote, ça ne dérange pas les féministes, la gauche?

@lahainesurinternet bravo champion lui a payé sa dette a la société, alors que la personne que tu défend lui est protégé par la gauche, la droite et ta Marine!!!

Portrait de lahainesurinternet
29/janvier/2020 - 20h11

Et sinon le réalisateur de Les Misérables, Ladj ly, qui a participé à une tentative d'assassinat, un crime d'honneur, pour punir un homme qui sortait avec la sœur de son pote, ça ne dérange pas les féministes, la gauche?

Portrait de Солнышко Нептун
29/janvier/2020 - 19h39

Le film c'est de la daube,un navet préfabriqué pour encore chouiner !

Portrait de bruno.13
29/janvier/2020 - 19h37

Pour un peu, elle qualifierait les 1 500 000 spectateurs qui sont allés voir le film, qui est donc un succès, comme des sexistes et des violeurs ! Pourquoi les artistes et les techniciens du film devraient-ils être privés de récompenses s'ils les méritent? Mais qu'elle se rassure, Roman Polanski n'obtiendra pas un prix à titre personnel, l'académie des Césars est consciente qu'elle se ferait lyncher. Mais le film, lui, doit recevoir les récompenses qu'il mérite. Tant qu'à faire, qu'elle dise que toute personne (acteurs, techniciens, …) qui a osé participer à ce film n'est qu'une pourriture, elle n'est plus à cela près.  Ce qu'elle dit n'est ni plus ni moins que de la censure et là, elle nous saoule, rendant inaudible son message sur les violences faites aux femmes.  

Portrait de Voltaire .
29/janvier/2020 - 19h34

Ce n’est pas respecter les femmes ??? Non c’est respecter le cinema ....

Portrait de Gemini
29/janvier/2020 - 19h14

une idiote. On ne juge pas un homme aux Césars, mais un film, une œuvre. Et justement le film est très bon! 

Portrait de dom994
29/janvier/2020 - 18h39

Mila ? non ?

On s'en fou ? elle ne mérite pas ?

Portrait de Wouhpinaise
29/janvier/2020 - 18h30
lilirose45 a écrit :

Je suis plutôt d'accord avec vous. C'est tout le problème avec Polanski 

D'un côté, il y a un gros porc lubrique et de l'autre un putain de génie cinématographique 

 

 

Votre seconde phrase résume ce que je pense de Polanski.

Portrait de Alexdelouest
29/janvier/2020 - 18h27

Madame Schiappa, en 24h deux vidéos de violence sont sorties : la touriste américaine qui a été frappée dans le train et l’homme qui a frappé sa femme en pleine rue. J’ai beau chercher, je ne trouve aucune reaction. Pourquoi ?

Portrait de Batori
29/janvier/2020 - 18h18 - depuis l'application mobile

Et pendant qu’on ne parle que des violences faites aux femmes, sous entendue tous les hommes sont des prédateurs...
On parle pas de la violence aux personnes qui explose partout.
Pire on refuse de voir en face que les violences aux femmes sont plus nombreuses dans certains quartiers...
Manipulation des esprits.

Portrait de lilirose45
29/janvier/2020 - 18h16
Panurge a écrit :

En même temps... Polanski au césar !!! Face a qui ? A nos petits "réalisateurs" made in France:tired: ! C'est une Ferrari face a des Dacias logan ....:D

Je suis plutôt d'accord avec vous. C'est tout le problème avec Polanski 

D'un côté, il y a un gros porc lubrique et de l'autre un putain de génie cinématographique 

 

 

Portrait de Noodles1
29/janvier/2020 - 18h15
Mortimer a écrit :

Le proverbe n'a rien à voir avec la curiosité mais aux valeurs gustatives de la grive par rapport au merle.  ;)

J"avais bien compris !! le proverbe est archi-connu ,c'est justement la différence de valeur gustative que je remets en cause . sans la nier elle n'est pas si importante..ce serait plus flagrant avec des ortolans ..smiley

Portrait de nantes55
29/janvier/2020 - 18h01

Message à tous ceux qui soutiennent Polanski.

Vous qui défendez ce mec immonde vous attendez quoi pour lui présenter vos filles de préférence mineures....

Faut assumer votre soutien jusqu'au bout.

Portrait de Panurge
29/janvier/2020 - 18h01
C'est Mon Avis a écrit :

Roman Polanski a t-il été jugé et condamné pour les faits qui lui sont reprochés ? (et là je pense plutôt à la plainte de Valentine Monnier). Dans le cas où la réponse est négative, Marlène Schiappa ne respecte pas la présomption d'innocence ! Il ne faut pas oublier que :

En juin 2017, Mme  Samantha Geimer (la fille qui aurait été violée par Roman Polanski) témoigne en faveur de Roman Polanski devant le juge Scott Gordon à Los Angeles. Celui-ci annonce en août qu’il refuse de mettre un terme aux poursuites, et la procédure n’est pas close à ce jour.

Dans plusieurs interventions, Mme Geimer a exprimé davantage de ressentiment contre la procédure que contre le réalisateur. Dans une tribune au Los Angeles Times en 2013, intitulée « Juger le film, pas l’homme », elle rappelle que ce que M. Polanski lui a fait est « indubitablement horrible », pour préciser ensuite que « la médiatisation autour de tout cela a été si traumatisante que ce qu’il m’a fait semble pâlir en comparaison ».

Elle développe ce point de vue dans un entretien, en 2017, avec la chaîne de télévision Good Morning Britain :

« Je lui ai pardonné il y a beaucoup, beaucoup d’années. (…) Ce qui est arrivé au tribunal et avec les médias a traumatisé toute ma famille, a changé toute leur vie (…). J’étais une adolescente sexuellement active, je n’ai pas été traumatisée par le sexe comme tout le monde voudrait que je le sois. (…) ». Roman Polanski a passé 42 jours en détention avant d'être relâché sous caution en décembre 1977.

Le problème avec la 2ème affaire (celle des accusations de Valentine Monnier, photographe française, qui affirme avoir été frappée et violée par Roman Polanski en 1975 en Suisse alors qu’elle avait dix-huit ans),  c'est que c'est la parole de l'un contre celle de l'autre ! Tant que la justice ne s'est pas prononcée, il est inutile de "crier haro sur le baudet". Bien souvent, le procès médiatique se fait alors que la justice ne s'est pas prononcée...

Vous avez omis un léger détail concernant Mme Geimer et le témoignage a décharge sur son affaire de  viol , c'est le petit  chèque de 600000 dollars !!! Ce genre de morceau de papier provoque souvent  de soudaines amnésies....paraît-il !

Portrait de KenShiro
29/janvier/2020 - 17h57

Pour une fois que je suis d'accord avec cette femme.  Polanski est un fugitif, poursuivis pour crime pédophile. Récompenser les violeurs qui plus est d'enfant(s) je ne peux le concevoir.

Portrait de Mlle Lorthiloir
29/janvier/2020 - 17h55

Elle a raison, il faut les lui couper à gros vieux saligot !

Portrait de Noodles1
29/janvier/2020 - 17h52
Mortimer a écrit :

A défaut de grives on mange des merles...

Je mangeais grives, merles ,geais appelés avec une simple feuille de lierre pliée comme appeau..La curiosité de cet oiseau lui est fatale et les autres reviennent après le coup de fusil qui a occis le premier..Le proverbe est un peu surfait..smiley

Portrait de B612
29/janvier/2020 - 17h51
JBMARY a écrit :

Ahhhh si c'est la plus tocarde du gouvernement qui le dit....alors.....

Au fait, j'attends toujours sa réaction concernant les centaines de messages haineux, subis par MILA, la gamine de 16 ans qui a osé critiquer l'islam....

Elle a réagi, et s'en est expliqué hier au 7/9 de France Inter.

Elle a dit avoir apporté son soutien à Mila en faisant contacter sa famille directement. Celle-ci aurait demandé qu'ils ne voulaient pas de récupération politique, raison pour laquelle elle ne s'est pas exprimée plus que ça. Suite au souhait de la famille de ne plus voir la photo et la vidéo de Mila, elle aurait demandé à la presse de ne plus les diffuser. Elle dit aussi s’être assurée auprès de la Préfecture que toutes les mesures de protections seraient bien prises.

Mais surtout, elle a réagi aux propos du Délégué Général du CFCM qui avait dit que Mila l'avait bien cherché, et je crois que c'est une des rares politiques, ou la seule (à ma connaissance) à y avoir réagi publiquement, et de quelle manière. Elle a en effet qualifié ses propos de "criminels", "coupables" et indignes".

Portrait de galileo
29/janvier/2020 - 17h48

Plus ça va plus on dirait un vieux travlo ! smiley

Portrait de Panurge
29/janvier/2020 - 17h40

En même temps... Polanski au césar !!! Face a qui ? A nos petits "réalisateurs" made in Francesmiley ! C'est une Ferrari face a des Dacias logan ....smiley