22/01 12:02

La grève à l'Opéra de Paris a entrainé entre "15 ou 16 millions d'euros" de pertes, annonce son président du conseil d'administration

Depuis le mois de décembre, la grève contre la réforme des retraites a touché de nombreux secteurs de l'économie. C'est notamment le cas à l'Opéra national de Paris.

Invité de BFM Business, Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d'administration d'Engie et président du conseil d'administration de l'Opéra de Paris, a déclaré que "la facture est lourde".

"On n'a pas joué depuis le 5 décembre. 160 000 spectateurs se sont trouvés face aux portes closes. On est à 15 ou 16 millions d'euros d'impact négatif", a-t-il confié en indiquant que le mouvement a eu "un impact très lourd".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air pur
22/janvier/2020 - 18h03

décidément la CGT est partout ! c'est une honte empêcher des spectateurs de regarder un spectacle et refuser de danser jusqu'à 64 ans, j'espère qu'ils seront sévèrement punis, faute lourde, condamnés à rembourser l'opéra,.... je confond avec ceux qui coupent l'électricité mais c'est pareil,  ........j'hésite même à les traiter de noms d'oiseaux...le cygne peut être.