08/01 14:38

Lors de sa conférence de presse, Carlos Ghosn est revenu sur ses conditions de détention au Japon: "J’ai été interrogé jusqu’à 8 heures par jour sans présence d’avocat" - VIDEO

En début d'après-midi, à 14h, Carlos Ghosn a donné une conférence de presse au Syndicat de la Presse dans la capitale libanaise, Beyrouth. Il s'agit de la première apparition publique du magnat déchu de l'automobile qui pourrait éclaircir les circonstances rocambolesques de sa fuite du Japon, où il est accusé de malversations financières.

Au cours de sa conférence de presse devant des centaines de journalistes, l'ex-PDG est revenu sur les conditions de détention au Japon.  "J'ai attendu ce jour avec impatience depuis quatre cents jours, depuis que j'ai été brutalement enlevé de mon monde", a-t-il indiqué.

"Il y a un an, j'étais devant les juges à Tokyo, où j'ai plaidé mon innocence contraint par des menottes. J'étais tenu par une laisse autour de la taille", a-t-il continué en indiquant avoir été "interrogé jusqu'à huit heures par jour sans la présence de [son] avocat". "On m'a dit qu'il fallait avouer. Voilà ce que m'a dit le procureur à plusieurs reprises", a confié Carlos Ghosn.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nojuge
9/janvier/2020 - 11h51

Ce Mr s'est il interrogé sur ces pratiques exercées sur les prisonniers quand il était au sommet ?