26/12/2019 15:27

Luc Besson a gagné aujourd'hui son procès face aux chasseurs qui avaient porté plainte contre le cinéaste, lui reprochant d'avoir laissé proliférer des cerfs sur son domaine

Luc Besson a gagné aujourd'hui son procès qui l'opposait à des chasseurs qui avaient porté plainte contre le cinéaste, lui reprochant d'avoir laissé proliférer des cerfs sur son domaine, au détriment des champs voisins. "On ira devant la cour d'appel", a affirmé Charles Lagier l'avocat de la fédération des chasseurs de l'Orne.

Les appelants réclamaient environ 106.000 euros au réalisateur, pour des dégâts constatés entre 2014 et 2018 sur les terres d'agriculteurs voisins de sa propriété, et que la fédération a dû indemniser. Le tribunal a "retenu tous nos arguments", a de son côté affirmé Jean-Marc Descoubes, l'avocat de l'accusé. "Il n'est pas démontré de concentration anormale de gibier chez Luc Besson et le lien de causalité entre les dégâts constatés et l'éventuelle présence de cervidés chez lui n'est également pas démontré", a-t-il précisé

Le 4 novembre dernier, Luc Besson n'avait pas assisté à l'audience devant le tribunal d'instance d'Argentan, dans l'Orne, mais sa mère et une de ses filles étaient présentes. Le réalisateur possède une propriété d'environ 160 hectares, dont la moitié de bois, à La-Trinité-des-Laitiers, à l'orée de la forêt de Saint-Évroult, située une cinquantaine de kilomètres au nord-est d'Alençon.

"Le débat ici, ce n'est pas chasser (ou non, ndlr). C'est payer. Il ne chasse pas. Dont acte. On est en démocratie. C'est son droit. Mais soit il respecte le plan de chasse, soit il assume financièrement", avait plaidé maître Lagier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
26/décembre/2019 - 20h01
Foofur a écrit :

Luc (je ne suis pas son père), que lui demande-t-on en fin de compte ? D'aller lui-même tuer des cerfs ou plutôt de laisser les chasseurs entrer sur ses terres pour y tuer les cervidés ? Dans le premier cas, ça me paraît débile. Dans l'autre cas, je n'ai jamais étudié le droit mais il me semble que si un propriétaire ne veut pas de chasseurs sur ses terres, il est en droit de le signifier, non ? 

Dans ce cas, je soutiens Besson à 100% !

Ni l'un ni l'autre !

On lui demande de prendre en charge le montant des dégâts occasionnés par les cerfs aux cultures autour de sa propriété !

Le paiement du montant de ces degats est demandé à la fédération des chasseurs du département qui e deja remboursé la somme de 106 000 € et considère que ce n'est pas à eux de payer, car les dégâts proviendraient de cerfs qui pulluleraient sur les terres de Besson.

Portrait de kapitan
26/décembre/2019 - 18h01

Besson est comme tous ces hypocrites autoproclamés "amoureux des animaux"!

Des qu'il faut mettre la main à la poche, il n'y a plus personne !!

Portrait de Cloclo80
26/décembre/2019 - 17h32

Une bonne nouvelle pendant les fêtes ne se refuse pas . Content que les chasseurs  soient déboutés .

Portrait de Linoïe
26/décembre/2019 - 17h09

Excellente nouvelle pour moi, qui déteste la chasse et les chasseurs....