25/12 14:24

L'humoriste Yassine Bellatar qui avait investi dans le bar présenté comme "interdit aux femmes" à Sevran a revendu discrètement ses parts (Le Parisien)

C'est un reportage de France 2 qui avait fait polémique et créé un énorme débat en France. La chaîne avait montré en décembre 2016 que ce bar de Sevran était interdit aux femmes. A l'époque, plusieurs contre-enquêtes avaient voulu montrer que l'établissement était en réalité un bar comme il en existe tant en banlieue, contrairement à ce que disait France 2. Un an et demi après le reportage, pour « rétablir l'honneur » d'Amar Salhi, le propriétaire, Yassine Belattar avait pris contact avec lui et racheté 36 % des parts en promettant d'en faire « un lieu de fête », d'utiliser sa notoriété pour le « mettre en lumière ».

Entre-temps, aucune des annonces faîtes lors de la médiatique inauguration n'a vu le jour : aucun spectacle n'a été joué dans le bar, et l'espace restauration n'a pas été concrétisé. « Ça a fait pschitt », résume un proche d'Amar Salhi au Parisien.

Le quotidien révèle en effet que Yassine Belattar a en réalité quitté, tout en discrétion mais à l'amiable, le deal financier qui le rattachait au Jockey-Club. 

Yassine Belattar refuse qu'on le voie comme un opportuniste dans cette histoire. «Je n'ai pas profité d'un buzz : cela m'a coûté de l'argent, un chèque a été encaissé», se défend l'humoriste, qui assure par ailleurs être resté en contact avec Amar Salhi, qu'il aurait même  « tous les quinze jours au téléphone ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rols75
26/décembre/2019 - 12h06

Un ennemi intérieur! Qui débecte un paquet de français! Toujours à attaquer et cracher sur la France! Hyper antipathique! Et des blaireaux qui le prennent comme conseiller. Mais où va t-on?

Portrait de 7440
26/décembre/2019 - 06h14

y bellatar l'islamo-racaille proche du salafisme et qui est le petit protégé de ce qui nous sert de président. Ce dernier n'a aucune morale de nous imposer cet individu peu recommandable comme conseiller.

Portrait de Juillet2307
25/décembre/2019 - 19h38
jjg a écrit :

Ce n'est pas lui qui est conseiller de Macron ??

 

Oui!

Portrait de jjg
25/décembre/2019 - 17h54

Ce n'est pas lui qui est conseiller de Macron ??

 

Portrait de lilirose45
25/décembre/2019 - 17h17

Sur cette photo, il a une tête de gros porc obscène 

Portrait de Batori
25/décembre/2019 - 16h22 - depuis l'application mobile

Un des infiltrés de la LREM pour imposer le salafisme en France...

Portrait de Rogers 33
25/décembre/2019 - 15h20

Le qualifier "d'humoriste" : c'est une insulte aux vrais humoristes , ceux qui nous font rire ! Lui nous fout juste les glandes !

Portrait de Blek37
25/décembre/2019 - 15h03

Donner  le qualificatif " D'humoriste "pour ce sinistre  personnage est une insulte pour la France et l'humanité.