24/12 07:46

Viol filmé sur Twitter dans l'Essonne : Les deux personnes arrêtées ont 16 ans - La victime a déposé plainte pour "viol en réunion et diffusion d'images violentes et dégradantes"

La victime présumée du viol diffusé en direct sur les réseaux sociaux à Morsang-sur-Orge (Essonne) a porté plainte samedi, a indiqué au Parisien le parquet d'Évry-Courcouronnes. D'après le quotidien, elle a indiqué aux enquêteurs avoir subi un premier viol, filmé par son complice, puis un second qui n'a pas été filmé.

Deux adolescents âgés de 16 ans sont soupçonnés d'avoir violé jeudi dans une cage d'escalier cette adolescente habitant à Grigny, selon des sources policières. Ils sont également accusés d'avoir diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux. Les deux suspects ont été mis en examen pour «viol en réunion» et «enregistrement et diffusion d'images violentes et dégradantes». Ils ont été placés en détention provisoire, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Une mobilisation organisée sur les réseaux sociaux avait rapidement permis d'identifier les auteurs des faits. Sur une vidéo partagée sur Snapchat et Twitter, on peut voir un groupe de jeunes se rendant au domicile d'un homme présenté comme le père d'un des suspects pour demander au fils de se rendre. «Ca nous a bien aidé», a reconnu une source proche de l'enquête. Vendredi soir, un des deux mineurs s'était rendu lui-même au commissariat de Juvisy et a reconnu les faits. Dans la nuit de vendredi à samedi, son complice a été interpellé et également placé en garde à vue.

Des milliers d'internautes avaient rapidement signalé la vidéo sur les réseaux sociaux. La police avait alors indiqué sur Twitter: : « Vous êtes nombreux à nous signaler la vidéo d'un acte sexuel qui semble se produire sous la contrainte et la menace. Nos enquêteurs Pharos sont mobilisés pour identifier les auteurs de cet acte et de cette vidéo ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CTmieuxAvant
24/décembre/2019 - 08h29 - depuis l'application mobile

Les réseaux sociaux sont les vrais pourritures de ce siècle.

Portrait de Batori
24/décembre/2019 - 07h27 - depuis l'application mobile

De bons avocats toujours là pour vermine et des juges rouges devraient permettre à ces ordures de rapidement retrouver la liberté au prix de la nôtre...
Si seulement nous pouvions voter pour élire nos juges...

Portrait de Batori
24/décembre/2019 - 07h27 - depuis l'application mobile

De bons avocats toujours là pour vermine et des juges rouges devraient permettre à ces ordures de rapidement retrouver la liberté au prix de la nôtre...
Si seulement nous pouvions voter pour élire nos juges...

Portrait de Batori
24/décembre/2019 - 07h26 - depuis l'application mobile

De bons avocats toujours là pour vermine et des juges rouges devraient permettre à ces ordures de rapidement retrouver la liberté au prix de la nôtre...
Si seulement nous pouvions voter pour élire nos juges...

Portrait de Batori
24/décembre/2019 - 07h25 - depuis l'application mobile

De bons avocats toujours là pour vermine et des juges rouges devraient permettre