16/12 10:16

La cote de confiance d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe en hausse de 2 et 4 points respectivement sur un mois, selon un sondage

La confiance accordée par les Français à Emmanuel Macron et à son Premier ministre Edouard Philippe est en hausse de 2 et 4 points respectivement sur un mois, selon un sondage Elabe diffusé lundi.

Au total, 30% des personnes interrogées accordent leur confiance au chef de l’Etat pour affronter les problèmes du pays et 65% ne lui font pas confiance, dont 38% «pas confiance du tout» (+ 2 points), selon cette étude d’Elabe pour Les Echos et Radio Classique.

Edouard Philippe, qui avait comme Emmanuel Macron perdu 5 points le mois précédent, en regagne 4, à 30% d’opinions favorables. 62% (-1) des Français ne font pas confiance au Premier ministre. La cote de confiance du chef de l’Etat est en baisse auprès de ses électeurs de 2017 (67%, -4), mais en augmentation auprès de ceux de François Fillon (43%, +4), ceux de Marine Le Pen (16%, +4) et des abstentionnistes (21%, +8).

Avec 52% d’opinions positives (+2), Nicolas Hulot domine toujours largement le classement des personnalités politiques dont les Français ont une image positive, devant Nicolas Sarkozy (33%, +1), Jean-Yves Le Drian (30%, stable) et François Baroin (29%, +3), à égalité avec Xavier Bertrand (29%, +1). Testé pour la première fois, le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye enregistre 12% d’opinions positives et 39% d’avis négatifs (49% ne se prononcent pas).

Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 décembre auprès de 1.003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vévert1416
16/décembre/2019 - 19h22
Pierma a écrit :
Il faut tenir le coup M. Le président, avec votre premier ministre, ne lâchez rien, il faut aller au bout de ces réformes.

T'étais pas au boulot aujourd'hui à 11H57 ?

Portrait de seb2746
16/décembre/2019 - 19h03

Le sondage a été fait chez les LREM à ce niveau, c'est possible autrement.

Entre les magouilles et détournements des uns, le massacre de son peuple qui le paye par l'autre et les 2 qui ne lisent que des discours tout fait complètement en dehors de la vie réelle, je vois même pas comment +1% c''est possible.

Portrait de Mimosas06
16/décembre/2019 - 18h38
markolopo a écrit :

On peut leur reprocher beaucoup de choses (forme, cafouillages, Delevoye et ses déclarations, peu de considérations des syndicats réformistes), mais Macron a été élu avec cette proposition de réforme de retraite.

La France n'est pas majoritairement un pays de teubés. L'ignorance crasse des syndicats type SUD est un problème pour notre économie et un frein pour la société, mais leur médiatisation vient de leur pouvoir de nuisance, pas de leur représentativité. Même chez les cheminots, métier corporatiste sur le dos des contribuables, ils sont minoritaires. C'est pour dire.

Inviter Bruno Poncet sur un plateau TV, c'est aussi pertinent qu'un micro-trottoir sur l'économie numérique à la sortie de la buvette du Red Star. Le 1er clochard venu à plus d'arguments pertinents que ce menteur pathologique. 

Sans oublier l'excité (quoiqu' ils le sont tous à la cgt et sud rail)  à la casquette qu'on voit en permanence à la télé.

Portrait de moije
16/décembre/2019 - 14h19

Comme quoi on fait dire ce que l'on veut des sondages !

Portrait de Greenday2013
16/décembre/2019 - 13h50
Marq a écrit :

Fake

C'est "fake" quand ça ne va pas dans votre sens, c'est ça ?

Portrait de legaulois2009
16/décembre/2019 - 13h44

s'est le flis a brigitte qui s'occupe des sondages

Portrait de Batori
16/décembre/2019 - 12h35 - depuis l'application mobile

J’hésite entre rire et pleurer, notre grand président a été élu avec 24% des voix exprimées ce qui, en tenant compte des 10 millions d’abstentions représente 21%, quand au second tour une chaise aurait été élue face à Marine LePen, donc aucune légitimité pour imposer cette réforme.
Considérant en plus, histoire de nous prendre un peu plus pour des cons, que cette réforme est impérative pour équilibrer les comptes. Et, depuis quelques jours l’exécutif se mobilise pour nous dire qu’il n’y aura pas d’impact (alors pourquoi réformer ?), mieux cela va favoriser les femmes, les agriculteurs....
Décidément ils nous prennent pour des cons, mais malheureusement 30 ans de lobotomisation auront eu raison du peu de bnon sens qui restait aux français.

Portrait de Marq
16/décembre/2019 - 12h10

Fake

Portrait de Pierma
16/décembre/2019 - 11h57 - depuis l'application mobile

Il faut tenir le coup M. Le président, avec votre premier ministre, ne lâchez rien, il faut aller au bout de ces réformes.

Portrait de Ophélie Summer
16/décembre/2019 - 11h29

Bravo Macron, le meilleur président qui fait avancer les choses quoiqu'on en dise !!!

Portrait de markolopo
16/décembre/2019 - 11h07
jarod.26 a écrit :
étonnant vu le contexte actuel

On peut leur reprocher beaucoup de choses (forme, cafouillages, Delevoye et ses déclarations, peu de considérations des syndicats réformistes), mais Macron a été élu avec cette proposition de réforme de retraite.

La France n'est pas majoritairement un pays de teubés. L'ignorance crasse des syndicats type SUD est un problème pour notre économie et un frein pour la société, mais leur médiatisation vient de leur pouvoir de nuisance, pas de leur représentativité. Même chez les cheminots, métier corporatiste sur le dos des contribuables, ils sont minoritaires. C'est pour dire.

Inviter Bruno Poncet sur un plateau TV, c'est aussi pertinent qu'un micro-trottoir sur l'économie numérique à la sortie de la buvette du Red Star. Le 1er clochard venu à plus d'arguments pertinents que ce menteur pathologique. 

Portrait de jarod.26
16/décembre/2019 - 10h39
étonnant vu le contexte actuel
Portrait de Beard
16/décembre/2019 - 10h27

Ces grèves a répétition pourraient finir par me rendre sympathique Hitler ..