03/12/2019 13:35

Patrick Balkany annonce depuis sa cellule qu'il est candidat à sa succession à la tête de la mairie de Levallois-Perret

A trois mois des élections municipales, Patrick Balkany a annoncé hier qu'il était candidat à sa réélection à Levallois-Perret. Selon BFMTV, l'homme politique a fait cette annonce à la majorité levalloisienne par téléphone depuis sa cellule de la prison de la Santé.

Patrick Balkany, 71 ans, est incarcéré depuis le 13 septembre, date de sa première condamnation, à quatre ans de prison, pour fraude fiscale. Son épouse et première adjointe Isabelle a été également condamnée dans ces affaires, à trois ans de prison pour fraude puis à quatre ans pour blanchiment, mais sans mandat de dépôt eu égard à sa santé fragile. Les Balkany ont immédiatement fait appel: ils seront rejugés du 11 au 18 décembre pour fraude fiscale et du 3 au 19 février 2020 pour blanchiment.

Patrick Balkany est maire de la ville des Hauts-de-Seine depuis mars 2001 après avoir occupé cette fonction entre 1983 et 1995.

Sur Twitter, Isabelle Balkany, Premier Adjoint au Maire de Levallois-Perret et épouse de Patrick Balkany, a réagi à cette information (voir ci-dessous). Elle a confirmé que son mari a bien appelé "pour remercier élus et administration", mais il "n'a pas évoqué les Municipales".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
4/décembre/2019 - 07h30
TurnLeft a écrit :

C'est une honte la France est devenue une République bananière. C’est son ami Sarkozy qui a dû faire pondre une réforme pour que des politiciens taulards aient le droit de se présenter à une élection. Pour un citoyen lambda une simple faillite lui fait perdre ses droits civiques ... j'ai envie de gerber devant ce mépris du peuple. Ce gros porc s'est gavé toute sa vie sur le dos des autres et là il fait de la provocation de sa cellule sans aucun doute dorée, où il se permet de dire qu'il souffre quand 70% des français souffre de leur condition, de travailler comme des esclaves pour même pas de quoi vivre décemment !!! Mais qu'on le pende ce pourri c'est inacceptable un tel comportement. 

C'est plutôt un baroud d' "honneur" qu'autre chose ...

Il est toujours considéré comme innocent, ayant fait appel, mais si sa condamnation est confirmée dans les jours qui viennent et même s'il se pourvoit en cassation, cette fois la peine ne sera pas suspensive  donc ...

Portrait de th93100
3/décembre/2019 - 18h24
Harriet a écrit :

Jolie référence !  smiley  smiley

Référence non originale... 'Nobody's perfect' est à l'origine une réplique de Al Capone, suite à la lecture de ses chefs d’accusation....

Portrait de Harriet
3/décembre/2019 - 16h34
LAURA a écrit :

Some Like It Hot.

I know this movie with Marilyn   smiley

Jolie référence !  smiley  smiley

Portrait de renelle
3/décembre/2019 - 16h17

Il  est sûr avec cette déclaration de rester en prison  pour un bon moment ........

 

Portrait de Rustik
3/décembre/2019 - 15h51

Alors que Patrick Balkany a annoncé sa candidature à la mairie de Levallois-Perret depuis sa prison, Jacques Chirac lui a emboîté le pas depuis son cimetière. « J’annonce que je serais candidat à la mairie de Paris en 2020»

C’est par ces simples mots que Jacques Chirac a officialisé sa candidature smiley

Portrait de Harriet
3/décembre/2019 - 15h42
LAURA a écrit :

pa lé mien   !!! smiley

Nobody's perfect !  smiley

 

(Je plaisante !)  smiley

Portrait de La grosse rouge
3/décembre/2019 - 14h29
Harriet a écrit :

Général de Gaulle (avec deux "l") Philou ! smiley

(Même si les GauLois sont bien nos ancêtres) smiley

Général 2 Goal !

Portrait de Harriet
3/décembre/2019 - 14h23
Philou-02. a écrit :

Tel le général de gaule qui lui parlait via l’Angleterre, monsieur Patrick B lui il parle aux Levallois depuis sa cellule !! « Levallois !!!! Je vous ai compris.. » smiley

Général de Gaulle (avec deux "l") Philou ! smiley

(Même si les GauLois sont bien nos ancêtres) smiley

Portrait de Harriet
3/décembre/2019 - 14h19
justicepointzero a écrit :

un grand bravo !! smiley le monsieur est fatigué mais effectivement il ne le sera pas pour être réélu comme quoi comme je dis toujours il y a les politicards et les gens lambdas il me semble me souvenir qu'il a mal au dos aussi pfffffffff c'est dingue ces magouilleurs pros !!

Effectivement, après son changement d'avocats/conseils, je ne pense pas que l'annonce de cette candidature contribuera favorablement à sa demande de libération .... Souffrant, âgé, mais quand même suffisamment "vaillant" pour briguer un nouveau mandat ? 

Décidément , en matière de défense de son propre cas.... il est son pire ennemi !  smiley

Portrait de justicepointzero
3/décembre/2019 - 14h07

allez les moutons votez pour ce truand faites vous plaisir !!! smiley

Portrait de justicepointzero
3/décembre/2019 - 14h06
Lillois en vaucluse a écrit :

@cineberry il serait capable d'être maire en prison ce con sinon sa femme n'a pas dit qu'il était fatigué qu'il avait mais maigri comment peut-il trouver la force d'être maire à nouveau

un grand bravo !! smiley le monsieur est fatigué mais effectivement il ne le sera pas pour être réélu comme quoi comme je dis toujours il y a les politicards et les gens lambdas il me semble me souvenir qu'il a mal au dos aussi pfffffffff c'est dingue ces magouilleurs pros !!

Portrait de lysniais
3/décembre/2019 - 14h03

hahaha, énorme!!!!!!!!!!!

 

Portrait de Harriet
3/décembre/2019 - 14h02

C'est bien pour cela que la peine d'inéligibilité devrait être disjointe des autres peines encourues ... Car même si l'appel est un droit inaliénable , il ne devrait pas permettre d'être suspensif dans le cas d'une mandature , à venir ... 

Portrait de Lillois en vaucluse
cineberry a écrit :

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait." Michel Audiard

@cineberry il serait capable d'être maire en prison ce con sinon sa femme n'a pas dit qu'il était fatigué qu'il avait mais maigri comment peut-il trouver la force d'être maire à nouveau

Portrait de Le_promeneur
3/décembre/2019 - 13h39

Il va devoir voter par procuration... 

Portrait de cineberry
3/décembre/2019 - 13h39

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait." Michel Audiard