30/11/2019 07:14

Londres : L'homme qui a mené l'attaque hier a déjà été condamné à 16 ans de prison pour terrorisme et a été remis en liberté conditionnelle il y a un an - Vidéo

L'homme qui a tué deux personnes vendredi lors d'une attaque "terroriste" au couteau à London Bridge, avant d'être abattu par la police, était Usman Khan, 28 ans, un ex-prisonnier condamné pour terrorisme, a annoncé samedi le chef de l'antiterrorisme britannique, Neil Basu. "Cet individu était connu des autorités, ayant été condamné en 2012 pour des infractions terroristes. Il a été remis en liberté conditionnelle en décembre 2018", a indiqué le responsable policier dans un communiqué, précisant qu'une perquisition était en cours dans un lieu du comté de Staffordshire, dans le centre de l'Angleterre, où il résidait.

D'après l'agence de presse PA, il avait été condamné à 16 ans de prison pour son appartenance à un groupe qui avait voulu commettre un attentat à la bombe à la Bourse de Londres, le London Stock Exchange, et établir un camp d'entraînement terroriste au Pakistan. Avant le début d'une réunion du comité de crise du gouvernement ("Cobra") dans la soirée, le Premier ministre Boris Johnson a dit avoir souligné "depuis longtemps" que "c'est une erreur de permettre aux criminels violents de sortir de prison de manière anticipée".

Cette attaque, qualifiée de "terroriste" et survenue à l'endroit même où un attentat s'était déjà déroulé en 2017, à moins de deux semaines d'élections législatives anticipées au Royaume-Uni, a coûté la vie à un homme et une femme. Trois personnes, un homme et deux femmes, ont été blessées. L'une se trouvait vendredi soir dans un état "critique mais stable", une autre dans "un état stable" et une troisième a subi des "blessures moins graves", a précisé le patron du service public de santé britannique (NHS), Simon Steven. "Nous sommes toujours à un stade précoce de l'enquête, mais en ce moment nous ne recherchons activement personne d'autre en lien avec cette attaque", a souligné Neil Basu.

Appelant toutefois le public à rester "vigilant", il a invité celui-ci à "continuer à éviter" la zone, où se trouvent de nombreux bureaux et lieux de sortie, qui restera bouclée "un certain temps". Selon la police, l'homme a participé vendredi à une conférence organisée dans le Fishmonger's Hall, un bâtiment à l'extrémité nord du London Bridge à l'intérieur duquel l'attaque a commencé. Il a ensuite poursuivi sur London Bridge, avant d'être arrêté par des membres du public puis abattu par la police, cinq minutes après qu'elle fut appelée à 13H58 (locales et GMT).

Le journal The Times a précisé que l'homme portait un bracelet électronique lorsqu'il a pris part à cette conférence sur la réhabilitation de prisonniers organisée par l'université de Cambridge.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lily6228
30/novembre/2019 - 20h52
Adelinette a écrit :

Mais qu'ils sont moches tous ces gens... Plus ils sont moches plus ils sont dangereux. Et toutes ces femmes tapissées soit disant pour ne pas que les autres hommes les regardent... Qui les regarde ? Elles sont tellement moches. 

Félicitations !!!!! Comme quoi on peut faire une intervention en fin d'année et rentrer direct dans le top 3 de l'année des commentaires les plus idiots de 2019...

Portrait de Adelinette
30/novembre/2019 - 20h29

Mais qu'ils sont moches tous ces gens... Plus ils sont moches plus ils sont dangereux. Et toutes ces femmes tapissées soit disant pour ne pas que les autres hommes les regardent... Qui les regarde ? Elles sont tellement moches. 

Portrait de Harriet
30/novembre/2019 - 20h03
lily6228 a écrit :

Il avait une ceinture explosive et a menacé de la déclencher... Même si elle s'est avérée être factice. Evidemment qu'il fallait l'abattre dans ce cas de figure...

Tout à fait ....

Il a revendiqué en posséder une (ceinture explosive) ...

Pas le choix !

La plupart du temps elles sont factices et pour cause !!!

Ils veulent être abattus pour mourir en martyrs ....

Portrait de lily6228
30/novembre/2019 - 19h58
Vladimirlefox a écrit :

Abattu au sol alors qu’il était maîtrisé, en France la famille porterait plainte ...

Il avait une ceinture explosive et a menacé de la déclencher... Même si elle s'est avérée être factice. Evidemment qu'il fallait l'abattre dans ce cas de figure...

Portrait de lily6228
30/novembre/2019 - 18h04

Encore un exemple qui montre qu'enfermer les gens, sans autre réflexion, ne fonctionne pas.

Portrait de platane66
30/novembre/2019 - 15h10

Une vraie tete de Suedois(je rigole) Coincidence???ou réalité???

Portrait de renelle
30/novembre/2019 - 13h17

C'est ce qui nous pend au nez , entre ceux qui vont sortir  de nos prisons et ceux qui veulent revenir en France pour purger leur peine  ils nous disent quoi les bisounours de la politique  qui nous font pleurer sur ces terroristes  et leurs familles  bizarrement leur silence est assourdissant  

Portrait de lahainesurinternet
30/novembre/2019 - 11h54

On va dire que c'est Eric Zemmour qui la fait basculer dans la violence le pauvre choupinet.

Portrait de yenavraimentmarre
30/novembre/2019 - 11h52

La justice anglaise est aussi laxiste que la nôtre, il n'y a qu'une condamnation pour tous ces terroristes, c'est la peine de mort.Et la sentence doit être exécutée tout de suite.

Portrait de lxa75
30/novembre/2019 - 10h26

Oh!!!!!! la grosse surprise ....

Portrait de Coronagentil
30/novembre/2019 - 10h06

Les juges et les experts psychiatriques qui ont relâché cet animal sont responsables de la mort de ces gens et devraient être jugés par un tribunal populaire. Enfin dans une société normale...

Portrait de Angelussauron
30/novembre/2019 - 09h08

Je me demande comment le juge et l'avocat de ce terroriste doivent être en ce moment. Car si ils se disent ils ont fait leur métier c'est trop facile et ils doivent être condamné pour apologie aux terrorismes. Malheureusement tant que la justice et les états ne comprendront pas qu'on ne gère pas un terroriste comme on gère un criminel, violeur, etc... lambda ça ne pourra pas marcher.

Le pire reste quand même la France qui va dire à la l'Irak et la Syrie de ne pas appliquer leurs méthodes de justice aux terroristes qui ont la nationalité française. Est ce que ces pays là se mêle de notre justice? C'est très grave cette ingérence.

Les seuls qu'on doit récupérer pour moi ce sont les enfants de moins de 5 ans qui n'ont pas encore conscience d’où ils se trouvent même si il faudra forcement passer par des psychologues. Les enfants de plus de 5 ans c'est sans doute le plus dur à gérer, même ils n'ont pas choisi aussi, vu ce qu'ils ont vu et sans doute fait on pourrait ramener de futurs terroristes.

Portrait de nina83
30/novembre/2019 - 08h28

une bonne tête d'innocent celui-là !! y'a pas que dans notre pays que la justice est pourrie

Portrait de lumelec
30/novembre/2019 - 08h16

condamné à 16 ans de prison , il en fait 6....