22/11 07:16

Retraites: Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF confirment une grève reconductible à partir du 5 décembre contre la réforme voulue par Emmanuel Macron

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF sont lancés dans une grève reconductible à partir du 5 décembre contre la réforme voulue par Emmanuel Macron. Mais la CFDT-Cheminots pourrait ne pas appeler à la grève si elle obtient satisfaction dans les prochains jours. Elle déposera pourtant un préavis , a indiqué son secrétaire général, Didier Aubert, à l'issue d'une réunion avec le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, et le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. 

Une démarche "faite en totale cohérence avec la confédération" dirigée par Laurent Berger, qui a justifié cette tactique "pour peser dans les discussions encore en cours". "Le gouvernement n'a pas mesuré les attentes des cheminots", a expliqué M. Aubert, réclamant notamment "le maintien du régime spécial" pour tous les salariés recrutés au statut de cheminot avant le 1er janvier 2020, date de l'arrêt des embauches dans ce cadre spécifique à la SNCF.

Cette demande de n'appliquer la réforme qu'aux seuls futurs recrutés, aussi appelée "clause du grand-père", est partagée par l'Unsa ferroviaire, qui appelait déjà à la grève et qui est sortie "extrêmement déçue" de la rencontre. L'entourage de M. Delevoye a néanmoins indiqué à l'AFP qu'après des "échanges francs et utiles" avec ces deux organisations, le haut-commissaire "ferait part des inquiétudes et propositions au Premier ministre", Édouard Philippe, qui recevra les partenaires sociaux à Matignon lundi et mardi.

"Le gouvernement ne transigera pas sur les grands principes du futur système", qui "remplacera les 42 régimes existants", mais reste "ouvert sur la transition" et sa durée, a ajouté cette source.

Des concessions insuffisantes pour la puissante CGT-Cheminots et SUD-Rail, qui avaient boycotté le rendez-vous ministériel et exigent le maintien en l'état de leur régime spécial. Ces deux syndicats avaient lancé lundi un appel unitaire à la grève avec l'Unsa.

Ailleurs sur le web

Vos réactions