19/11 12:40

Loto du Patrimoine - Stéphane Bern dénonce un coup de rabot de Bercy: "On me saborde ! On me tire une balle dans le dos"

"On me saborde!": l'animateur Stéphane Bern, chargé de la mission Patrimoine en péril, a dénoncé un coup de rabot de Bercy annulant 25 millions d'euros de crédits pour le patrimoine après le succès du Loto du Patrimoine. "On m'envoie au combat et on me tire une balle dans le dos!", a lancé lundi soir Stéphane Bern sur la chaîne Public Sénat.

Le gouvernement a décidé d'annuler ces 25 millions de crédits dans le projet de loi de finances rectificative 2019, examiné lundi par le Sénat, alors que le Loto du Patrimoine a réuni quelque 22 millions d'euros. "J'ai informé le chef de l'État. Il n'était pas au courant. Le président m'a dit qu'il allait s'en occuper", a assuré M. Bern.

Contre l'avis de Bercy, les sénateurs ont rétabli les 25 millions d'euros de crédits pour le patrimoine, mais ce rétablissement nécessite d'être encore adopté par l'Assemblée où le gouvernement dispose de la majorité. Le gouvernement était défavorable au rétablissement voté par le Sénat. Le secrétaire d'État aux Comptes publics Olivier Dussopt a affirmé que "le parallélisme entre le montant des crédits" que le gouvernement propose d'annuler et les sommes rapportées par le loto du patrimoine "n'est que le fruit du hasard". Pour lui, les annulations "sont des mouvements classiques de fin de gestion".

"Il ne faut pas me prendre comme ça à rebrousse-poil. Je défends le patrimoine. C'est l'une des rares industries qui marche, qui n'est pas délocalisable et nourrit, directement et indirectement, 500.000 personnes en France", fait valoir Stéphane Bern. L'an dernier, la taxation de ce loto avait été maintenue par Bercy, mais compensée à la demande de Stéphane Bern.

"Je compte bien obtenir le même arbitrage cette année. Je ferai en sorte que soit la compensation des taxes soit pérennisée, soit je demande définitivement l'abrogation de ces taxes sur le loto du patrimoine", a-t-il dit. A la veille des Journées du patrimoine, fin septembre, Emmanuel Macron avait salué le succès de la mission menée par Stéphane Bern, qui fait "un énorme travail" pour protéger les bâtiments historiques en péril.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rustik
19/novembre/2019 - 18h30

Un peu naïf sur ce coup là le berne, et macron qui lui sort au calme non,non je suis pas au courant  smiley

Portrait de catalinaElclerigo
19/novembre/2019 - 18h11
s4ndr4 a écrit :

Le type fréquente et bosse avec d'infâmes traîtres, pour ensuite s'étonner.

Le jour ou les cons seront en orbite, celui-ci n'a pas fini de tourner.

Pourvu qu'il ne tourne pas sur la même orbite que vous

Portrait de CARAMEL MOU
19/novembre/2019 - 17h59

Macron avait aussi dit qu'il ne toucherait pas au pouvoir d'achat des retraités....enfumage, spécialité Macroniste.

Portrait de gyette
19/novembre/2019 - 17h56

Il n'a pas encore compris qu'en France, on n'aime pas les gens qui réussissent.... Il se donne beaucoup de mal pour le Patrimoine, aidons-le !!! Mais qu'il ne soit pas naïf !!!

Portrait de twilight zone
19/novembre/2019 - 17h33

il est gentil stephane...qu'est ce qu'il croyait....

Portrait de Wouhpinaise
19/novembre/2019 - 17h26
OK a écrit :

  qui s'investit tellement et si sincèrement, dans sa mission

Bin oui il est payé pour ca ....

Je croyais qu'il était bénévole ? Il nous aurait menti ?

Portrait de Cl
19/novembre/2019 - 15h22

Il est trop gentil !!!!

Portrait de .Kazindrah.
19/novembre/2019 - 14h05

On peut comprendre aisément la tristesse et le dépit de Stéphane Bern, lui qui s'investit tellement et si sincèrement, dans sa mission.

Et on ne peut qu'admirer le courage et la persévérance dont il fait preuve  pour la continuer, malgré toutes les difficultés qu'il rencontre sans cesse.

Portrait de colin33
19/novembre/2019 - 14h05 - depuis l'application mobile

Faire et défaire c'est toujours travailler, ce gouvernement aime les retour de situations.....

Portrait de s4ndr4
19/novembre/2019 - 13h48

Le type fréquente et bosse avec d'infâmes traîtres, pour ensuite s'étonner.

Le jour ou les cons seront en orbite, celui-ci n'a pas fini de tourner.

Portrait de Juillet2307
19/novembre/2019 - 13h00

Bref BERN s'est fait BERN er!