09/11 07:46

Plusieurs milliers de militants pro-démocratie se sont rassemblés hier soir en plusieurs points de Hong Kong pour rendre hommage à un étudiant décédé

Plusieurs milliers de militants pro-démocratie se sont rassemblés hier soir en plusieurs points de Hong Kong dans une atmosphère tendue pour rendre hommage à un étudiant décédé, victime selon eux de violences policières. Alex Chow, tombé le weekend dernier d'un parking à étages lors d'affrontements entre la police et les manifestants, est mort vendredi. Il est le premier étudiant décédé depuis le début il y a cinq mois des manifestations dans l'ex-colonie britannique.

Les circonstances de sa chute demeurent obscures mais pour les manifestants, ce décès est le résultat de violences policières. A l'endroit où l'étudiant est tombé, des milliers de personnes ont fait la queue pour déposer des fleurs, allumer des bougies et écrire des messages de condoléance.

"Aujourd'hui, nous pleurons la perte d'un combattant de la liberté à Hong Kong", a déclaré sur Twitter Joshua Wong, figure du mouvement pro-démocratie à Hong Kong. "L'atmosphère à Hong Kong est comme une bombe à retardement", a commenté de son côté Lo Kin-hei, un homme politique local et militant pro-démocratie. "Les Hongkongais ne font pas confiance à la police pour nous dire la vérité".

Une source policière a indiqué à l'AFP que plusieurs policiers avaient été entourés par des manifestants dans le quartier de Yau Ma Tei et qu'ils avaient été dépassés par leur nombre, ce qui a obligé l'un d'entre eux à recourir à un tir d'avertissement. Différents forums en ligne coordonnant le mouvement de protestation sans véritable leader avaient invité non seulement les manifestants mais toute la population à venir avec des bougies participer vendredi soir à ces veillées.

Cet étudiant en informatique de 22 ans avait été conduit inconscient à l'hôpital très tôt lundi matin à l'issue d'une nuit d'affrontements entre la police et les manifestants dans le quartier de Tseung Kwan O, à l'est de Hong Kong. Vendredi matin, l'hôpital dans lequel il se trouvait dans le coma a annoncé son décès.

Alex Chow avait été retrouvé gisant inconscient dans une flaque de sang à l'intérieur d'un parking à proximité duquel la police avait tiré des gaz lacrymogènes, répliquant à des manifestants qui lançaient des objets depuis le bâtiment.

Ailleurs sur le web

Vos réactions