03/11 11:46

Le président américain Donald Trump hué par des spectateurs d'une soirée de combats d'arts martiaux mixtes (MMA) à New York - VIDEO

Le président américain Donald Trump a été hué hier par des spectateurs d'une soirée de combats d'arts martiaux mixtes (MMA) à New York, six jours après les sifflets récoltés dans un stade de base-ball.

L'entrée de M. Trump dans le Madison Square Garden peu avant 22h00 (03h00 GMT dimanche) a provoqué une réprobation plus bruyante que les quelques applaudissements et encouragements, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous nous serions amusés davantage s'il n'avait pas été là", a déclaré à l'AFP Anna Torres, 50 ans, qui avec son compagnon a copieusement conspué M. Trump.

La venue du chef de l'Etat dans sa ville natale a également suscité une manifestation de quelques dizaines de personnes à l'extérieur de la mythique salle new-yorkaise.

Certains manifestants portaient des pancartes où l'on pouvait notamment lire à l'adresse du président et de son vice-président: "Trump/Pence, dehors maintenant!".

Mais d'autres personnes dans le public ont désapprouvé cette hostilité. "C'est un manque de respect, parce qu'il est notre président", a déclaré Nico Ferranti, 30 ans, pas surpris de voir M. Trump se déplacer pour cet événement sportif. "Il est de New York et il aime ce genre de choses", a-t-il fait observer.

M. Trump, 73 ans, a comme le reste du public semblé abasourdi par un violent coup de pied, en catégorie légers, de Kevin Lee au visage de Gregor Gillespie. Puis il a applaudi quand Gillespie, envoyé au tapis, s'est relevé au bout d'une trentaine de secondes.

Assis au troisième rang le plus proche de l'octogone, le président qui a passé trois heures sur place était accompagné de ses fils Donald Jr et Eric et de plusieurs responsables du parti républicain.

Les Trump ont retweeté une séquence vidéo montrant des spectateurs applaudissant le milliardaire devenu président.

L'un des combattants du soir, Jorge Masvidal, était un partisan déclaré de M. Trump.

Jeudi, l'ancien homme d'affaires avait annoncé qu'il faisait de son complexe hôtelier de Mar-a-Lago, à Palm Beach (Floride), sa résidence fiscale, plutôt que son luxueux triplex new-yorkais au sommet de la tour Trump.

Le 28 octobre, M. Trump avait déjà été hué par des spectateurs alors qu'il assistait en compagnie de son épouse Melania à la cinquième rencontre des World Series de base-ball à Washington.

Certains avaient alors lancé "enfermez-le!", retournant contre le président le slogan "enfermez-la!" utilisé durant la campagne électorale contre son adversaire Hillary Clinton. Cette invective n'a toutefois pas été entendue dans les huées de samedi soir.

A un an de l'élection présidentielle, M. Trump est sous le coup d'une enquête en vue de sa destitution lancée par l'opposition démocrate qui domine le débat politique. Dans un pays profondément clivé sur sa personne, il compte pour sa part se faire réélire en misant notamment sur une base fidèle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de saturnechris
4/novembre/2019 - 15h34

Les médias ont la dent dure, ils n'ont pas réussi la première fois en nous vendant Hillary comme la future présidente US. Je m'en rappelerai toujours la gueule de médias, genre "quotidien" etc... c'etait du pur bonheur.

Portrait de phiphilp44
4/novembre/2019 - 02h16
lilirose45 a écrit :

Tout à fait 

Une parti des médias américains et les médias étrangers font tout pour le diaboliser mais depuis qu'il n'y a plus les soi disants gentils démocrates qui ont laissé pourrir la situation,  les américains ont plus de pouvoir d'achats, moins de chômage et moins d'impôts 

 

Trump récolte aussi les  bienfaits de la politique d'Obama, le chômage baissait déjà avant son élection, les économistes seraient plutôt pessimistes, des signes de ralentissement sur l'économie du pays se font actuellement ressentir, le retour de bâton de son protectionnisme pour ses entreprises, certains pays, principalement l'Inde et la Chine s'organisent pour augmenter les taxes de douane de produits nécessaire à l'industrie des États Unis, donc ne gobez pas tout sur embellissement vanté par Trump et ses sbires !!!!

Portrait de 555®
3/novembre/2019 - 18h48
hummerH2 a écrit :

Encore une fake news de l'AFP !!!

Faut dire que cette agence est spécialiste du genre !!

Suffit de taper AFP pris en flagrant délit de mensonge dans tout bon moteur de recherche pour tomber sur pleins d'autres exemples !

Yes !

L'AFP est juste la Pravda à la française. Le pire c'est qu'on a les relais comme Bourdin, Malherbe & C° qui officient tous les jours. Pour 30 minutes de Zemmour nous avons 5 heures, voire +, de "journalistes" mainstream.

Après on s'étonne que le médium le plus respecté des G.J est R.T. 

Portrait de Mimosas06
3/novembre/2019 - 17h37

Selon certains commentaires, manipulation habituelle des médias, on a maintenant l'habitude en France c'est pareil, on met en avant les sifflets, les injures, on filme en plan rapproché pour faire croire qu'il y a du monde, etc...

Portrait de Blek37
3/novembre/2019 - 16h24

Macron lui, au moins ,est ovationné  au stade de France, c'est un délire, tout le monde à  genoux, enfin selon les médias ultra subventionnés Français ! 

Portrait de lilirose45
3/novembre/2019 - 15h53
vévert1416 a écrit :

Regardons la situation aux USA : Chômage au plus bas depuis plus de 30 ans, salaires qui augmentent. Finalement le taf est fait. Trump parle beaucoup à tort et à travers mais sans vraiment appliquer toutes ses menaces. Prenons exemple sur lui

Tout à fait 

Une parti des médias américains et les médias étrangers font tout pour le diaboliser mais depuis qu'il n'y a plus les soi disants gentils démocrates qui ont laissé pourrir la situation,  les américains ont plus de pouvoir d'achats, moins de chômage et moins d'impôts 

 

Portrait de hummerH2
3/novembre/2019 - 13h31

Encore une fake news de l'AFP !!!

Faut dire que cette agence est spécialiste du genre !!

Suffit de taper AFP pris en flagrant délit de mensonge dans tout bon moteur de recherche pour tomber sur pleins d'autres exemples !

Portrait de Climato
3/novembre/2019 - 13h00

C'est une Fakenews grossière de l'AFP. Trump a été acclamé comme on peut le voir sur la vidéo tweetée par la combattante UFC Tara La Rosa. On entend clairement sur la vidéo publiée par l'AFP qu'il ne s'agit que de quelques personnes (probablement des journalistes) qui ne représentent nullement l'ambiance du stade. On nage en pleine désinformation en France et ça prend, les différents organes de presse prennent pour argent comptant tout ce que dit l'Agence Française de Propagande.

Portrait de vévert1416
3/novembre/2019 - 12h30

Regardons la situation aux USA : Chômage au plus bas depuis plus de 30 ans, salaires qui augmentent. Finalement le taf est fait. Trump parle beaucoup à tort et à travers mais sans vraiment appliquer toutes ses menaces. Prenons exemple sur lui

Portrait de TheBoss
3/novembre/2019 - 11h59 - depuis l'application mobile

Etrange article. J'ai regardé en direct et Il a été très applaudi. Le combattant Derrick Lewis lui a même rendu hommage en souhaitant sa victoire en 2020. Mais l'AFP peut toujours mettre en avant quelques personnes pour titrer "Trump hué"