27/10 10:46

Un agent de la SNCF a été violemment frappé, alors qu'il s'interposait dans une altercation devant la gare de Besançon pour défendre une jeune fille

Un agent de la SNCF a été violemment frappé, alors qu'il s'interposait dans une altercation devant la gare de Besançon-Viotte. Selon la SNCF, cet agent est le chef d'escale de la gare de la ville et "est intervenu suite à l'agression d'une jeune fille qui se faisait embêter par un groupe de jeunes sur le parvis de la gare", a expliqué la direction régionale de la SNCF.

Quatre personnes ont été placées en garde à vue, a fait savoir le parquet de Besançon à LCI. L'une d'entre elles, reconnue par l'agent SNCF, sera jugée en comparution immédiate lundi.

La violente agression du chef d'escale de la gare de Besançon-Viotte (Doubs) avait provoqué l'annulation de quatre TER vendredi matin, en Bourgogne-Franche-Comté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vévert1416
27/octobre/2019 - 11h19
yenavraimentmarre a écrit :

Que dire de plus ? Notre pays devient de plus en plus violent, et rien ne semble arrêter cette montée en puissance.Il nous faudrait un gouvernement et un président couillus et fermes, mais là c'est une autre histoire.

En 1933, près de chez nous, l'ordre régnait. Revenons aux bases de cette idéologie. En évitant ses dérapages

Portrait de jarod.26
27/octobre/2019 - 11h08
une agression de plus hélas
Portrait de yenavraimentmarre
27/octobre/2019 - 11h05

Que dire de plus ? Notre pays devient de plus en plus violent, et rien ne semble arrêter cette montée en puissance.Il nous faudrait un gouvernement et un président couillus et fermes, mais là c'est une autre histoire.