24/10 11:21

L'Espagne exhume aujourd’hui le dictateur Francisco Franco de son mausolée monumental situé près de Madrid - VIDEO

Francisco Franco, le vainqueur de la sanglante guerre civile (1936-1939) qui a dirigé l'Espagne d'une main de fer jusqu'à sa mort en 1975, devait être exhumé jeudi de son mausolée monumental près de Madrid, 44 ans après la fin d'une dictature dont les plaies ne sont toujours pas refermées.

Le socialiste Pedro Sanchez a fait du transfert de la dépouille embaumée du "Caudillo" une priorité dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, pour que ce mausolée, qui n'a pas d'équivalent dans d'autres pays d'Europe occidentale ayant été dirigés par des dictateurs, ne puisse plus être un "lieu d'apologie" du franquisme. C'est "une grande victoire de la dignité, de la mémoire, de la justice et de la réparation, et donc de la démocratie espagnole", a-t-il lancé mercredi.

Le cercueil du dictateur, qui sortira de la basilique porté par quatre membres de sa famille, sera transféré par hélicoptère, si le temps le permet, du mausolée du "Valle de los Caidos" au cimetière de Mingorubbio où repose son épouse dans le nord de la capitale espagnole.

Promise pour l'été 2018, l'opération a été retardée de plus d'un an par les recours en justice successifs des descendants du dictateur qui avait pris la tête d'un soulèvement militaire contre le gouvernement républicain élu et mené une répression sanglante après sa victoire.

A moins de trois semaines des législatives du 10 novembre, les détracteurs de M. Sanchez à droite comme à gauche l'accusent d'en faire un argument électoral, alors qu'une semaine de manifestations violentes en Catalogne ont mis le socialiste en difficulté.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vivien33
24/octobre/2019 - 19h49 - depuis l'application mobile
La République C'est Moi a écrit :

On devrait faire pareil avec Mitterand, dit "la mittouse" qui a bien pourri notre société avec son socialisme.

Toutes ce années à vider les caisses, à distribuer le pognon aux fameux "plus défavorisés", tous ces handicapés du doigt de pied.

Il a tiré notre pays vers les bas fond et maintenant nous n'arrivons pas à rétablir l'équilibre parce que allez expliquer aux gens maintenant qu'il va falloir travailler plus pour donner plus. Qu'il va falloir 30% de fonctionnaires en moins. C'est mort.

@La République C'est Moi comparer les deux hommes !!! Waouuuu!!! Vous êtes forts !! Comme il est dis plus loin prenez un dico ou alors voyager et vous comprendrez pauvre de vous !!!!

Portrait de vivien33
24/octobre/2019 - 19h49 - depuis l'application mobile
La République C'est Moi a écrit :

On devrait faire pareil avec Mitterand, dit "la mittouse" qui a bien pourri notre société avec son socialisme.

Toutes ce années à vider les caisses, à distribuer le pognon aux fameux "plus défavorisés", tous ces handicapés du doigt de pied.

Il a tiré notre pays vers les bas fond et maintenant nous n'arrivons pas à rétablir l'équilibre parce que allez expliquer aux gens maintenant qu'il va falloir travailler plus pour donner plus. Qu'il va falloir 30% de fonctionnaires en moins. C'est mort.

@La République C'est Moi comparer les deux hommes !!! Waouuuu!!! Vous êtes forts !! Comme il est dis plus loin prenez un dico ou alors voyager et vous comprendrez pauvre de vous !!!!

Portrait de Patator64
24/octobre/2019 - 12h10
La République C'est Moi a écrit :

On devrait faire pareil avec Mitterand, dit "la mittouse" qui a bien pourri notre société avec son socialisme.

Toutes ce années à vider les caisses, à distribuer le pognon aux fameux "plus défavorisés", tous ces handicapés du doigt de pied.

Il a tiré notre pays vers les bas fond et maintenant nous n'arrivons pas à rétablir l'équilibre parce que allez expliquer aux gens maintenant qu'il va falloir travailler plus pour donner plus. Qu'il va falloir 30% de fonctionnaires en moins. C'est mort.

Prenez un dico. Cherchez démocratie. Puis dictature. Revenez vous excuser au nom des milliers de morts.