07/10 09:36

Accusé de viol, Luc Besson se confie sur BFMTV: "J'ai trompé ma femme à plusieurs reprises mais je n'ai jamais violé personne" - VIDEO

Dans un entretien accordé à BFMTV, Luc Besson réagit aux accusations de viol et d'agression sexuelle par un actrice. Le réalisateur sera demain soir l’invité spécial d’Apolline de Malherbe sur la chaîne info, qui vient de dévoiler les premières images de l'interview. 

"Cette affaire est un mensonge de A à Z. Je n’ai pas violé cette femme. Je n’ai jamais violé une femme de ma vie. Je n’ai jamais levé la main sur une femme, je n’ai jamais menacé une femme. Je n’ai jamais contraint physiquement ou moralement une femme à quoi que ce soit. Je n’ai jamais drogué une femme comme j’ai pu le lire, ceci est un mensonge", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Est-ce que ça m'exonère de mes responsabilités ? Non. J'ai des responsabilités. J'ai commis des erreurs et j'ai fait des fautes. Et j'ai aussi menti moi-même. J'ai menti à ma femme et à mes enfants. J'ai eu une relation avec cette jeune personne. Une relation affective pendant deux ans. J'ai menti et j'ai trahi ma femme et mes enfants. Ce n'est pas arrivé une seule fois, mais plusieurs fois en 20 ans de mariage".

Un juge d'instruction à Paris a repris les investigations sur les accusations de viols portées contre Luc Besson, a annoncé vendredi l'avocat de l'actrice qui accuse le célèbre réalisateur français. Après neuf mois d'enquête, les plaintes initiales de Sand Van Roy avaient été classées sans suite le 25 février par le parquet de Paris, qui estimait n'avoir pu "caractériser l'infraction dénoncée dans tous ses éléments constitutifs".

La comédienne avait alors déposé une nouvelle plainte, qui a débouché mercredi sur l'ouverture d'une information judiciaire pour "viols", a précisé Me Francis Szpiner.

Sand Van Roy, une comédienne et mannequin belgo-néerlandaise de 28 ans, avait porté plainte pour viol le 18 mai 2018 contre l'influent producteur et réalisateur français au lendemain d'un rendez-vous avec lui au Bristol, un palace parisien.

Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d'autres viols et agressions sexuelles commises, selon elle, au cours de deux années d'une "relation d'emprise professionnelle" avec le producteur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La République C'est Moi
7/octobre/2019 - 13h45
Nickel-chrome a écrit :

dans ce milieu.... pas dans le votre peut être ? ptdr

Mon milieu vous est étranger et que ça reste comme ça. C'est mieux.

En gros, pour résumé puisque vous n'avez pas compris mes propos, je vais me mettre à votre niveau: si vous voyez maman tous les soirs vous avez moins de risque de "fauter" que si vous êtes un réalisateur connu qui part la moitié de sa vie pour le travail.

Portrait de La République C'est Moi
7/octobre/2019 - 11h59
Linoïe a écrit :

Est ce que Madame était au courant ? 

Bien évidement. Dans ce milieu il n'y a que très peu de gens fidèles. et c'est compréhensible. Voyages, tournées, sollicitations importantes.

Les conjointes (ou conjoints) qui sont avec des personnalités le savent bien.

Portrait de Cl
7/octobre/2019 - 11h17

Ils ont de l'argent  ils se sentent irrésistibles ils ne comprennent pas qu'on puisse leur dire non 

Portrait de Linoïe
7/octobre/2019 - 11h06

Est ce que Madame était au courant ? 

Portrait de tvor
7/octobre/2019 - 10h56
Nickel-chrome a écrit :

vous avez eu accès à leur contrat de mariage ?

Oui , je suis leur avocat ....

Portrait de tvor
7/octobre/2019 - 10h11
Philou-02. a écrit :

Et son épouse elle en pense quoi ? 

Elle va pouvoir demander la moitié de sa fortune ,  et c'est tant mieux pour elle ....

Portrait de Philou-02.
7/octobre/2019 - 10h08

Et son épouse elle en pense quoi ? 

Portrait de tvor
7/octobre/2019 - 09h45

Oui ,oui Luc et bien sur les yeux ds les yeux , on sait , on connait deja ....

Il a une petite mine sur cette photo .