03/10 10:16

Bernie Sanders, prétendant à l'investiture démocrate pour la présidentielle 2020, a dû suspendre sa campagne hier après une intervention chirurgicale due à une artère bouchée

Le doyen des prétendants à l'investiture démocrate pour la présidentielle 2020, Bernie Sanders, a dû suspendre sa campagne hier après une intervention chirurgicale due à une artère bouchée, premier gros problème de santé dans une course dominée par des septuagénaires.

Alors qu'il était en campagne à Las Vegas, dans le Nevada, le sénateur du Vermont, âgé de 78 ans, a ressenti "une gêne thoracique", a annoncé son équipe de campagne. "Des examens médicaux lui ont trouvé une artère bouchée et on a réussi à lui poser deux stents (extenseurs vasculaires, NDLR)", a-t-elle précisé, ajoutant que le sénateur annulait tous ses événements de campagne "jusqu'à nouvel ordre". Quelques heures après, l'énergique septuagénaire indépendant a refait surface sur Twitter, montrant qu'il ne se laisserait pas abattre par ce contretemps et qu'il l'utiliserait même en appui de ses thèmes de campagne.

"Je me sens bien. J'ai la chance d'être bien soigné et d'avoir de formidables médecins et infirmiers pour m'aider à récupérer", a-t-il tweeté. "Aucun d'entre nous ne peut prévoir quand il sera confronté à une urgence médicale. Et personne ne devrait redouter d'être ruiné dans pareil cas.

Sécurité sociale pour tous!" Bernie Sanders, qui revendique l'étiquette socialiste et plaide notamment pour une sécurité sociale étatisée, n'a cependant rien dit sur sa possible date de retour aux affaires. On ignore notamment si M. Sanders, qui représente le Vermont au Congrès depuis 1991, participera au débat télévisé qui doit réunir 12 candidats démocrates le 15 octobre prochain, dans une université de l'Ohio.

Dans cette bataille de longue haleine qui commence à peine - les premières primaires auront lieu en février - Bernie Sanders, rival malheureux d'Hillary Clinton pour l'investiture démocrate de 2016, fait figure de poids lourd. Il s'est maintenu jusqu'ici dans le peloton de tête, aux côtés de deux autres septuagénaires, l'ancien vice-président Joe Biden, 76 ans, et la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, 70 ans. Cette dernière, qui affiche des positions proches de celles de M. Sanders même si elle se dit résolument capitaliste, a néanmoins ravi la deuxième place à M. Sanders dans plusieurs sondages ces dernières semaines.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Citoyen86
3/octobre/2019 - 17h30 - depuis l'application mobile

Trop âgé, trop utopique, qu'il prenne sa retraite.