02/10 12:22

Invité de "Morandini Live", un ingénieur chimiste affirme que "certains produits très toxiques ont brûlé lors de l'incendie à Rouen" - VIDEO

Ce matin, Frédéric Poitou était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'ingénieur chimiste, qui est également expert judiciaire, a évoqué la publication de la liste des produits chimiques qui ont été détruits lors de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen.

"On trouve sur cette liste un certain nombre de produits relativement peu dangereux ; d'autres beaucoup plus dangereux, explosifs et irritants qui se sont vaporisés lors de l'incendie et qui ont entrainé des produits très toxiques. Surtout, c'est la recombinaison de tous ces produits lors de l'incendie et de l'explosion qui est inquiétante car elle génère un certain nombre de produits très toxiques", a-t-il déclaré.

Jean-Marc Morandini lui a alors demandé quels sont les risques pour les personnes qui ont inhalé les suies. "Le risque se mesure en durée d'exposition en sachant précisément les substances auxquelles les gens ont été exposés. Hors, on ne le sait pas encore très bien même si, entre collègues de laboratoires, des analyses commencent à fuiter. On pense qu'il y a des dioxines et du furane. Les risques sont très élevés ! Ce sont des molécules qui ne sont pas anodines. Ce sont celles que l'on retrouve dans tous les procès de victimes d’incinérateur", a répondu l'expert.

Pour lui, "les autorités ne nous disent pas exactement tout". "Ils produisent des résultats d'analyses qui ne sont pas pertinents. Ce n'est plus la peine de publier les résultats d’atmosphère car toutes les molécules sont retombées par terre. Là où on va savoir c'est quand les analyses des suies et des boues qui ruissellent sur Rouen, des produits laitiers et agricoles seront publiées. Dans atmosphère il n'y a plus grand chose (...) Il faut faire des prélèvements sur les traces de suies et de boues, sur les terres agricoles, dans les produits laitiers. Là, on verra quelle est la dangerosité".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou-02.
2/octobre/2019 - 14h58

on peut le croire ! Car ça n’avait rien d’un feu de palettes !  

Portrait de Greenday2013
2/octobre/2019 - 14h26
LastChristmas a écrit :

je me souviens de ce fait de 1986! j'avais 18 ans à l'époque et c'était l'année ou ma petite soeur est née! il y avait même une présentatrice météo sur la 3, Brigitte simmonetta,qui a été virée par la suite, qui continuait à propager cette rumeur! 

Vous croyez vraiment que c'était la présentatrice météo elle-même qui décidait de ce qu'il fallait dire comme prévisions météo, et qui réalisait la mise en scène de la carte avec le panneau stop ?

Pa ailleurs, il n'y avait pas qu'une seule chaine de télévision en France en 1986.

Portrait de eyra58
2/octobre/2019 - 14h10

Qui se souvient des nuages toxiques en 86 de Tchernobyl qui s'étaient miraculeusement arrêtés net à notre frontière selon les dirigeants et scientifiques de l'époque ! L' incident à Rouen est moindre mais que découvrirons-nous dans les années à venir ?

Portrait de Sorj
2/octobre/2019 - 13h21

Non ?

Je tombe des nues.