27/09 08:20

Incendie à Rouen : Où en sommes-nous ce vendredi matin et quels sont les risques qui existent encore pour les riverains ? Vidéo

Les personnes résidant à proximité de l'usine "pourront dès ce soir regagner leurs appartements", a indiqué hier soir le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, lors d'un point-presse. Les établissements scolaires des 12 communes concernées et d'une partie de Rouen resteront fermées vendredi et "rouvrent lundi". Par ailleurs, a-t-il dit, "il est toujours conseillé aux personnes fragiles de ces communes de rester chez elles jusqu'à vendredi soir".

Les transports en commun de l'agglomération ont été arrêtés "progressivement" jeudi après-midi et devraient reprendre normalement vendredi matin, une mesure "pas justifiée", selon le préfet. Le plan Polmar a été déployé pour écarter une pollution de la Seine qui n'a pas été observée pour le moment, a déclaré le représentant de l’État. Il n'y a "aucun risque" pour l'eau potable car il n'y a pas de captage dans le secteur, a-t-il précisé. La partie affectée par l'incendie représente "environ 10% du site Lubrizol", soit "1,1 hectare sur 14", a indiqué en soirée à l'AFP M. Durand.

Une usine appartenant à Warren Buffet Créée en 1954 sur les bords de Seine, l'usine Lubrizol, classée seuil haut Seveso, où travaillent environ 400 employés, fabrique et commercialise des additifs qui servent à enrichir les huiles, les carburants ou les peintures industrielles. L'usine appartient au groupe de chimie américain Lubrizol Corporation, lui-même propriété de Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire et célèbre investisseur américain Warren Buffett.

Concernant cette usine chimique, la CGT a demandé dans un communiqué la "transparence complète sur les risques encourus" après l'incendie, s'inquiétant du niveau de sécurité dans cette entreprise où un grave incident s'était déjà produit en 2013. Sur le dernier point, le préfet a affirmé que cette usine "est aux normes telle que nous l'avons vue en 2019", "parfaitement à niveau". Il a cependant reconnu qu'"elle ne l'a pas toujours été" et qu'en 2017, "elle a fait l'objet d'une mise en demeure" en raison de "17 manquements" puis "la mise à niveau a été réalisée", a-t-il assuré.

Dans un communiqué, Lubrizol a précisé que "l'incendie a touché un entrepôt, une installation d'enfutage et un bâtiment administratif". Au total, 200 pompiers ont pris part aux opérations. Ce dispositif "va être allégé pendant la nuit".

L'incendie est "maîtrisé depuis 11H00", mais "pas éteint", a déclaré lors du point-presse le colonel des pompiers Jean-Yves Lagalle, soulignant qu'"il y a énormément de points chauds". "Dans les jours à venir, il y aura un travail pas forcément d'extinction mais de surveillance" de ces points chauds, en raison notamment de la présence de produits inflammables, a ajouté le colonel des pompiers.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
30/septembre/2019 - 02h27
censure64 a écrit :

La prochaine fois ce sera une centrale nucléaire ! mais vous inquiétez pas nos politiques s'occupent de tout !

On a des montagnes, ça arrétera les radiations comme tchernobyl smiley

Comment on peut les croire après un tel mensonge à Rouen ? y'a de la "suie" qui est tombé jusqu’à Lille... C'est pas des ministres mais des assassins à ce niveau là, même pas des incompétents vu que tout les experts ont dit la même chose.

Et c'est pas leur fameux controle de l'air +48h APRES qui va rassurer, à croire qu'il faut minimiser pour pas indemniser...

Portrait de censure64
27/septembre/2019 - 13h56

La prochaine fois ce sera une centrale nucléaire ! mais vous inquiétez pas nos politiques s'occupent de tout !

Portrait de cineberry
27/septembre/2019 - 13h28
go around a écrit :

comment peut on mettre des sites seveso au coeur des agglomerations ? la France est vraiment un pays d'abrutis

L'usine est là depuis 1954. Ce sont les maisons qui ont été construites aux portes de l'usine et non l'inverse.

Portrait de seb2746
27/septembre/2019 - 11h30
Philou-02. a écrit :

Punaise ! Les photos que les habitants ont posté sur les réseaux sociaux où tout est noircis ! Maisons,voitures  linges,  les rues c’est impressionnant ! Une pluie de suie !! Et il parait une forte odeur nauséabonde.. 

On va vous dire que c'est des fake news, vous ne devez écouter QUE Castagner voyons.

Il a dit que c'était sans risque, aucun danger pour la population, le même qui affirmait qu'il n'y avait pas eu de morts/blessés/bavures avec les GJ ou les manifs pacifiques donc croyez-le.

Portrait de Philou-02.
27/septembre/2019 - 09h23

Punaise ! Les photos que les habitants ont posté sur les réseaux sociaux où tout est noircis ! Maisons,voitures  linges,  les rues c’est impressionnant ! Une pluie de suie !! Et il parait une forte odeur nauséabonde.. 

Portrait de gyette
27/septembre/2019 - 09h05

J'aimerais que l'on m'explique COMMENT , alors qu'il doit y avoir dans ce genre d'usines des mesures de sécurité drastiques, on en arrive à avoir un incendie d'une telle ampleur et d'une telle dangerosité ?????