22/09 14:31

La série "Game of Thrones" se lance dans une ultime bataille pour tenter de battre son propre record de récompenses lors de la cérémonie des Emmy Awards

Par Andrew MARSZAL

La série "Game of Thrones" se lancera dans une ultime bataille pour tenter de battre son propre record de récompenses lors de la traditionnelle cérémonie des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine. Malgré une saison finale imparfaite, jugée même bâclée par certains fans qui ont organisé une pétition pour demander une nouvelle version, la saga médiévale-fantastique de HBO mêlant dragons, morts-vivants et vengeances dynastiques est sélectionnée à 32 reprises.
"GoT", déjà la série la plus récompensée de l'histoire de la télévision américaine, a placé haut la barre: par deux fois déjà, elle a obtenu douze récompenses lors d'une seule édition des Emmy Awards. La huitième et dernière saison semble bien partie pour pulvériser ce record cette année puisqu'elle a déjà reçu dix Emmy Awards le week-end dernier, lors d'une première salve de prix remis dans des catégories créatives et techniques: effets spéciaux, accessoires, costumes, etc.
Un simple tour de chauffe pour "Game of Thrones" qui part favorite dans cette 71e édition pour la catégorie phare de la "meilleure série dramatique". Phénomène de société autant que succès critique et commercial, la série a attiré plus de 40 millions de spectateurs à chaque épisode pour sa dernière saison.
"Tout indique que +Game of Thrones+ va l'emporter", estime Michael Schneider, du magazine spécialisé Variety. "Même si les fans n'ont pas forcément aimé cette ultime saison, cela n'a pas d'importance: si les votants l'aiment, alors c'est elle qui va gagner l'Emmy", prédit-il. Les quelque 22.000 professionnels qui composent l'Académie des Emmy Awards avaient deux semaines durant le mois d'août pour remplir leur bulletin. 

Au total, la série emblématique de HBO peut encore compter sur 14 nominations dans sept catégories distinctes pour surpasser son record dimanche. Côté seconds rôles, Peter Dinklage, qui joue Tyrion Lannister, a de bonnes chances de l'emporter pour son interprétation du nain fêtard et philosophe, de même que Maisie Williams qui incarne Arya Stark, la petite princesse devenue un impitoyable assassin.
"GoT" volera également au secours de l'audience des Emmy Awards, qui avait chuté au plus bas l'an dernier en attirant à peine plus de 10 millions de téléspectateurs. Pour tenter de redresser la barre, les organisateurs ont décidé de copier les Oscars pour proposer une soirée plus courte et rythmée, sans maître de cérémonie unique. Parmi d'autres stars, chacun des dix acteurs de "Game of Thrones" en lice assurera ainsi un passage au pupitre pour jouer le rôle de présentateur. Dans d'autres catégories, la deuxième saison de "La Fabuleuse Mme Maisel" (comédie d'Amazon) et "Chernobyl" (série limitée de HBO) tiennent la corde avec respectivement 20 et 19 nominations.
Mme Maisel dépeint une femme au foyer juive qui se lance dans une nouvelle vie de comique de stand-up et fait scandale dans les années 1950, après avoir été trompée et quittée par son mari. L'année dernière, la série avait créé la surprise en raflant six prix au total, dont celui de la meilleure comédie. Elle affrontera "Fleabag" et "Veep", satire de la vie politique américaine qui vient elle aussi d'achever sa dernière saison et compte déjà 17 Emmy Awards à son actif.
L'actrice principale Julia Louis-Dreyfus a déjà remporté le titre à huit reprises et la série elle-même a été sacrée "meilleure comédie" en 2015, 2016 et 2017. Elle n'avait pas pu concourir l'an dernier, la série ayant été suspendue pour laisser le temps à Julia Louis-Dreyfus de soigner un cancer du sein.
"Chernobyl", mini-série dramatique en cinq épisodes explorant de l'intérieur la catastrophe nucléaire de 1986, a déjà raflé sept Emmy Awards techniques, soufflant même le prix pour les meilleurs décors à "Game of Thrones". Elle trouvera toutefois sur son chemin dimanche la série "Dans leur regard", adaptation de l'histoire véridique de cinq jeunes hommes noirs ou hispaniques accusés à tort d'un viol à New York, avec huit nominations.

Ailleurs sur le web

Vos réactions