13/09 16:27

EXCLU - Benjamin Castaldi lance un combat contre l'anarchie des trottinettes: "Je ne veux pas qu'on vienne me dire un jour que mon fils est mort sur une trottinette" - VIDEO

Ce matin, Benjamin Castaldi était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'animateur de C8 lance un combat contre l'anarchie des trottinettes, qui sont nombreuses dans les villes françaises.

"Je me suis rendu compte qu'aujourd'hui, un gamin de 9/10 ans peut prendre une trottinette avec la carte bleue de son père et aller sur la route. Ils sont à deux, à trois dessus. Ca va conduire à des boucheries. Pour moi, c'est un vrai drame !", a-t-il déclaré, en exclusivité, en précisant qu'il n'est "pas contre les trottinettes".

Et d'ajouter : "Que l'on protège nos mômes ! Pourquoi est-ce qu'on demande un permis ou faire un stage quand on prend une mobylette ? Et pourquoi on va prendre une trottinette sur les mêmes routes sans avoir aucune connaissance ? Ca me parait aberrant (...) On va assister à des drames, on ne peut pas laisser faire ça".

"Le gouvernement doit absolument faire quelque chose pour protéger les enfants, pour protéger les adolescents. On ne peut plus voir trois mômes sur une trottinette sans casque, sans protection, sans gants. Pourquoi on va punir ceux qui n'ont pas de permis en moto, et laisser les mômes aller en trottinettes ?", s'est-il interrogé.  "Je suis père de famille et je n'ai pas envie qu'on m'appelle pour me dire que mon fils de 15 ans s'est fait écrabouiller par un camion ou qu'on le retrouve et qu'il soit paraplégique, paralysé", a continué Benjamin Castaldi.

L'animateur a précisé qu'il va lancer ce soir un débat dans "TPMP - Ouvert à tous" sur C8. "Je préfère qu'on en parle avant de recevoir ceux qui sont blessés après. Je vais interpeller, peut-être qu'on va m'écouter. Si on m'écoute pas, tant pis", a-t-il précisé. Le présentateur réclame que les enfants âgés de moins de 14 ans qui utilisent une trottinette portent un casque et des protections et "que ce soit obligatoire".

"Je suis révolté, en colère. J"espère que le gouvernement va prendre conscience qu'il y a des choses que l'on doit faire pour protéger nos enfants", a conclu Benjamin Castaldi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
14/septembre/2019 - 09h18

> un gamin de 9/10 ans peut prendre une trottinette avec la carte bleue de son père

Est-ce que par hasard, le problème ne serait pas là en tout premier lieu ?

On pourrait faire une loi pour interdire l'utilisation d'une CB illicitement ? Ho... Wait..

Portrait de CTmieuxAvant
14/septembre/2019 - 09h12 - depuis l'application mobile

Vincent Lindon a déjà traité le sujet et c’était bien plus percutant, efficace et drôle car il faut avouer que c’est pathétique cet engouement pour tout ce qui roule.. et on fait quoi de nos jambes en attendant d’être vieux et cloîtré sur son canapé

Portrait de bengalister
13/septembre/2019 - 19h19

Ah pitié passer un permis pour conduire une trottinette ? Bah alors faites-le aussi pour un vélo.

Je suis utilisateur de trottinette. Je l'utilise de temps en temps pour aller au boulot en replacement de ma voiture. Donc je libère ces jours là une place sur la route. Le traffic est complètement saturé où j'habite. Les bus sont aussi bloqués. Ne tuez pas ce moyen de transport. Il permet de se déplacer sans presque aucun effort physique (pas besoin de prendre de douche), à moindre coût avec une grande liberté sur les horaires (qu'elle que soit l'heure je mets à peu près le même temps).

Les centre-ville sont engorgés et les transports en commun pas la seule solution (quand ils ne sont pas en grève).

Je n'habite pas Paris et je n'ai pas envie de payer pour les comportements irresponsables de certains, et surtout des utilisateurs des services de location.Oui je prends encore les trottoirs dans les côtes principalement quand il n'y a pas de piste cyclable car en montée ou descente c'est trop dangereux. Je ralentis fortement quand je croise des piétons et qu'il y a moins de 2m pour le croiser, je mets souvent le pied à terre.

J'ai 2000km au compteur. La plupart des frayeurs que je me suis fait c'est sur le trottoir avec les gens qui sortent de chez eux en voiture rapidement.

Portrait de hummerH2
13/septembre/2019 - 19h18

La question qui me semble légitime est :

Est-ce qu'un type qui se fracasse la tête en sautant d'un ponton dans l'eau sans avoir vérifié au préalable si il y avait 30 cm ou 3 mètres de fond est le mieux placé pour vouloir imposer le port d'un casque aux autres ??? smiley

Portrait de pommedadam
13/septembre/2019 - 18h34
Supertomate a écrit :

Tout à  fait d'accord

La trottinette est un fléau 

Le fléau des trottinettes... Et les bagnoles, c'est pas un fléau? (on peut comparer le nombre de morts)

Portrait de pommedadam
13/septembre/2019 - 18h30

Youpi! Benjamin va nous faire passer le permis de conduire pour faire de la trotinette! Et pourquoi pas aussi le vélo, les rollers et le skate pendant qu'on y est?

Portrait de waidy01
13/septembre/2019 - 17h52 - depuis l'application mobile

Commencez par éduquer vos gosses. Je suis cycliste et hier j'ai failli rentrer dans une gamine à trottinette qui avait trouvé la bonne idée de s'arrêter net en plein milieu de la piste cyclable pour vérifier je ne sais quoi sur son téléphone... alors qu'elle avait un trottoir large de 6 mètres sur le côté.

Portrait de C'est Mon Avis
13/septembre/2019 - 17h14
Cahem a écrit :

La chose à faire elle est simple, faire des pistes cyclables pour le bien des vélos, des trottinettes, des rollers.

Et puis cessons de montrer du doigt cette catégorie quand celle des automobilistes fait beaucoup plus de dommages

Un automobiliste est protégé par une carcasse faite de métal et de plastique ainsi que par une ceinture de sécurité. Sur une trottinette, RIEN ne vous protège ! Si vous vous faites éjecter  et que vous passez sous les roues d'un bus, quelle sera votre protection ? AUCUNE !!! Benjamin Castaldi a raison dans le sens où, à partir du moment que vous utilisez le réseau routier, vous devez avoir une formation, une sensibilisation aux obstacles qui vous entourent sur la route. La route doit être partagée, le problème c'est qu'il y a plus de véhicules alors que les infrastructures ne suivent pas ! Et les trottinettes, ce n'est pas qu'à Paris, mais dans toutes les villes de France. Parfois, créer des pistes cyclables ce n'est pas possible, vue l'état ou la configuration des routes. Bonne soirée

Portrait de jp91
13/septembre/2019 - 16h52

Il peut causer lui qui se fait piquer régulièrement en excès de vitesse ! scooter ou voiture