06/09 11:39

Après les polémiques sur l’antisémitisme, Paris Première décide d’arrêter l’émission de Yann Moix, "Chez Moix"

Paris Première ne reconduira pas l'émission "Chez Moix" du romancier Yann Moix, au centre d'une polémique après avoir reconnu être l'auteur de textes et de dessins antisémites quand il était jeune, a annoncé vendredi la chaîne à l'AFP.
"D'un commun accord avec la société de production Tout sur l'écran [la société de Catherine Barma], l'émission +Chez Moix+ ne sera pas reconduite sur Paris Première, les conditions n'étant pas réunies pour qu'elle soit produite sereinement", a indiqué la chaîne payante du groupe M6 à l'issue d'une réunion vendredi matin avec la production. L'émission de débat hebdomadaire, lancée l'an dernier sur la chaîne payante, devait entamer sa deuxième saison courant octobre.
Le romancier avait annoncé en début de semaine qu'il mettait un terme à la promotion de son dernier roman, "Orléans", où il évoque les sévices qu'il aurait subis durant son enfance. Sa version des faits a été contestée par son père et son frère cadet qui accuse en fait l'écrivain d'avoir été son bourreau. A cette polémique familiale et littéraire se sont ajoutées des accusations d'antisémitisme, L'Express exhumant des dessins de Moix à caractère antisémite ainsi que des textes négationnistes publiés quand il avait 21 ans.
L'écrivain s'était excusé au cours de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, également produite par Catherine Barma, demandant notamment "pardon" à Bernard-Henri Levy dont il est proche.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de yenavraimentmarre
7/septembre/2019 - 11h19

Excellente nouvelle ! Ce mec est à vomir !

Portrait de renelle
7/septembre/2019 - 10h08

EXCELLENTE NOUVELLE  même si je ne la regardais pas 

Portrait de memoirevive
6/septembre/2019 - 18h03 - depuis l'application mobile
La République C'est Moi a écrit :

Ne le condamner pas trop vite concernant les accusations envers ses parents.

Une plainte a été déposée par son avocat et il va il y avoir une enquête.

 

Et concernant "l'image" comme vous dites, ben, je dis la même chose. Il ne s'agit que d'image. Je parle du manque de courage de son employeur pour finalement une erreur de jeunesse qui ne regarde que lui et les quelques personnes qui auraient pu voir les dessins.

Moix est acculé UNIQUEMENT à cause de sa grande gueule.

C'est vraiment nul de supprimer son émission.

Portrait de memoirevive
6/septembre/2019 - 18h02 - depuis l'application mobile
La République C'est Moi a écrit :

Ne le condamner pas trop vite concernant les accusations envers ses parents.

Une plainte a été déposée par son avocat et il va il y avoir une enquête.

 

Et concernant "l'image" comme vous dites, ben, je dis la même chose. Il ne s'agit que d'image. Je parle du manque de courage de son employeur pour finalement une erreur de jeunesse qui ne regarde que lui et les quelques personnes qui auraient pu voir les dessins.

Moix est acculé UNIQUEMENT à cause de sa grande gueule.

@LaRépubliqueC'estMoi

Portrait de fairytale
6/septembre/2019 - 14h08

Bien fait pour lui,ce type est nauséabond. Merci Paris Premiére pour cette lucide décision!

Portrait de seb2746
6/septembre/2019 - 11h51

il a perdu son invitation au diner du CRIF le gars smiley

Portrait de Sang de bourbe
6/septembre/2019 - 11h50

Il doit se sentir maintenant moins ami des juifs !

Il est devenu "Touchable" .

Portrait de pommedadam
6/septembre/2019 - 11h43

Incroyable, l'arroseur arrosé... Ce Moix accusait tout le monde d'antisémitisme bien drapé dans son sa cape politiquement correct alors qu'il avait tout ce sombre passé d'ordure. Cet individu est vraiment sans foi ni loi. A éviter de toute urgence. Paris Première a fait un choix judicieux en cassant le contrat de cet antisémite notoire.