05/09 10:41

Scarlett Johansson croit en l'innocence de Woody Allen, accusé d'abus sexuels, et prend sa défense: "Je le crois et je retravaillerais avec lui"

"Je le crois et je retravaillerais avec lui": Woody Allen a beau être boycotté par les distributeurs aux Etats-Unis en raison d'accusations d'abus sexuels, l'actrice américaine Scarlett Johansson, qu'il a fait tourner à plusieurs reprises, a pris sa défense dans une interview.

La sortie en salle aux Etats-Unis de son dernier film, "Un jour de pluie à New York", a été annulée par Amazon lorsque la fille adoptive de Woody Allen, Dylan Farrow, a renouvelé en 2018 des accusations d'agressions sexuelles à l'encontre du cinéaste datant de 1992, quand elle avait sept ans.

Woody Allen a toujours catégoriquement nié les accusations de la jeune femme, soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan. Des poursuites avaient été abandonnées après deux enquêtes distinctes de plusieurs mois.

En réponse à une question du magazine Hollywood Reporter, Scarlett Johansson s'est officiellement rangée aux côtés du réalisateur de 83 ans.

"Je vois Woody dès que je peux, et j'ai beaucoup discuté de ça avec lui. Je lui ai parlé de manière très directe, et il a été très direct avec moi. Il maintient qu'il est innocent et je le crois", déclare l'actrice au média spécialisé dans le cinéma.

Johansson a tourné pour Woody Allen dans trois de ses films, "Match Point" (2005), "Scoop" (2006) et "Vicky Cristina Barcelona" (2008). Le réalisateur a joué un rôle important dans la carrière de cette comédienne, devenue la mieux payée au monde selon le dernier classement Forbes.

"J'aime Woody (...). Je le crois et je retravaillerais avec lui n'importe quand", assure Scarlett Johansson, par ailleurs engagée pour la cause des femmes notamment au sein du mouvement Time's Up, initié entre autres par sa camarade Natalie Portman.

De nombreuses célébrités qui ont tourné pour Woody Allen se sont désolidarisées de lui, comme Michael Caine, Timothée Chalamet, Greta Gerwig ou Colin Firth.

La comédienne française Catherine Deneuve a elle aussi pris récemment la défense de Woody Allen dans un entretien avec l'AFP. "Il faut faire la différence entre le cinéaste et la personne", a-t-elle affirmé.

"Les féministes ont quand même des œillères", a ajouté Catherine Deneuve, qui avait pris position à contre-courant sur le mouvement #Metoo début 2018, en signant avec une centaine de femmes une tribune défendant "une liberté d'importuner".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Alhekine
5/septembre/2019 - 18h39
LaRépubliqueC'estMoi a écrit :

Je vous trouve très indulgent avec Allen. Il a violé dans le grenier la petite Dylan. A l'époque les baby siters avaient déjà pour consigne de ne pas le laisser seul avec l'enfant.

C'est un de ces salopards qui aiment les toutes petites filles. Je vous rappelle que sa toute jeune femme actuelle n'est ni plus ni moins que sa fille adoptive avec qui il a commencé à avoir des relations alors qu'elle était mineure.

Dans le doute, vous me permettrez de plutôt croire les victimes présumées que un un gars comme lui avec beaucoup d'argent et de relations.

Désolé je ne savais pas que vous étiez présent(e) au moment du viol.

Mais j'ai souvent entendu l'histoire de mère qui, a force de répéter à l'enfant qu'il avait été violé par le père alors que c'était faux, ont réussi à lasser les pères.

Et je crois me souvenir qu'une baby-sitter a dit qu'elle avait été payé par Farrow pour dire cela.

Quand à sa femme, ce n'est absolument pas la fille adoptive de Allen, c'est la fille adoptive de Farrow.

Et j'ai tendance à la croire quand elle dit que c'est elle qui a dragué Allen. Si ce qu'elle dit sur sa mère est vrai, la gentillesse d'une personne peut faire bien des choses.

Mais surtout je ne pense pas que vous soyez aux faits des USA. Ce n'est pas Allen la star,, il l'est en Europe, mais c'est Farrow qui est une enfant star qui a été la compagne de Sinatra. Donc si la justice avait vraiment trouvée sur lui, il serait en tôle depuis un moment ou au pire aurait des procès au civil.

Non là il est blacklisté sur oui-dire. En 40, il n'en fallait pas beaucoup plus pour finir en camps ou "suicidé".

Portrait de Gobillon
5/septembre/2019 - 16h35

Il est gerbant ce vieux bonhomme,il fait la paire avec Popolanski !

Portrait de Espace
5/septembre/2019 - 14h38

"Je retravaillerai" avec lui, sans "s", sinon c'est au conditionnel. Or il s'agit ici du futur.

Portrait de LaRépubliqueC'estMoi
5/septembre/2019 - 14h02
Alhekine a écrit :

Soupçonné avec plusieurs enquêtes qui ont parlé d'innocence de Allen.

Cette histoire fait surtout penser à la vengeance d'une femme bafouée par un homme qui l'a quitté pour une femme plus jeune et qui était sa fille de surcroit.

C'est Bacon qui disait : Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Et là même s'il est innocent, elle en fait un coupable qui ne peut se défendre.

Mais pour rappel, elle a quand même fait croire à Allen qu'elle portait un enfant de lui alors qu'il était de Sinatra.

Elle a donc des antécédents de mensonges.

Je vous trouve très indulgent avec Allen. Il a violé dans le grenier la petite Dylan. A l'époque les baby siters avaient déjà pour consigne de ne pas le laisser seul avec l'enfant.

C'est un de ces salopards qui aiment les toutes petites filles. Je vous rappelle que sa toute jeune femme actuelle n'est ni plus ni moins que sa fille adoptive avec qui il a commencé à avoir des relations alors qu'elle était mineure.

Dans le doute, vous me permettrez de plutôt croire les victimes présumées que un un gars comme lui avec beaucoup d'argent et de relations.

Portrait de Alhekine
5/septembre/2019 - 12h17
LaRépubliqueC'estMoi a écrit :

Ben voilà. tout est dit.

Quesada qui est soupçonné d'avoir montré sa bite va en prison et est lynché par tout le monde et soutenu par personne.

Allen qui est soupçonné d'avoir agressé sexuellement une petite de sept ans, continu à bosser tranquillement et soutenu par des gens de sa communauté et de son milieu professionnel.

Soupçonné avec plusieurs enquêtes qui ont parlé d'innocence de Allen.

Cette histoire fait surtout penser à la vengeance d'une femme bafouée par un homme qui l'a quitté pour une femme plus jeune et qui était sa fille de surcroit.

C'est Bacon qui disait : Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Et là même s'il est innocent, elle en fait un coupable qui ne peut se défendre.

Mais pour rappel, elle a quand même fait croire à Allen qu'elle portait un enfant de lui alors qu'il était de Sinatra.

Elle a donc des antécédents de mensonges.

Portrait de BBKing
5/septembre/2019 - 11h12

Solidarité communautaire.

Portrait de LaRépubliqueC'estMoi
5/septembre/2019 - 10h55

Ben voilà. tout est dit.

Quesada qui est soupçonné d'avoir montré sa bite va en prison et est lynché par tout le monde et soutenu par personne.

Allen qui est soupçonné d'avoir agressé sexuellement une petite de sept ans, continu à bosser tranquillement et soutenu par des gens de sa communauté et de son milieu professionnel.

Portrait de Lolito.
5/septembre/2019 - 10h51
 croit 

LOL !

Portrait de tvor
5/septembre/2019 - 10h50

Oh ben alors si Scarlett le croit ....