14/08 16:27

A Norwich, un chauffeur a été suspendu pour avoir refusé de conduire un bus portant un discret message de soutien à la "gay pride"

Selon les informations de plusieurs médias britanniques rapportés en France par le site CDG , à Norwich, un chauffeur de bus a été suspendu, car il refusé de conduire un bus portant un message de soutien à la "gay pride", en l'occurrence un tout petit message car le numéro du bus était simplement écrit dans les couleurs du drapeau Arc en ciel.

«Le chauffeur nous a dit que nous ne pouvions pas monter" témoigne une passagère. Il a ensuite déclaré: “Ce bus promeut l’homosexualité et je refuse de le conduire. Nous nous sommes tous regardés et ne savions pas s’il plaisantait. C’était juste ridicule », a-t-elle dit.

Elle a rajouté que le chauffeur faisait référence au numéro de service du véhicule, qui avait été conçu pour arborer les couleurs du drapeau arc-en-ciel de la fierté gay.

Un porte-parole de Go East Anglia qui est la société de transport a déclaré de son côté  que la société était fière de ses valeurs qui soutiennent la diversité et l’inclusion.

Le porte-parole a déclaré que la société soutenait la Norwich Pride depuis 2017. “Nous souhaitons particulièrement que tous les clients, quels que soient leur origine ou leur orientation sexuelle, se sentent à l’aise avec nos services”, a déclaré le porte-parole. “En tant que société, nous ne tolérons aucun comportement de la part de nos chauffeurs qui ne partage pas ce point de vue.”

Le chauffeur impliqué dans cet incident a été suspendu et une enquête complète est en cours.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 13h20
elRaval3 a écrit :

Une partie beaucoup plus importante de la population, les cons;)

Et que ceux là sont nombreux !!!!!!!!! 

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 13h19
BBKing a écrit :

On se demande qui sont les fascistes, c'est à dire ceux qui ne pensent pas comme vous. "homophobe", "con" et autres, comme si ces insultes allaient vous donner raison et de la crédibilité.

Vous pouvez continuer autant de temps que vous voudrez à rester retranché sur vos positions rétrogrades et faire mine de ne pas comprendre ce que j'écris, libre à vous, ça n’empêchera personne de dormir smiley

Portrait de djbaxter
15/août/2019 - 09h50
Amb07 a écrit :

Petit esprit étriqué... ça fait très peur... 

En l’occurrence, ce n'est pas en France donc votre raisonnement ne tient pas.

De l'invective personnelle mais aucune réflexion sur le fond : la marche forcée aux couleurs du drapeau magique. Piétiner les droits de penser de tous pour les questions de sexualité d'une ultra minorité, pas de problème, c'est le Bien et le Progrès. Vous êtes parfait dans la nomenclatura.

Portrait de elRaval3
15/août/2019 - 06h55
HomoloGay a écrit :

Ouf ! un petit commentaire homophobe. Je ne voyais que des commentaires bienveillants... Je croyais m'être trompé de site !!!

Pauvre idiot(e) !!! ce n'est pas de la propagande LGBT que d'arborer ces couleurs, c'est simplement affirmer que nous pouvons tous vivre dans cette société sans distinction de races, de religions ou d'orientation sexuelle. Pas trop dur à comprendre pourtant !!!

Et vous au fait, que représentez-vous ???

Une partie beaucoup plus importante de la population, les conssmiley

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 01h11
djbaxter a écrit :

La publicité est du message commercial privé et rémunéré, sauf rares exceptions... Ce n'est pas de la revendication politique de minorité placardée sur du matériel public, payé par la collectivité. Et puis je ne sais pas chez eux, mais chez nous les services publics ont une obligation constitutionnelle, légale, de neutralité, d'égalité, sans expression ni favoritisme politique... mais bien sûr, là on peut s'asseoir dessus. En tout cas merci d'être volontaire pour vous faire éduquer, l'entrée de la formation est par ici [--].

Petit esprit étriqué... ça fait très peur... 

En l’occurrence, ce n'est pas en France donc votre raisonnement ne tient pas.

Portrait de djbaxter
15/août/2019 - 01h02
Amb07 a écrit :

ça s'appelle de la communication et toutes les entreprises doivent faire de la communication... Perso j'ai été conducteur, on pouvait bien me mettre n'importe quoi sur le véhicule, ça représentait l'entreprise, pas moi.

Si je suis votre raisonnement, on doit aussi arrêter la publicité donc ?

La publicité est du message commercial privé et rémunéré, sauf rares exceptions... Ce n'est pas de la revendication politique de minorité placardée sur du matériel public, payé par la collectivité. Et puis je ne sais pas chez eux, mais chez nous les services publics ont une obligation constitutionnelle, légale, de neutralité, d'égalité, sans expression ni favoritisme politique... mais bien sûr, là on peut s'asseoir dessus. En tout cas merci d'être volontaire pour vous faire éduquer, l'entrée de la formation est par ici [--].

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 01h01

Une très bonne chose ! 

Quand on fait ce métier, ou tout métier en contact avec le public en règle générale, on laisse ses opinions de coté au travail !

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 00h53
Rogers 33 a écrit :

"Marche des fiertés " , "fierté gay" il ignorait tout ça, ce chauffeur, c'est débile de détester les homos, mais quand la société nous oblige à les vénérer .... C'est c** aussi !

Personne n'oblige qui que ce soit à "vénérer" qui que ce soit... votre réflexion est absurde...

Chacun est libre de ses opinions, c'est le principe de la démocratie dans un cadre personnel, à ne pas mélanger avec un cadre professionnel, ce qui est le cas ici.

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 00h49
BBKing a écrit :

Normal, pas envie de voir de la propagande lgbt dans les transports en commun. C'est une petite minorité en plus qui ne représente quasi rien du tout.

Le sujet n'est pas là : dans le cadre professionnel, tu n'as pas ton mot à dire sur ce genre de chose, c'est de la communication et c'est à l'entreprise de la gérer.Et ceci est valable pour n'importe quelle communication : si tu n'aimes pas le nutella, tu vas refuser de rouler parce qu'il y a une pub pour nutella ?

Si ça ne te plait pas/que tu n'as pas capable de le comprendre, tu démissionnes !

Portrait de Amb07
15/août/2019 - 00h46
djbaxter a écrit :

L'inverse devrait se vérifier aussi : quand on conduit un bus, on ne devrait pas non plus être obligé d'arborer les couleurs d'une minorité d'une part, et d'autre part qui a des revendications politiques qui ne sont pas universelles ou feraient l'unanimité. Parmi les soutiens de cette décision, on note là aussi que certains argumentent qu'il faudrait "éduquer et former" le chauffeur... pour le faire changer d'opinion personnelle. C'est tout le paradoxe des "libéraux progressistes" mais qu'ils assument pour la plupart : les vrais défenseurs de la liberté d'opinion et d'expression sont aussi ceux qui sont dénoncés comme fachos. Alors que ces "libéraux progressistes" cadrent et limitent toujours les libertés de leurs opposants, mais c'est au nom de la "démocratie" qu'ils redéfinissent au besoin.

ça s'appelle de la communication et toutes les entreprises doivent faire de la communication... Perso j'ai été conducteur, on pouvait bien me mettre n'importe quoi sur le véhicule, ça représentait l'entreprise, pas moi.

Si je suis votre raisonnement, on doit aussi arrêter la publicité donc ?

Portrait de Rogers 33
14/août/2019 - 22h53

"Marche des fiertés " , "fierté gay" il ignorait tout ça, ce chauffeur, c'est débile de détester les homos, mais quand la société nous oblige à les vénérer .... C'est c** aussi !

Portrait de djbaxter
14/août/2019 - 22h31
Amb07 a écrit :

Une très bonne chose ! 

Quand on fait ce métier, ou tout métier en contact avec le public en règle générale, on laisse ses opinions de coté au travail !

L'inverse devrait se vérifier aussi : quand on conduit un bus, on ne devrait pas non plus être obligé d'arborer les couleurs d'une minorité d'une part, et d'autre part qui a des revendications politiques qui ne sont pas universelles ou feraient l'unanimité. Parmi les soutiens de cette décision, on note là aussi que certains argumentent qu'il faudrait "éduquer et former" le chauffeur... pour le faire changer d'opinion personnelle. C'est tout le paradoxe des "libéraux progressistes" mais qu'ils assument pour la plupart : les vrais défenseurs de la liberté d'opinion et d'expression sont aussi ceux qui sont dénoncés comme fachos. Alors que ces "libéraux progressistes" cadrent et limitent toujours les libertés de leurs opposants, mais c'est au nom de la "démocratie" qu'ils redéfinissent au besoin.