14/08 11:01

"Wanted JB Moreau": Un député de la Creuse visé par des affiches placardées dans la commune de Guéret - L’élu va porter plainte

Hier, sur son compte Twitter, Jean-Baptiste Moreau, député LREM de la Creuse, a posté un message accompagné d'une photo. "Voilà ce qui vient d'être retrouvé sur les grilles du conseil départemental", explique-t-il. Et d'ajouter : "Il ne manque plus que dead or alive. Je suis pourtant facile à trouver et je n'ai jamais refusé de rendez-vous". 

Pour lui, "cette stigmatisation des élus va mal finir...". Sur le cliché en question, on peut y voir le visage du député avec, sous le dessin, la mention "Wanted JB Moreau - Haute trahison, complicité d'empoisonnement, léchages de bottes jupitériennes".

Interrogé par France 3, Jean-Baptiste Moreau explique que cela relève d'une véritable "chasse à l'élu". "Cela renvoie clairement à mon vote sur le CETA", affirme-t-il en faisant référence à son vote en faveur de l'accord de libre-échange avec le Canada. "En général les syndicats ne se cachent pas, ils signent. Là je pense plus à l’ultra-gauche, car j’ai exprimé mon soutien à la maire de Gentioux", continue-t-il. Nos confrères rappellent que, le 23 juillet dernier, la permanence de Jean-Baptiste Moreau avait été emmurée par des agriculteurs creusois.
Concernant les suites qu'il va donner, le député confie qu'il va "porter plainte". "C’est de la diffamation, et puis on est à la limite de la menace. ‘Wanted’, il ne manque que ‘dead or alive’. On n’est pas au far west !", termine-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Petit Potache
14/août/2019 - 22h32
lysniais a écrit :

Bof, une bonne grosse blague de potache qui fonctionne à merveille avec l’hyper susceptibilité de nos élus!!! gros mdr!!

Tout à fait,c'est parfaitement potache !

Portrait de lysniais
14/août/2019 - 22h02

Bof, une bonne grosse blague de potache qui fonctionne à merveille avec l’hyper susceptibilité de nos élus!!! gros mdr!!

Portrait de markolopo
14/août/2019 - 11h08

Je propose un sitting de protestation dans le salon de la patronne de la FNSEA ou chez un des leaders crasseux GJ. Et bien sûr ceux qui nous en empêcheraient seront accusés d'être des tortionnaires muselant la liberté d'expression.