10/08 17:31

Le géant chinois des télécoms Huawei présente un nouveau système d’exploitation qui doit équiper ses téléphones portables

Le géant chinois des télécoms Huawei, menacé de perdre son accès à Android du fait des sanctions américaines, a présenté un nouveau système d’exploitation qui doit équiper ses téléphones portables.

Le système, baptisé «HarmonyOS», a été présenté par le directeur exécutif, Richard Yu, lors d’une conférence du groupe à Dongguan (sud de la Chine). «Nous voulons apporter davantage d’harmonie dans le monde», a-t-il commenté, alors que Huawei est placé sur une liste noire par les Etats-Unis, qui le soupçonnent d’espionnage au profit de Pékin.

Huawei, numéro deux mondial des smartphones, s’est retrouvé piégé, en mai, par les rebondissements de la guerre commerciale entre Pékin et Washington sur fond de rivalité technologique.

La firme de Shenzhen (sud de la Chine) planche depuis 2012 sur son propre système d’exploitation, initialement conçu pour l’internet des objets.

Huawei, considéré comme le leader de la technologie 5G, s’est vu inscrire sur une liste noire par l’administration Trump, soupçonné de fournir des portes dérobées aux services de renseignement chinois, ce que le groupe dément.

Résultat, les entreprises américaines ne sont, en théorie, plus autorisées à lui vendre des produits technologiques. Mais une période d’exemption de trois mois - qui doit prendre fin la semaine prochaine - a été accordée par Washington.

Cette interdiction concerne également Google et la fourniture de son système Android, qui équipe l’immense majorité des smartphones dans le monde, dont ceux de Huawei.

Le groupe s’est toujours publiquement défendu de vouloir remplacer sur ses téléphones Android par un système d’exploitation maison mais affirme y être contraint par les sanctions américaines.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kallylly
12/août/2019 - 11h40

Il pourrait créer la surprise et nous sortir de ce duopole qu'est devenu apple à prix d'or et android qui n'est pas fini de cuire...

Allez les chineses, vous allez les manger...  Wait & See...

Ils ont déjà tt appris et copier pdt qu'ils le pouvaient dc reste plus qu' a appliquer leur vol de connaissance...

Portrait de Lou Jacobs
11/août/2019 - 09h52
jlpc95 a écrit :

Vu la taille du marché Chinois les loosers a venir c'est nous.

merci donc de confirmer ec que je disais, en répondant au second degré  à un commentaire un simple , voire simplet

Portrait de stbx00
11/août/2019 - 08h40
garlaban a écrit :

Il va falloir qu'ils incluent l'équivalent de waze, de google translate, la reconnaissance vocale. C'est pas gagné.

Toutes les applications Android seront compatibles.... Seules les GoogleApps ne seront pas installées... Et elles seront certainement installables manuellement...

Portrait de Mikah2307
11/août/2019 - 07h51
garlaban a écrit :

Il va falloir qu'ils incluent l'équivalent de waze, de google translate, la reconnaissance vocale. C'est pas gagné.

prenez les pour des cons! les chinois sont très intelligents et sont capables de recruter des ingénieurs étrangers à prix d'or! donc ne les sous estimaient pas!

Portrait de jlpc95
11/août/2019 - 07h02
Lou Jacobs a écrit :

quels losers ces chinois ....

Vu la taille du marché Chinois les loosers a venir c'est nous.

Portrait de bacchussss
11/août/2019 - 05h17
garlaban a écrit :

Il va falloir qu'ils incluent l'équivalent de waze, de google translate, la reconnaissance vocale. C'est pas gagné.

Ce n'est pas gagné pour l'occident. Leur marché c'est l'asie comme les américains maintenant. Et google en asie,  ce n'est pas une dépendance comme chez nous. En attendant, ils sont toujours les deuxièmes devant apple,  même après les sanctions. C'est une vraie menace pour les américains.

Portrait de Lou Jacobs
10/août/2019 - 21h17
garlaban a écrit :

Il va falloir qu'ils incluent l'équivalent de waze, de google translate, la reconnaissance vocale. C'est pas gagné.

quels losers ces chinois ....

Portrait de dukatrinn
10/août/2019 - 20h31

HarmonyOS c'est la mort d e Huawei

Portrait de garlaban
10/août/2019 - 19h52

Il va falloir qu'ils incluent l'équivalent de waze, de google translate, la reconnaissance vocale. C'est pas gagné.