04/08 09:06

"L'homme volant" Franky Zapata a réussi la traversée de la Manche ce matin à bord de son Flyboard - Revoir son décollage et son arrivée - VIDEO

09h04: Le point sur l'exploit de Franky Zapata qui a réussi ce matin à traverser la Manche à bord de son flyboard

A sa seconde tentative, «l’homme volant» Franky Zapata a réussi dimanche l’exploit de traverser la Manche debout sur son «Flyboard» en une vingtaine de minutes après une courte halte à mi-chemin sur un bateau pour ravitailler sa machine volante en kérosène.

Le Marseillais de 40 ans avait décollé vers 8H15 de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) dans un vrombissement assourdissant et sous les yeux de plusieurs centaines de curieux, dix jours après son échec.

Casqué et harnaché, tout de noir vêtu, il s’est envolé vers St Margaret’s Bay côté anglais, qu’il a réussi à atteindre en une vingtaine de minutes en survolant la mer à 15/20 m. Cette fois, il s’est «posé facilement sur le bateau, il a changé son sac à dos et est reparti», a indiqué son épouse Krystel.

Il s’est posé côté britannique après avoir parcouru les 35 km de détroit debout sur sa machine volante dotée de cinq mini-turboréacteurs qui lui permettent de décoller et d’évoluer jusqu’à 190 km/h, avec une autonomie d’une dizaine de minutes.

Lors de sa première tentative le 25 juillet, 110 ans jour pour jour après l’exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi la Manche, il s’était élancé du même endroit sur sa planche volante, mais avait chuté quelques minutes plus tard dans les eaux anglaises, après avoir heurté la plateforme du bateau de ravitaillement où il voulait se poser.

En raison de la distance, Franky Zapata doit obligatoirement, pour ce challenge auquel il s’est préparé ces six derniers mois, se réapprovisionner en kérosène, qu’il stocke dans son sac à dos.

«La partie la plus complexe, c’est vraiment le ravitaillement», avait-il insisté après avoir été secouru en mer et ramené sur le littoral français par un remorqueur, reconnaissant «une mauvaise appréciation de la difficulté de l’atterrissage».

Alors, pour cette seconde tentative, Franky Zapata et son équipe ont choisi pour le ravitaillement un bateau «plus grand» positionné dans les eaux françaises.

Lors de son premier essai et malgré son échec, le sportif, qui a affirmé n’avoir «jamais volé» aussi loin des côtes, a indiqué que ce vol avait été «plus facile» car l’air était «moins turbulent».

09h00: "C'est magnifique, c'est extraordinaire", a déclaré Franky Zapata quelques minutes après son arrivée.

08h45: Regardez l'arrivée de Franky Zapata à bord de son Flyboard sur les côtes britanniques (voir vidéo ci-dessus)

08h39: Le Français Franky Zapata a réussi ce matin sa deuxième tentative de traversée de la Manche sur sa machine volante. Il a décollé de Sangatte dans le nord de la France à 08H15 (06H15 GMT), s'est ravitaillé en kérosène à mi-parcours et a atterri une vingtaine de minutes après son décollage à St. Margaret's Bay à Douvres sur la côte sud de l'Angleterre.

08h37: Franky Zapata s'approche des côtes britanniques, quelques minutes après son décollage depuis les plages de Sangatte

08h34: Franky Zapata a réussi à se poser sur la plateforme de ravitaillement en mer à bord de son Flyboard. Il devrait arriver dans les prochaines minutes au Royaume-Uni

08h17: Franky Zapata vient de quitter la plage de Sangatte à bord de son Flyboard

08h02: Franky Zapata est arrivé sur la plage de Sangatte (Pas-de-Calais). Il va décoller dans les prochaines minutes

07h37: «Aujourd’hui, on a beaucoup plus de chances que la dernière fois, on a vu, on a appris, les vents n’ont pas changé, je pense que ça devrait le faire», a affirmé Franky Zapata samedi lors d’une conférence de presse à Sangatte.

Mais l’ancien champion du monde et d’Europe de jet-ski a dû réparer cette semaine dans son atelier près de Marseille l’électronique et les moteurs de son engin, endommagés lors de sa chute.

D’où sa crainte que sa machine rencontre «un petit souci» dimanche.

«Normalement, les machines, on les teste pendant plusieurs semaines avant d’avoir des événements importants. Là, c’est vrai que c’est un peu angoissant d’avoir une machine qui vient d’être remontée», a-t-il dit.

Lors de sa première tentative, Franky Zapata et sa holding du même nom ont trouvé un écho médiatique, quelques jours seulement après une première vitrine d’envergure lors du défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Ce jour-là, devant le président Emmanuel Macron, il avait offert un spectacle futuriste: fusil en main, il avait volé à plusieurs dizaines de mètres du sol sur son invention, «100% développée en France» dans les ateliers de Rove (Bouches-du-Rhône).

Son invention avait déjà été exhibée fin 2018 au Forum Innovation Défense de Paris. Cette plateforme volante intéresse les forces spéciales françaises, qui y voient du «potentiel pour un emploi dans les opérations spéciales en zone urbaine».

Depuis décembre 2018, son entreprise Z-AIR bénéficie, au titre d’un projet «RAPID», d’une subvention de 1,3 million d’euros du ministère des Armées pour développer une nouvelle turbine en impression 3D.

Avant de créer son «Flyboard Air», M. Zapata «volait» déjà sur l’eau avec son premier Flyboard aquatique. La planche était alors «propulsée au-dessus d’un plan d’eau par le jet de la turbine d’une moto marine».

07h32: Dix jours après son échec, «l’homme volant» tente de nouveau de traverser la Manche dimanche matin debout sur son «Flyboard».

L’homme de 40 ans doit décoller «entre 8H et 10H» près de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais), selon son entourage, et rejoindre St Margaret’s Bay côté anglais en une vingtaine de minutes, en survolant la mer à 15/20 m et après avoir fait une petite halte à mi-chemin, sur un bateau, pour se ravitailler en kérosène.

S’il réussit son défi, il parcourra 35km de détroit debout sur sa machine volante dotée de cinq mini-turboréacteurs qui lui permettent de décoller et d’évoluer jusqu’à 190 km/h, avec une autonomie d’une dizaine de minutes.

Le 25 juillet, 110 ans jour pour jour après l’exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi la Manche, il s’était élancé du même endroit sur sa planche volante, mais il avait chuté quelques minutes plus tard dans les eaux anglaises, après avoir heurté à très faible allure la plateforme du bateau de ravitaillement où il voulait se poser.

En raison de la distance, Franky Zapata doit obligatoirement, pour ce challenge auquel il s’est préparé ces six derniers mois, se réapprovisionner en kérosène, qu’il stocke dans son sac à dos.

«La partie la plus complexe, c’est vraiment le ravitaillement», avait-il insisté après avoir été secouru en mer et ramené sur le littoral français par un remorqueur, reconnaissant «une mauvaise appréciation de la difficulté de l’atterrissage».

Alors, pour cette seconde tentative, Franky Zapata et son équipe ont choisi un bateau étape «plus grand» positionné dans les eaux françaises.

Lors de son premier essai et malgré son échec, le sportif, qui n’a «jamais volé» aussi loin des côtes, a estimé que ce vol avait été «plus facile» car l’air était «moins turbulent».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oleg Popov
10/août/2019 - 00h12

Bravo beau gosse.

Portrait de Lou Jacobs
4/août/2019 - 20h33
Voltaire . a écrit :

Assez peu ! Les Français sont quand meme les as du chauvinisme.... 

je ne sais pas si c'est du chauvinisme, mais il me parait logique de défendre un produit français qu'un produit étranger: Auchan de travaille pas pour Carrefour !!!!!

Portrait de satine1
4/août/2019 - 18h33
lucieat a écrit :

on a aussi traité de fous les premiers aviateurs, son appareil est surement perfectible et aura de formidables applications dans le futur, mais comme toute invention, il ne faudrait pas qu'elle tombe dans n'importe quelles mains. C'est un inventeur qui a d'autres projets sur le feu si j'ai bien compris, et on risque d'en entendre parler encore ; En tout cas bravo pour l'exploi, il faut oser car pas de parachute possible et s'il tombe...ça fait mal

En effet, s’il était tombé avec le poids de l’appareil + le poids de l’essence dans le dos + les pieds harnachés au socle....il aurait coulé à pic.  Heureusement il y avait des hélicoptères, mais le temps qu’ils lui jettent une corde... ça fait froid dans le dos. Il est courageux cet homme ! 

Portrait de Voltaire .
4/août/2019 - 18h24
Lou Jacobs a écrit :

mais si on en parle en France.... 

Assez peu ! Les Français sont quand meme les as du chauvinisme.... 

Portrait de Lou Jacobs
4/août/2019 - 18h20
Voltaire . a écrit :

C’est un bel exploit , Bravo a lui et surtout à son équipe ! mais perso je préférerai voler avec la combinaison de Richard Browning qui quelques jours avant lui ( le 30 juillet ) a réussi un exploit dont curieusement On ne dit mot en France ( voler de Grande Bretagne à l’ile de Wigth ) ... cela me semble plus facile à maitriser , l’autonomie et plus longue et on doit avoir plus La sensation de liberté , les pieds étant libres ....

mais si on en parle en France.... 

Portrait de Voltaire .
4/août/2019 - 18h18

C’est un bel exploit , Bravo a lui et surtout à son équipe ! mais perso je préférerai voler avec la combinaison de Richard Browning qui quelques jours avant lui ( le 30 juillet ) a réussi un exploit dont curieusement On ne dit mot en France ( voler de Grande Bretagne à l’ile de Wigth ) ... cela me semble plus facile à maitriser , l’autonomie et plus longue et on doit avoir plus La sensation de liberté , les pieds étant libres ....

Portrait de A.Thomas
4/août/2019 - 16h51

Depuis des années ,on nous serinait  que les roms étaient les meilleurs pour faire la manche.Zapata nous prouve que non! Record battu.

Portrait de lucieat
4/août/2019 - 16h08

on a aussi traité de fous les premiers aviateurs, son appareil est surement perfectible et aura de formidables applications dans le futur, mais comme toute invention, il ne faudrait pas qu'elle tombe dans n'importe quelles mains. C'est un inventeur qui a d'autres projets sur le feu si j'ai bien compris, et on risque d'en entendre parler encore ; En tout cas bravo pour l'exploi, il faut oser car pas de parachute possible et s'il tombe...ça fait mal

Portrait de satine1
4/août/2019 - 15h37

J’ai lu que les sauveteurs en montagne, par exemple, pourraient s’en servir, plus tard, pour aller dans des endroits  inaccessibles à pied et sauver des vies. 

Portrait de Blek37
4/août/2019 - 14h10

Ras le bol de ce guignol et son truc inutile déjà vu pour les JO de Los Angeles 1984 ,( déjà  35 ans ! ) ,et rapidement abandonné  par l'armée US ,coûteuse et sans intérêt ! 

Portrait de Christ59200
4/août/2019 - 12h51

D'un côté une France qui casse, et de l'autre côté une France qui innove. Sans conteste c'est la France qui innove avec Franck Zapata, qui me rend fier d'être Français. Que les aigris pour qui cet exploit ne sert, à retourne à leur apéro/saucisson. Et que les casseurs continuent à ramper au lieu de s'élever...

Portrait de Philou-02.
4/août/2019 - 12h30
Mikah2307 a écrit :

sauf qu'on ne peut comparaître la contenance en carburant d'un avion(même du temps de blériot) à un flyboard!

purée imagine bleriot sur cet engin !! C’est retour dans le futur !! smiley

Portrait de Lou Jacobs
4/août/2019 - 12h16
Panurge a écrit :

1 millions de subventions c est bon d habiter un pays riche qui ne se prive pas de distribuer son argent un pays ou tout le monde vit dans l opulence a que c est bon de vivre en France0:)

mon pauvre monsieur

Portrait de minou75
4/août/2019 - 11h58 - depuis l'application mobile

La traversée de la Manche en deux temps c'est nul...Blériot lui a fait un véritable exploit...Il y a 110 ans !!!

Portrait de ErgoProxy
4/août/2019 - 11h53
Mikah2307 a écrit :

exploit entier: le navire se trouvait dans les eaux territoriales anglaises pas françaises! donc il a bien accosté dans les eaux territoriales anglaises!

D'autant qu'il s'agissait de se ravitailler et non de laisser l'appareil se reposer. Le prochain exploit serait de traverser sans ravitaillement mais il lui faudrait transporter le double de carburant. Pas sûr que ça soit possible. 

Portrait de Linoïe
4/août/2019 - 10h39

Bravo pour cet exploit français.... quel courage !

Portrait de Vladimirlefox

Traversée en deux temps donc demi exploit mais bel exploit quand même.

Portrait de satine1
4/août/2019 - 10h25

Magnifique !!!

Un grand bravo !!!

Portrait de .Kazindrah.
4/août/2019 - 09h45
Quel extraordinaire exploit il a réussi, là !!! Mille bravos à lui pour son inventivité, son intelligence, son courage et sa persévérance. Et quelle belle image il donne de la France ! Espérons qu'il sera honoré par le gouvernement comme il le mérite et qu'il sera aidé financièrement et matériellement pour la suite. Et que sa formidable invention pourra être adaptée pour des utilisations spécifiques diverses, comme l'accès du haut des immeubles pour les pompiers, par ex.
Portrait de Dex
4/août/2019 - 09h40

C'est un exploit historique. Même si certains ne le voient pas comme tel aujourd'hui. Je suis sûr que certains ont dû se demander à quoi ça sert de traverser la manche avec une machine volante quand Blériot l'a fait en son temps. Pourtant, je suis certain qu'il y aura grâce à ça une application future qu'on ne soupçonne même pas aujourd'hui. 

Portrait de JEAN PHI
4/août/2019 - 09h36
Panurge a écrit :

1 millions de subventions c est bon d habiter un pays riche qui ne se prive pas de distribuer son argent un pays ou tout le monde vit dans l opulence a que c est bon de vivre en France0:)

panurge fait de réflexions de ovin normal panurge est un mouton mais quil est bas de front ce mouton de panurge avec sa revolution et ces idees regoristes archaïques ce gars la   

Portrait de ErgoProxy
4/août/2019 - 09h30
Panurge a écrit :

1 millions de subventions c est bon d habiter un pays riche qui ne se prive pas de distribuer son argent un pays ou tout le monde vit dans l opulence a que c est bon de vivre en France0:)

Exemple parfait d'un vieux de la vieille avec ses idées poussiéreuses d'un autre temps. On donne pas assez aux pauvres ? Ça fait 30 ans qu'on donne aux resto du cœur, ça fait 30 ans qu'ils ont pourtant toujours faim et froid. 

Portrait de Wouhpinaise
4/août/2019 - 09h15

Il a réussi ! Excellent. Bravo Franky.

Portrait de JEAN PHI
4/août/2019 - 09h15

FRANCKY ZAPATA C EST LA FRANCE QUI GAGNE QUI INOVE EN TOUTE SIMPLICITE MAIS AVEC DES PERFORMANCES INDISCUTABLE FRANCKY ZAPATA FAIT PARTIS DES GENS QUI CHANGERONT L AVENIR ET IL EST FRANCAIS L ETAT DOIT AIDER CE VISIONAIRE AVANT QU UN AUTRE PAY NE ""PROFITE"" DE CE GRAND CITOYEN FRANCAIS   V I V A  Z A P A T A 

Portrait de ErgoProxy
4/août/2019 - 09h14

Énorme bravo à lui, il m'a donné la chair de poule. Un exemple pour la France, quoiqu'on en dise ! Le mec il avait une idée folle en tête et est arrivé à réaliser ce qu'il voulait ! Si on pouvait avoir plus de talents fous comme ça en France et dans tous les domaines, ça nous ferait le plus grand bien. Les vieux de la vieille avec leurs idées d'arriérés ça suffit. Place à l'innovation, à la créativité et au talent.

Portrait de lumelec
4/août/2019 - 09h08

impressionnant! bravo

Portrait de jarod.26
4/août/2019 - 08h53
bravo mon garçon
Portrait de Philou-02.
4/août/2019 - 08h52

Il l’a fait !!! Félicitations à lui !! C’est énorme... il a plus d’un tour dans la MANCHE smiley encore bravo francky 

Portrait de Lou Jacobs
4/août/2019 - 08h43

l' armée sait pourquoi elle le subventionne, alors qu'il y a environ 2 ans il était dans  le collimateur de la DGAC qui voulait lui interdire de voler

Portrait de Supertomate
4/août/2019 - 08h30
Mikah2307 a écrit :

vas y francky, c'est bon, vas y francky, c'est bon, bon, bon!:bigsmile:

smiley