24/07 10:46

Enquête vidéo: De moins en moins de femmes se mettent "seins nus" sur les plages en France de peur des agressions verbales et face aux dangers du soleil - Regardez

Une enquête Ifop révèle que, cinquante ans après la mode du topless, les jeunes femmes préfèrent couvrir leur poitrine. 

Seules 19 % des Françaises de moins de 50 ans se mettent parfois seins nus. «Elles étaient 29 % il y a seulement trois ans , et deux fois plus (43 %) en 1984. Notre étude confirme que la pratique du monokini dégringole », explique François Kraus qui a dirigé cette analyse sur 5 000 femmes. 

"Étude Ifop pour viehealthy.com, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 15 avril auprès d'un échantillon représentatif de 5 026 femmes de 18 ans et plus, résidant en Italie, en Espagne, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni".

Et d'expliquer dans le magazine Causeur:

“Il y a clairement la crainte de susciter un désir qui pourrait ensuite déboucher sur une agression verbale, physique ou sexuelle” explique le sondeur. “J’appelle cela Me too and the beach! Les pressions qui s’exercent dans la rue où les transports en commun en priorité sur les femmes de moins de 25 ans se retrouvent à la plage.

Les femmes ressentent le regard concupiscent des hommes, mais aussi le jugement moral des autres femmes, qui sont souvent celles qui rappellent à l’ordre de manière subtile ou inconsciente les femmes qui oseraient se dévoiler… 

Concernant le naturisme, sa pratique gène désormais 7 femmes sur 10 à la plage, alors qu’elles n’étaient que 48% il y a 10 ans… Concernant le topless, 29% des femmes sont gênées par la vue d’une femme seins nus sur la plage. Elles n’étaient que 22 % il y a 10 ans.

On observe clairement un recul de la liberté des femmes à se dénuder – partiellement ou intégralement – sur les plages, et ceci alors même qu’il s’agit d’un espace dédié aux bains de soleil!”

Reportage de nos confrères de CNews dans la matinale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de The dream
27/juillet/2019 - 10h56
Au delà des agressions verbales ou de la peur du soleil, si de moins de moins de femmes osent bronzer seins nus c'est de peur de se retrouver sur internet en photo les seins à l'air, avec les dommages collatéraux que cela pourrait engendrer....
Portrait de satine1
25/juillet/2019 - 03h28

Ne croyez vous pas aussi que les femmes ont pris conscience qu’elles risquaient un cancer du sein avec le soleil ? 

Portrait de kallylly
25/juillet/2019 - 00h21

Allez toutes les ispices di coun*sses en Burkini... smiley

A quand la signalisation en arabe?

smiley

Portrait de Petoulet
24/juillet/2019 - 23h22

Une des vraies raisons de l'abandon du monokini et de ces agressions verbales,on les connait très bien.

C'est simplement du au fait que les plages  dans les années 70-80,n'étaient pas fréquentées  par la même population ethnico religieuse qu'en 2019.

Et ça,ça change tout,mais chut,sujet tabou en France !!!

Portrait de Micheldu17.02
24/juillet/2019 - 21h38

Tartuffe : " Cachez ce sein que je ne saurais voir ! "....smiley......smiley

Portrait de elRaval3
24/juillet/2019 - 16h14
Polska a écrit :
@ElRaval: J’ai une très bonne idée de qui se comporte comme un porc avec les femmes : « Le magazine féministe allemand EMMA dénonce les agressions sexuelles massives par migrants dans les piscines allemandes » Lisez. Très instructif.

Pour le moment le mouvement me too  a surtout mis en avant des agressions sexuelles par des hommes blancs. Que vous vouliez faire du racisme a peu de frais ,tout le monde l'avait compris, ce n'était pas la peine d'en rajouter.

Portrait de Ophélie Summer
24/juillet/2019 - 13h34

Normal la mode c'est le Burkini maintenant. 

Portrait de elRaval3
24/juillet/2019 - 13h12
Polska a écrit :
Agression verbale et pression de la part de qui exactement ?

Lisez le commentaire [email protected] 26,et vous aurez une idée de ceux qui se comportent comme des porcs vis vis des femmes

Portrait de Verydix
24/juillet/2019 - 12h59

Et dire que nous nous sommes battus contre le christianisme pour en arriver aux extraordinaires libertés des années 70 permettant monokini, mini-jupes dans les écoles,etc...

Maintenant l'islam même le plus rétrograde est intouchable, le processus de critique des intellectuels envers le catholicisme n'existe pas pour l'islam....on en arrive au fait qu'une femme voilée, c'est son choix alors qu'une femme catholique avec un foulard dans les années 60 c'était une bigote dont on se moquait....

Résultat les mini-jupes dans les lycées c'est compliqué.....le monokini pareil....on régresse grandement au nom d'une tolérance mal comprise....

Effectivement dans le lycée de ma fille, toutes étaient en pantalon....rien au dessus du genou....

On peut critiquer une religion sans être traité d'islamophobe.....en fait dans les pays musulmans il y'a un début de révolte des femmes et on le voit sur les réseaux sociaux en Iran, Maghreb ou Golfe, elles ne sont pas aidées les pauvres par des intellectuels occidentaux mais elles seront la solution pour faire évoluer cette religion....

Vive le retour des années libertaires qu'étaient les années 70 !

Portrait de jarod.26
24/juillet/2019 - 11h11
raaahh ces 2 types ont bien de la chance smiley