07/07 17:31

Emmanuel Macron regrette que Total renonce à sponsoriser les JO de Paris faute d’accord avec la maire de la capitale, Anne Hidalgo - Vidéo

Sous la pression de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a fait de la lutte contre la pollution une priorité, le groupe pétrolier Total a renoncé à être partenaire des Jeux olympiques dans cinq ans. Pour le Comité d'organisation des Jeux olympiques (Cojo), la réussite de son programme marketing est un enjeu crucial et ses revenus sont au coeur de son modèle économique: Paris-2024 attend en effet 1,2 milliard d'euros des sponsors, sur un budget total annoncé à 3,8 milliards. Mais ce sera sans Total.

Comme l'a révélé Le Monde et comme l'ont confirmé à l'AFP des sources à la mairie de Paris, le PDG du géant pétrolier et gazier, Patrick Pouyanné a jeté l'éponge à l'issue d'un entretien avec Anne Hidalgo. 

Emmanuel Macron a pourtant regretté dimanche que le groupe pétrolier Total ait renoncé à sponsoriser les Jeux olympiques de 2024 à Paris, faute d’accord avec la maire de la capitale, Anne Hidalgo, qui veut des JO écologiquement exemplaires. “Ce n’est pas une bonne idée”, a dit le chef de l’Etat interrogé par France Info sur ce renoncement, tout en renvoyant dos à dos le groupe pétrolier et la maire de Paris.

“Qu’il y ait des entreprises qui polluent, c’est le cas. Mais enfin, je ne vais pas expliquer à tous les salariés de Total en France qu’ils ont un travail qui n’est pas digne”, a-t-il poursuivi.

“Et si Total peut mettre de l’argent pour financer, aider à financer des jeux verts, si Total peut mettre de l’argent pour aider à financer la transition, c’est une bonne chose”, a-t-il ajouté. “Donc maintenant on doit mobiliser collectivement tous les financeurs français (...) Ils sont tous les bienvenus.” “Mais pas avec leur cahier des charges, avec le nôtre”, a cependant averti le chef de l’Etat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tontoncristobal
15/juillet/2019 - 20h38

Médiapart a voulu pleurer de ses déconvenues tant dans l'affaire Tapie que dans l'affaire Libyenne en balançant la pseudo affaire DE RUGY. Observons que certaines "révélations" ont été démenties par certains confrères qui ont eux réellement enquêté ! !  En fait, ce pseudo média intitulé MEDIAPART n'est que l'instrument de la vengeance politique d'Edwy PLENEL.  C'est trop facile de se réfugier derrière le "secret des sources" pour balancer de pseudo révélations fausses. Quant on a des  c..lles, on ne se cache pas derrière le secret des sources. Pour ma part, la crédibilité de MEDIATART est totalement NULLE. On en reparlera quand M. PLENEL diffusera de vraies informations sans se planquer. et cessera de se comporter comme un média populiste comme les anglais savent si bien faire !

Portrait de Harriet
8/juillet/2019 - 09h49
Polska a écrit :
@Harriet Les tensions avec Total remontent à la convention de mécénat Paris Total et le financement des travaux du Théâtre du Châtelet.

Merci !  smiley

(Je viens de parcourir la demande de contrôle sur la légalité de ce mécénat et effectivement , on comprend mieux ... )  smiley

Portrait de Harriet
8/juillet/2019 - 09h03

"Ils sont tous les bienvenus.” “Mais pas avec leur cahier des charges, avec le nôtre”, a cependant averti le chef de l’Etat."

Justement, il serait intéressant de savoir pourquoi Total a renoncé et surtout ce qui était exigé en contrepartie ... 

Portrait de nibali
8/juillet/2019 - 07h40

Si ça coûte si chère que çà, ils n'avaient qu'a pas demander à ce que ça se fasse en France. 

Portrait de TurnLeft
8/juillet/2019 - 02h36
C'ptain What12 a écrit :

Bien sûr qu'il est cintré ! 

De quoi il se mêle ? C'est une histoire entre la Mairie de Paris et Total. C'est pas une affaire nationale qui mérite l'intervention du chef de l'État. 

bah voyons c'est pas une affaire nationale !!! Non mais il faut se servir de son cerveau, je suppose que les anti marcon ont un cerveau quand même, alors réfléchissez ! Ce sont les contribuables qui vont payer si le compte de sponsors n'y est pas et les contribuables c'est qui ? Sachant que la folle de la mairie de Paris a la folie des grandeurs, ça risque de nous coûter cher.

Portrait de TurnLeft
8/juillet/2019 - 02h34
Oui-oui... a écrit :

Il est déjà prévu que cela coûte 1,5 milliard au contribuable. Et qui va payer si dépassement des dépenses prévisionnelles (comme c’est toujours le cas) ? L’état bien sur!

Alors non, Mme Hidalgo n’a pas à prendre une décision impactant l’utilisation des impôts que payent les Français. La gauche dans toute sa splendeur : ne vous inquiétez pas ça ne vous coûtera rien c’est l’état qui paye.

Et puis quoi, on va se retrouver avec comme sponsors, coca, Samsung et Toyota. Un grand groupe Français n’aurait pas fait de mal!

Hidalgo de gauche ??? Elle nous l'a laissé croire, depuis qu'elle est à la tête de la maire elle charge les contribuables parisiens comme jamais. Cette femme est une opportuniste elle a défiguré Paris, l'a rendu sale, impratiquable pour les voitures comme pour les piétons qui sont en danger permanent à cause de ses délires trottinettes vélos à contresens. Elle est dingue je ne vois pas d'autre explication 

Portrait de nibali
7/juillet/2019 - 21h32

Il est completement cintré ce pauvre garçon. C'est pas possible d'entendre des choses pareille de la par d'un chef d'Etat. C'est à lui de montrer la voix, pas aux "petites gens".

Portrait de bib
7/juillet/2019 - 18h16

c'est un discours clair et qui n'est pas sectaire.