03/07/2019 15:21

Cette archive où Raymond Barre dénonce "la fraude fiscale"... alors qu'on découvre aujourd'hui qu'il aurait caché plusieurs millions en Suisse

Raymond Barre, décédé en 2007, a dissimulé pendant des années, à Bâle, en Suisse, une fortune s’élevant à environ 11 millions de francs suisses, révèle « le Canard enchaîné » dans son édition du mercredi 3 juillet. Issu du centre droit, l’ancien ministre des Finances (1974-1976), puis Premier ministre pendant cinq ans de Valéry Giscard d’Estaing (1976-1981), qui s’était érigé en apôtre de la rigueur, n’avait pas déclaré la somme à l’administration fiscale française – pas plus que ses héritiers après lui.

« A côté, Jérôme Cahuzac fait presque figure de petit joueur », raille « le Canard ». La somme équivaut en effet, au moment du décès de Raymond Barre, à 6,8 millions d’euros, 14 fois plus que celle dissimulée par l’ancien ministre socialiste ! C’est en 2013 que les impôts ont été alertés par un informateur qui leur a transmis des éléments sur le compte au Crédit Suisse, précise « le Canard enchaîné ».

Le Parquet national financier a été saisi pour « blanchiment de fraude fiscale » et, en 2016, après deux ans d’enquête préliminaire, la procureure Eliane Houlette a finalement ouvert une information judiciaire.

France 2 a retrouvé ce midi une archive où Raymond Barre dénonçait les fraudeurs à l'Assemblée !

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Manekineko_
3/juillet/2019 - 21h08

Les héritiers seront forcés de rembourser, si cette fraude est avérée.

Portrait de LOL
3/juillet/2019 - 19h18

et pendant ce temps nos politiques profitent des vacances pour faire passer des lois pour augmenter le prix de l'eau, rendre le controle technique sur les véhicules diesel plus dur,...

Les gilets jaunes ont été entendu smiley

Portrait de chamonix
3/juillet/2019 - 19h00

Pendant que l'on parle d'une affaire sur un homme décédé depuis plus de 10 ans on ne parle pas du scandale de la nomination de Christian LAGARDE à la tête de la BCE alors qu'elle a été condamné par la cour de justice de la république pour avoir magouille dans l'affaire Tapi !

Je préférerais que l'on parle des affaires d'aujourd'hui !

Portrait de hummerH2
3/juillet/2019 - 18h37

Extrait d'un article fort interessant de l'Express datant de 1998 :

 

Mais une autre tradition est plus chère encore aux Premiers ministres: l'usage veut qu'au moment de son départ de Matignon le chef du gouvernement emporte avec lui l'enveloppe du mois agrémentée du reliquat des mois précédents de l'année.

 

Une belle somme qui se compte en millions de francs. Raymond Barre aurait ainsi récupéré 12 millions de francs en 1981. Selon Le Canard enchaîné, des collaborateurs du Premier ministre ont en effet retiré 3 908 000 francs le 4 mai et 7 494 000 le 11 mai, au guichet de la Paierie générale du Trésor.

 

Pour toute réponse, Raymond Barre s'est contenté de dire: «Je n'ai pas à me justifier sur l'utilisation des fonds spéciaux. Je n'ai pris que l'argent voté pour la période où j'étais Premier ministre et j'ai laissé le reste à Pierre Mauroy.»

 

Ce jackpot politique sert, selon la formule d'un membre du sérail, à se «faire une pelote pour financer une future campagne présidentielle, pour ceux qui rêvent d'un destin national, ou à se constituer un trésor de guerre pour la prochaine campagne électorale...». On voit ainsi fleurir, au gré des alternances, des permanences politiques ou de luxueuses associations dans les quartiers huppés de la capitale...

 

Ah la belle époque ...