01/07 12:58

Un suspect interpellé après l'agression à l'arme blanche d'une fillette de 4 ans en pleine rue, vendredi, à Garges-lès-Gonnesse dans le Val d'Oise

Selon RTL, un suspect a été interpellé, après l'agression d'une fillette de 4 ans en pleine rue vendredi, à Garges-lès-Gonnesse dans le Val d'Oise. Âgé de 20 ans, il a été appréhendé au lendemain de l'agression, a-t-on appris de source policière. Il doit être entendu par les enquêteurs.

Une fillette de 4 ans a été gravement blessée vendredi à l'arme blanche dans une rue de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) par un agresseur qui reste recherché par la police, a appris l'AFP ce samedi de sources concordantes.

Prise en charge par les secours en urgence absolue, la fillette, blessée au niveau du dos, a été transportée à l'hôpital Necker, à Paris. Ses jours n'étaient plus en danger ce samedi mais elle reste hospitalisée, a indiqué à l'AFP le parquet de Pontoise.

Selon le témoignage de sa mère, un homme s'en serait pris sans raison à l'enfant qui marchait dans la rue à ses côtés, aux alentours de 19h30, selon une source proche de l'enquête.

Le parquet a confié à la Sûreté départementale une enquête pour tentative d'homicide sur mineur de moins de 15 ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pierre henry 115
1/juillet/2019 - 16h09
HomoloGay a écrit :

"Le suspect, âgé de 20 ans, est déjà connu de la police. Il souffre de graves troubles mentaux au point qu’il n’est pas pénalement responsable de ses actes. Il a été interné en hôpital psychiatrique dimanche, selon les informations recueillies par Europe 1." Mais que faisait-il dehors ? Il est irresponsable !!! et la petite ? Elle est responsable de quoi elle ? Qui a décidé de laisser cet individu connu de la police, souffrant de graves troubles mentaux libre ? Il ne sera certes pas jugé mais qu'en est-il de la responsabilité de ses médecins ?

Des gens avec des troubles mentaux en liberté il y en a un paquet, dans Paris on en croise régulièrement et encore on repère les plus démonstratifs, ceux qui parlent au mur, ceux qui font la toupie sur le trottoir (oui j'ai déjà vu ça), les africains qui pensent avoir le diable en eux, bref, avec tout ce que j'ai croisé maintenant lorsque j'attends le métro je m'éloigne toujours du quai car je sais que dans la rue on est entouré de gens qui ont leur place en HP mais qui n'y sont pas.

Portrait de ISAMBEAU
1/juillet/2019 - 13h26
La fillette avait dû lui lancer un mauvais regard, c'est souvent l'argument utilisé par l'avocat de ces racailles. Bon rétablissement fillette.