30/06 16:07

Climat : Regardez les manifestants pacifistes qui se font "gazer" et expulser brutalement à Paris par la police provoquant la colère des réseaux sociaux - Christophe Castaner demande des explications au Préfet - Vidéo

C'est une séquence qui provoque l'incompréhension et la stupeur. Nos confrères du Monde expliquent ainsi ce qui s'est passé vendredi en plein coeur de Paris sur le pont de Sully, qui relie les 4e et 5e arrondissements de Paris. :

"Ils sont plusieurs dizaines d’activistes – 400 selon les organisateurs –, assis au sol, en tailleur, se tenant par le bras, dans le calme. Autour d’eux, des policiers, debout, armés d’aérosols, les aspergent de gaz lacrymogène, à moins d’un mètre de leur visage. « Policiers, doucement, on fait ça pour vos enfants ! », crient quelques manifestants (...)

 Selon les images tournées sur place, les policiers, l’air bravache, utilisent à bout portant leur aérosol de gaz lacrymogène sur les manifestants. Ces derniers, qui tentent de garder leur calme, suffoquent alors sous les nuages de lacrymogènes. (...)  Une manifestante aspergée de gaz lacrymogène, demande au policier d’arrêter :« Je n’arrive plus à respirer », répète-t-elle deux fois. L’un des policiers, l’air impassible, arrache les lunettes de soleil d’un manifestant."

Christophe Castaner a demandé un rapport au préfet de police de Paris sur "les modalités" de l'évacuation controversée, vendredi, à Paris d'une manifestation écologiste au cours de laquelle des militants ont été aspergés de gaz lacrymogène, a indiqué dimanche le ministère de l'Intérieur.

"À la demande du ministre, une inspection technique CRS a été déclenchée et un rapport a été demandé au préfet de police sur les modalités de gestion de cette opération de maintien de l'ordre rendue nécessaire pour rétablir la circulation au cœur de Paris", a déclaré la place Beauvau.

"Quand j'ai vu ça , je me suis posé des questions et j'ai regardé la vidéo dans son entier", a dit le ministre de l'Écologie, François de Rugy, interrogé sur cet épisode, dimanche, sur BFMTV. "Au début, les CRS appellent les manifestants à débloquer (…) Ce sont des manifestants très radicaux. Quand vous leur demandez pacifiquement de dégager la voie, ce qu'ont fait les forces de l'ordre avec des hauts-parleurs et qu'évidemment ils refusent (…) on est obligé de mobiliser des CRS pour prendre les personnes une par une et essayer de les enlever", a affirmé le ministre. "Ça se finit par l'utilisation de gaz qui ont pour but que les gens s'en aillent", a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de markolopo
1/juillet/2019 - 12h10
raph a écrit :

Ras le bol de ces soi-disant bobos écolos, ils bloquaient un pont, donc entrave à la circulation, 135 € d'amende et évacuation.La police a fait son travail.

Avec 2 arrestations, non. 135 euros ça devait être pour chacune des racailles présentes.

Portrait de markolopo
1/juillet/2019 - 12h09
n.azz44 a écrit :

Quand ils ont matraqué les jeunes de banlieue, je n’ai rien dit. Castaner me disait qu’ils étaient dangereux. 

 

Quand ils ont laissé des migrants se noyer en Méditerranée, je n’ai rien dit. Le PS m’avait expliqué qu’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. 

 

Quand ils ont tué un zadiste d’une grenade, je n’ai pas protesté. Le gouvernement me disait que c’était des extrémistes. 

 

Quand ils ont éborgné au flashball des manifestants, je n’ai rien dit. BFM me disait qu’ils étaient violents. 

 

Quand ils ont mis a genou une classe, je n’ai rien dit. On m’a expliqué que la discipline était nécessaire dans un état de droit. 

 

Quand ils ont noyé un gamin à la fête de la musique (chez moi à Nantes), je n’ai rien dit. 

C’était devenu normal. 

 

L’homme devient un chien. Et même les animaux ont davantage d’humanisme que nous. Les commentaires ici le prouvent. Triste France en décadence. 

Suceur de racailles.

 

Portrait de markolopo
1/juillet/2019 - 12h08

Il fallait les asperger d'eau chaude... comme pour les canards.

Portrait de markolopo
1/juillet/2019 - 12h07
chamonix a écrit :

Et quand il y a des prières de rue tous les vendredi dans certaines ville de banlieues ou même les riverains à pied ne peuvent même plus rentrer chez eux il sont où les CRS .

C'est étonnant comme les lois s'appliquent d'une manière sélective !

Il est absolument  certains que la police maintenant est bien sévère avec le citoyen quand ils savent qu'ils ne prennent pas de risquent beaucoup moins courageux dans d'autres cas !

Ils sont expulsés de la même façon. Il n'y a que des crasseux de gilets jaunes pour prétendre le contraire.

Portrait de markolopo
1/juillet/2019 - 12h04

Si ces crapules fascistes sont des "pacifistes" alors Nordhal Lelandais est un violeur "pacifiste".

Portrait de PhilRAI
1/juillet/2019 - 10h06

Il faut arrêter de se voiler la face. 400 manifestants qui bloquent en se tenant les uns et les autres et refusent de partir, c'est une violence. Pour la contrer il faut forcément une violence plus grande, envoyer du gaz lacrymogène est à mon avis la solution la moins violente. 

Portrait de nibali
1/juillet/2019 - 07h35

Nous sommes devenu un Pays en dictature, donc j'approuverai toujours le choix du gouvernement. Vive les CRS.

Portrait de Cl
1/juillet/2019 - 07h05

Si les CRS ont gazés ils avaient ordre  soit par le préfet soit par Castaner ! 

Les Ecolos que Macron voulait récupérer !!!!!   

Castaner demande un rapport pour atténuer et prendre un peu de temps 

Portrait de sensei
1/juillet/2019 - 06h31

Les coboys du syndicat alliance proche voir très très proches de l'extrême droite ......... 

Portrait de sensei
1/juillet/2019 - 06h30

a gerber

Portrait de GarçonVilaine
1/juillet/2019 - 02h52

Ce matin mon fils de 5 ans m'a dit qu'il voulait devenir CRS. J'étais fière. Très fière. Un métier d'avenir. Une véritable étique. J'avais tellement peur qu'il veuille devenir philosophe, professeur ou chirurgien. Avec un peu de chance, il pourra même devenir meilleur ami du prez'2LARaip' (on dira comme ça bientôt). Vivent les CRS. Vivent la France. Vive ma prochaine cuite. 

Merci. 

Portrait de n.azz44
1/juillet/2019 - 01h05
C'ptain What12 a écrit :

Pourquoi un C/C ? 

Vous n'avez pas d'avis perso ? 

Qui êtes vous pour me juger ? C/C car j’approuve tout ce qui est dit Sur ce texte qui tourne par ailleurs sur les réseaux sociaux. Remplacer le « je » par le «  nous » ca marche aussi. 

Portrait de Capri
1/juillet/2019 - 00h45
n.azz44 a écrit :

Quand ils ont matraqué les jeunes de banlieue, je n’ai rien dit. Castaner me disait qu’ils étaient dangereux. 

 

Quand ils ont laissé des migrants se noyer en Méditerranée, je n’ai rien dit. Le PS m’avait expliqué qu’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. 

 

Quand ils ont tué un zadiste d’une grenade, je n’ai pas protesté. Le gouvernement me disait que c’était des extrémistes. 

 

Quand ils ont éborgné au flashball des manifestants, je n’ai rien dit. BFM me disait qu’ils étaient violents. 

 

Quand ils ont mis a genou une classe, je n’ai rien dit. On m’a expliqué que la discipline était nécessaire dans un état de droit. 

 

Quand ils ont noyé un gamin à la fête de la musique (chez moi à Nantes), je n’ai rien dit. 

C’était devenu normal. 

 

L’homme devient un chien. Et même les animaux ont davantage d’humanisme que nous. Les commentaires ici le prouvent. Triste France en décadence. 

Quand ils ont poussé volontairement et violemment une dame de 73 ans pacifiste dans une manifestation elle-même pacifiste à Nice, dont la tête a failli se fracasser sur un plot, je n'ai rien dit. Ils ont dit que la manifestation était interdite et que la dame devait faire preuve de davantage de sagesse. 

Portrait de chamonix
1/juillet/2019 - 00h19
hummerH2 a écrit :

Mouvement extrémiste qui prône la désobéissance civile.

Ils ont été expulsé du pont une 1ere fois ,et en douceur par les forces de l'ordre.

En accord avec leur doctrine, ils sont venus se réinstaller immédiatement.

Tans pis pour eux !

Et quand il y a des prières de rue tous les vendredi dans certaines ville de banlieues ou même les riverains à pied ne peuvent même plus rentrer chez eux il sont où les CRS .

C'est étonnant comme les lois s'appliquent d'une manière sélective !

Il est absolument  certains que la police maintenant est bien sévère avec le citoyen quand ils savent qu'ils ne prennent pas de risquent beaucoup moins courageux dans d'autres cas !

Portrait de bengalister
30/juin/2019 - 23h11
B612 a écrit :

Le fait d'avoir été prévenu n'excuse pas. Pour ma part je pense qu'au contraire la Police n'a pas fait ce qu'il fallait faire. Ca sert à rien de gazer ce genre de manifestants, et les CRS le savent (ou devraient le savoir). La preuve : il a fallu les prendre et le enlever de là. Je sais c'est chiant, mais c'est la seule méthode efficace, et c'est leur boulot. Gazer est devenu une solution de facilité, et trop systématique. Et s'ils ont besoin de ça pour faire partir quelques dizaines de manifestants de la voie publique, il y a vraiment un problème de compétence et d'autorité.

C'est juste que gazés ils sont plus dociles.

Il y a des lois, comme l'entrave à la circulation.

Je sais bien qu'en France on adore ce moyen de manifester mais bon si tout le monde fait ça, c'est le bordel. Enfin c'est très à la mode chez les écolos/gauchos de bloquer l'économie.

 

Bon visiblement les incidents des GJ manquent aux médias et à JMM, on en a pas finit. Et le vocabulaire utilisé: "gazés et explusés brutalement": gazés c'est indéniable, expulsés brutalement ? bah j'ai du louper des images.

 

Portrait de Pikachu06800
30/juin/2019 - 22h13
audi1975 a écrit :

Castaner était trop occupé à cuver sa soirée d'hier dans une boîte de nuit de Paris ! lol Le plus médiocre et ridicule Ministre ! J'ai piété pour lui !

rendez vous service : avant de juger , assurez vous au Moins d’ecrire Avec une orthographe correcte ! Vous aurez l’air moins bête ! peut être 

Portrait de Pikachu06800
30/juin/2019 - 22h11
B612 a écrit :

Le fait d'avoir été prévenu n'excuse pas. Pour ma part je pense qu'au contraire la Police n'a pas fait ce qu'il fallait faire. Ca sert à rien de gazer ce genre de manifestants, et les CRS le savent (ou devraient le savoir). La preuve : il a fallu les prendre et le enlever de là. Je sais c'est chiant, mais c'est la seule méthode efficace, et c'est leur boulot. Gazer est devenu une solution de facilité, et trop systématique. Et s'ils ont besoin de ça pour faire partir quelques dizaines de manifestants de la voie publique, il y a vraiment un problème de compétence et d'autorité.

Vous n’avez pas tort mais oui c’est pas nouveau , il y a un problème d’autorite, pas de competences. Nos policiers ne font plus peur et ne sont plus respectés ! deja ils ont les poings liés et ils ne sont plus ârmés ! Il faut que notre police retrouve sa poigne mais les lois doivent les aider 

Portrait de B612
30/juin/2019 - 21h52
Pikachu06800 a écrit :

Quand la police dit : dispersez vous !!!!

quelle mot ils ne comprennnent pas ???? La police a fait ce qu’ils devaient faire . Évidemment vu comme ça , ça a l’air invasif mais ils ont été prévenus !!! Ils ont perdu ! Vive la police 

Le fait d'avoir été prévenu n'excuse pas. Pour ma part je pense qu'au contraire la Police n'a pas fait ce qu'il fallait faire. Ca sert à rien de gazer ce genre de manifestants, et les CRS le savent (ou devraient le savoir). La preuve : il a fallu les prendre et le enlever de là. Je sais c'est chiant, mais c'est la seule méthode efficace, et c'est leur boulot. Gazer est devenu une solution de facilité, et trop systématique. Et s'ils ont besoin de ça pour faire partir quelques dizaines de manifestants de la voie publique, il y a vraiment un problème de compétence et d'autorité.

Portrait de audi1975
30/juin/2019 - 21h13

Castaner était trop occupé à cuver sa soirée d'hier dans une boîte de nuit de Paris ! lol Le plus médiocre et ridicule Ministre ! J'ai piété pour lui !

Portrait de Harriet
30/juin/2019 - 20h50
n.azz44 a écrit :

Quand ils ont matraqué les jeunes de banlieue, je n’ai rien dit. Castaner me disait qu’ils étaient dangereux. 

 

Quand ils ont laissé des migrants se noyer en Méditerranée, je n’ai rien dit. Le PS m’avait expliqué qu’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. 

 

Quand ils ont tué un zadiste d’une grenade, je n’ai pas protesté. Le gouvernement me disait que c’était des extrémistes. 

 

Quand ils ont éborgné au flashball des manifestants, je n’ai rien dit. BFM me disait qu’ils étaient violents. 

 

Quand ils ont mis a genou une classe, je n’ai rien dit. On m’a expliqué que la discipline était nécessaire dans un état de droit. 

 

Quand ils ont noyé un gamin à la fête de la musique (chez moi à Nantes), je n’ai rien dit. 

C’était devenu normal. 

 

L’homme devient un chien. Et même les animaux ont davantage d’humanisme que nous. Les commentaires ici le prouvent. Triste France en décadence. 

Lu et approuvé ...

Fort avec les "faibles" , et finalement conciliant avec les "Forts" ...

Même Nunez avouait qu'il n'y avait eu aucune interpellation de "Black Block" (lors des épisodes Gsmiley ... Ces derniers étant les "idiots utiles" des manifestations en tous genres .... 

Portrait de Suzie Goto
30/juin/2019 - 20h38
n.azz44 a écrit :

Quand ils ont matraqué les jeunes de banlieue, je n’ai rien dit. Castaner me disait qu’ils étaient dangereux. 

 

Quand ils ont laissé des migrants se noyer en Méditerranée, je n’ai rien dit. Le PS m’avait expliqué qu’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. 

 

Quand ils ont tué un zadiste d’une grenade, je n’ai pas protesté. Le gouvernement me disait que c’était des extrémistes. 

 

Quand ils ont éborgné au flashball des manifestants, je n’ai rien dit. BFM me disait qu’ils étaient violents. 

 

Quand ils ont mis a genou une classe, je n’ai rien dit. On m’a expliqué que la discipline était nécessaire dans un état de droit. 

 

Quand ils ont noyé un gamin à la fête de la musique (chez moi à Nantes), je n’ai rien dit. 

C’était devenu normal. 

 

L’homme devient un chien. Et même les animaux ont davantage d’humanisme que nous. Les commentaires ici le prouvent. Triste France en décadence. 

Ne rien dire c'est l'objectif de Macron et ses sbires qui ne connaissent que la violence !

Agir c'est exclu par Macron le psycho qui ne supporte aucune opposition ni discussion  et ses sbires !  la preuve !

Agir c'est vivre ! ne rien dire c'est accepter les 100 coups de bâton !

 

 

Portrait de hummerH2
30/juin/2019 - 20h20

Mouvement extrémiste qui prône la désobéissance civile.

Ils ont été expulsé du pont une 1ere fois ,et en douceur par les forces de l'ordre.

En accord avec leur doctrine, ils sont venus se réinstaller immédiatement.

Tans pis pour eux !

Portrait de Pikachu06800
30/juin/2019 - 20h05

Quand la police dit : dispersez vous !!!!

quelle mot ils ne comprennnent pas ???? La police a fait ce qu’ils devaient faire . Évidemment vu comme ça , ça a l’air invasif mais ils ont été prévenus !!! Ils ont perdu ! Vive la police 

Portrait de n.azz44
30/juin/2019 - 19h40

Quand ils ont matraqué les jeunes de banlieue, je n’ai rien dit. Castaner me disait qu’ils étaient dangereux. 

 

Quand ils ont laissé des migrants se noyer en Méditerranée, je n’ai rien dit. Le PS m’avait expliqué qu’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde. 

 

Quand ils ont tué un zadiste d’une grenade, je n’ai pas protesté. Le gouvernement me disait que c’était des extrémistes. 

 

Quand ils ont éborgné au flashball des manifestants, je n’ai rien dit. BFM me disait qu’ils étaient violents. 

 

Quand ils ont mis a genou une classe, je n’ai rien dit. On m’a expliqué que la discipline était nécessaire dans un état de droit. 

 

Quand ils ont noyé un gamin à la fête de la musique (chez moi à Nantes), je n’ai rien dit. 

C’était devenu normal. 

 

L’homme devient un chien. Et même les animaux ont davantage d’humanisme que nous. Les commentaires ici le prouvent. Triste France en décadence. 

Portrait de B612
30/juin/2019 - 19h24

De Rugy qui dit qu'on est plus au temps des manifestations. Sous-entendu : "fermez-là" ? On y est, et plus que jamais, au temps des manifestations. Et de Rugy, Ministre, n'a pas (directement ou indirectement) a remettre en cause publiquement le droit de manifester, et donc de s'exprimer. Meme si on se doute bien que ce gouvernement aimerait bien, à coup d'intimidation, de répression et de lois liberticides.

Portrait de chamonix
30/juin/2019 - 19h11
gyette a écrit :

Please, prenez un autre nom "Chamonix" ne mérite pas ça !:Sp

Vous êtes qui pour donner des bons points . Vous avez le droit de' ne pas être d'accord mais j'ai aussi le droit de dire ce que je pense .

Portrait de chamonix
30/juin/2019 - 19h09
raph a écrit :

Ras le bol de ces soi-disant bobos écolos, ils bloquaient un pont, donc entrave à la circulation, 135 € d'amende et évacuation.La police a fait son travail.

Ah et tout les clandestins qui entravent la circulation comme à calis, pourquoi ne vont ils pas les gazer .

Portrait de raph
30/juin/2019 - 19h00

Ras le bol de ces soi-disant bobos écolos, ils bloquaient un pont, donc entrave à la circulation, 135 € d'amende et évacuation.La police a fait son travail.

Portrait de Philou-02.
30/juin/2019 - 18h18

N’y a t’il pas autre chose à faire ? En ce moment par exemple la séance du cinéma est à 4€ !  

Portrait de gyette
30/juin/2019 - 18h07
chamonix a écrit :

Alors Castaner tu ne tiens plus tes policiers toujours prompte à faire les caids dace à des gilets jaunes ou des écologistes. 

Pourquoi ne sont ils pas porte de la chapelle ou des clandestins font vivre l'horreur aux habitant du quartier; bizarre là on  ne les voit plus ni dans les quartiers difficile ou des sauvages font reigner leur lois.

Il est vrai que ce n'est pas le courage qui doit reigner au sein de cette police . Eborgner un gilets jaune et vous ne serez pas poursuivi attaquez vous à la racaille trop dangereux .

Je ne vous dit pas ce qu'aurait subit ces écologiste si c'est Le Pen et le front national qui avaient été au pouvoir !!! 

Please, prenez un autre nom "Chamonix" ne mérite pas ça !smiley