30/06 18:37

Une application qui permettait de déshabiller les femmes croisées dans la rue vient d'être retirée face au tollé des internautes

Une application a été arrêtée par ses propres créateurs face au tollé qu’elle a provoqué. Elle permettait de générer, à partir du cliché d'une femme, une photographie de nu grâce aux retouches de l'intelligence artificielle.

Cette application, qui n'existe qu'en version féminine, a suscité un véritable tollé alors qu'Internet et les réseaux sociaux véhiculent déjà d'innombrables images de nus ou pornographiques sans consentement.

"Nous n'aurions jamais imaginé que cela deviendrait viral et (que) nous ne serions pas en mesure de contrôler le trafic", ont reconnu les créateurs, qui se disent situés en Estonie. "Malgré les garde-fous (les images portent un marquage numérique), si 500.000 personnes l'utilisent, le risque d'abus est trop élevé. On ne veut pas gagner de l'argent comme ça", ont aussi dit les créateurs de "DeepNude".

Parmi les réactions scandalisées, celle de l'organisation Cyber Civil Rights Initiative, spécialisée dans la lutte contre la pornographie "non consensuelle". "C'est une invention affreusement destructrice et nous espérons que vous subirez bientôt les conséquences de vos actes", a-t-elle tweeté, s'inquiétant, malgré la fin de "DeepNude", que de nouvelles versions du concept soient disponibles sur Internet.

Sa présidente, Mary Anne Franks, professeure de droit, a salué la fin de l'application, tout en déplorant son concept-même. "Le but de cette appli était de satisfaire les fantasmes prédateurs et grotesques d'hommes

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de justin navi
1/juillet/2019 - 16h08
clar a écrit :

Pour répondre sérieusement sur ce sujet: la pudibonderie de nos société produit des milliards de gens frustrés, voyeurs, obsédés sexuels, donc ça produit "la demande" pour ce genre d'applications.

Songez qu'il y a plein de familles, et pas que chez les salafistes, où les enfants n'ont jamais vu leurs parents nus. Oui, même leurs parents, ou leur frère ou leur soeur sauf quand ils sont bébés! Alors, forcément, ça les travaille.
Si à l'inverse, on pouvait nager sans maillot à la piscine et se bronzer aussi sans maillot sur les plages ou dans les parcs, ce genre d'applications n'intéresserait plus grand monde.

Notre "morale" est fondamentalement malsaine, notre rapport au corps et à la nudité est générateur de troubles psychiques et sexuels, et cette application l'illustre parfaitement.

 

Je trouve ton message plein de bon sens et en même temps, je ne suis pas totalement convaincu. Oui, être confronté tôt et régulièrement à la nudité de façon tout à fait naturelle empêche cette curiosité malsaine de vouloir voir tout le monde à poil. Mais on a souvent envie de ce que l'on ne peut pas avoir et on veut souvent voir ce que l'on nous cache... Je suppose que même un naturiste aguerri pourrait être tenté par cette application face une femme qui justement ne se retrouvera jamais nue devant lui. Pouvoir déshabiller les personnes de son choix, c'est forcément excitant. Toutes les jeunes filles et jeunes gens ont espéré un jour voir leur idole nue. Ça me parait à la fois navrant et normal.

 

 

Portrait de clar
1/juillet/2019 - 12h06

Pour répondre sérieusement sur ce sujet: la pudibonderie de nos société produit des milliards de gens frustrés, voyeurs, obsédés sexuels, donc ça produit "la demande" pour ce genre d'applications.

Songez qu'il y a plein de familles, et pas que chez les salafistes, où les enfants n'ont jamais vu leurs parents nus. Oui, même leurs parents, ou leur frère ou leur soeur sauf quand ils sont bébés! Alors, forcément, ça les travaille.Si à l'inverse, on pouvait nager sans maillot à la piscine et se bronzer aussi sans maillot sur les plages ou dans les parcs, ce genre d'applications n'intéresserait plus grand monde.

Notre "morale" est fondamentalement malsaine, notre rapport au corps et à la nudité est générateur de troubles psychiques et sexuels, et cette application l'illustre parfaitement.

 

Portrait de clar
1/juillet/2019 - 12h02

Je l'ai achetée cette application, et au début, je me suis bien amusée. Mon voisin? A poil! Ma voisine? à poil aussi! Tiens, elle a un tatouage au sein gauche. Mon patron? A poil! Il est bien monté, lui.

Moi qui ai toujours crié "à poil les flics", ça a été très drôle de les déshabiller. Puis, un peu par sadisme vu la canicule, je les rhabillais, parce que ce n'est pas un temps à porter des vêtements!

Puis je rentre chez moi, et sur le canapé, je vois mon mari et ma voisine, à poil sur le canapé. Je les regarde  avec l'application: encore à poil. Sans l'application: toujours à poil.

Merde alors! j'ai payé cher cette application, et dès le premier jour, ça ne fonctionne plus.Remboursez!

Portrait de chrismontigny
1/juillet/2019 - 10h27 - depuis l'application mobile

Je ne sais pas si c’est les développeurs les plus idiots, mais en tout cas cette info a fait plus de vue que les autres avant ou après ... dont moi bien sur ... ah la nature humaine

Portrait de Ghislain Kremer
1/juillet/2019 - 06h46
Harriet a écrit :

Pas mieux !

Il faudrait s'interroger sur la santé mentale des développeurs de ce type  d'"applis" ! :~

La santé mentale

des développeurs n'est pas en cause, ils se basent sur la santé mentales des futurs utilisateurs et se marrent !

Portrait de Vladimirlefox

Mais arrêtez ! Il faut voir cette application comme une grosse blague pfff et qu’elle déshabille les hommes aussi comme ça pas de jaloux. Les gens s’imaginent qu’on peut voir au travers pour de vrai ? Rien de choquant pour moi.

Portrait de Harriet
30/juin/2019 - 20h24
raph a écrit :

Il y a inégalité et discrimination puisque cette application n'existe pas pour les hommes, normal qu'elle soit supprimée.Enfin, pour être sérieux, il ne faut pas être "bien net" pour inventer une application pareille.

Pas mieux !

Il faudrait s'interroger sur la santé mentale des développeurs de ce type  d'"applis" ! smiley

Portrait de raph
30/juin/2019 - 19h05

Il y a inégalité et discrimination puisque cette application n'existe pas pour les hommes, normal qu'elle soit supprimée.Enfin, pour être sérieux, il ne faut pas être "bien net" pour inventer une application pareille.

Portrait de moije
30/juin/2019 - 16h43

Dommage , cela aurait pourtant été utile pour savoir si les voilées tout en noir que l'on croise en grand nombre dans la rue , sont des hommes ou des femmes !

Portrait de Philou-02.
30/juin/2019 - 15h23

Ah zut encore raté smiley

Portrait de jarod.26
30/juin/2019 - 13h52
ho comme c'est dommage smiley
Portrait de Mike.miller
30/juin/2019 - 13h25 - depuis l'application mobile

C'est quel l'application ?