15/06 14:30

La maire de Paris Anne Hidalgo annonce la création de "forêts urbaines" pour que la capitale s'adapte à "l'évolution des températures"

Derrière l'Opéra Garnier, sur le parvis de l'Hôtel de Ville et de la gare de Lyon, ainsi que sur les berges: quatre lieux de Paris vont être végétalisés, pour créer des "forêts urbaines", a annoncé la maire Anne Hidalgo dans une interview au Parisien.

Parmi les sites concernés, la maire (PS) de la capitale précise que seule l'une des deux voies sur berges, déjà coupées à la circulation, sera débitumée, en l'occurrence celle de la "Rive droite". L'autre voie restera "goudronnée pour la circulation des véhicules d'urgence". Cette annonce a provoqué l'ire des élus présents en séance jeudi soir au Conseil de Paris, qui ont dénoncé une "humiliation" de la maire et réclamé une suspension de séance.

Dans son interview, la maire de Paris se dit "convaincue que Paris doit s'adapter à l'évolution des températures", rappelant que "le Giec - groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat - prévoit des pics de canicule à 50 degrés d'ici 2050" dans la capitale. Pour faire ces aménagements, des concertations seront engagées "avec les maires d'arrondissement et les habitants", et un débat se tiendra en Conseil de Paris. Ces démarches seront suivies "d'une déclaration de travaux, avec une consultation préalable des Architectes des Bâtiments de France", détaille Mme Hidalgo dans son interview.

En sus, à la rentrée, 28 cours d'école "oasis", plus végétales et avec moins d'asphalte, seront créées, "dan tous les arrondissements", affirme l'édile.

Interrogée sur un éventuel calcul électoral avant les municipales de Paris prévues en 2020, Anne Hidalgo balaye la critique. "Dès mon élection en 2014, j'ai pris tous les risques en annonçant avant tout le monde la fin du diesel à Paris", souligne l'élue.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jean-Jean
16/juin/2019 - 16h02
A.Thomas a écrit :

Alphonse Allais disait. On devrait construire les villes à la campagne car l'air y est plus pur.

Là ,nous aurons les forêts en ville. C'est une autre solution.En la matière ,Paris est très en retard sur des capitales comme Berlin par exemple.

Avec des mesures pour que les berlinois puissent continuer à habiter dans le centre je doute que la maire de Paris en ai le courage 

Portrait de Jean-Jean
16/juin/2019 - 15h55

On s'adapte plutôt que de s'attaquer aux causes du réchauffement climatique 

Portrait de m4
15/juin/2019 - 20h55
elraval3 a écrit :

Non moi je suis un bobo de gauche et je le revendique même si ça m'emmerde de financer des assistes comme vous avec mes impôts

Bien sur, jem'invente1viepointcom !! smiley

Portrait de falko
15/juin/2019 - 20h51

Donc elle ne se rasera plus.Bonjour la foret.

Portrait de m4
15/juin/2019 - 19h05
elraval3 a écrit :

Les bobos bossent pour payer tes allocs. 

Et ton AAH aussi !!

Portrait de nina83
15/juin/2019 - 15h42

ça va devenir un vrai disneyland cette capitale, je plains les gens qui bossent dans Paris, mais comme c'est rempli de retraités, de friqués étrangers ou de bobos ça devrait aller !

Portrait de A.Thomas
15/juin/2019 - 14h38

Alphonse Allais disait. On devrait construire les villes à la campagne car l'air y est plus pur.

Là ,nous aurons les forêts en ville. C'est une autre solution.En la matière ,Paris est très en retard sur des capitales comme Berlin par exemple.