08/06 20:05

Gilets Jaunes : Hausse de la participation avec 10.300 personnes en France dont 1.100 en Ile de France - La Préfecture de l'Hérault dément les rumeurs sur la mort d'un manifestant

20h02: Hausse de la participation avec 10.300 personnes en France dont 1.100 en Ile de France

19h41 : Ce samedi, ils étaient près de 2.000 manifestants à se retrouver à Montpellier, proclamée capitale nationale des gilets jaunes. Les manifestants ont répondu à un appel national à défiler lancé sur les réseaux sociaux. Le rendez-vous était donné à 10h place de la Comédie. Les manifestants les plus virulents ont envoyé des bombes agricoles, des pavés et des bouteilles en verre, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et de jets d'eau. 

15 manifestants ont été interpellés pour violences et outrages envers les forces de l'ordre. Au terme de cette journée, la Préfecture de l'Hérault parle d'une violence d'un degré important. Une rumeur infondée

Au cours de cette journée de manifestation, une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux et dans les rangs des manifestants faisant état de personnes dans le coma et de décès parmi les manifestants.

Cette rumeur est totalement fausse. Les blessés, même si certains ont été pris en charge par les pompiers, sont touchés légèrement.

18h01: Toujours des accrochages en cours à Montpellier mais de moins en moins de monde dans le camp des manifestants

17h56: La Préfecture de l'Hérault confirme que les blessés tant du côté des manifestants que du côté des forces de l'ordre sont légers et que la rumeur circulant sur l'éventuel décès d'un manifestant est totalement fausse.

17h05: Pas de manifestation à Paris aujourd'hui mais c'est Drancy et la banlieue qui sont au coeur du mouvement avec des échanges tendus là encore avec la police

 17h01: Les tensions se poursuivent à Montpellier avec un face à face tendu avec les forces de l'ordre même si la manifestation commence à se disperser

16h45: Plus de 2 000 « gilets jaunes » répondant à un appel national à défiler à Montpellier, pour l’acte XXX du mouvement né en novembre, manifestaient samedi 8 juin à Montpellier, selon la préfecture, dans une atmosphère très tendue entre manifestants et forces de l’ordre.

Dès midi, des centaines de personnes se sont rassemblées place de la Comédie, en plein centre de Montpellier, derrière une banderole « Résistance, nous sommes du bon côté de l’Histoire ».

A peine le cortège s’est-il ébranlé, la situation s’est tendue, et les forces de l’ordre, en nombre, ont fait usage de gaz lacrymogènes en pleine rue commerçante, pour empêcher les manifestants de gagner la préfecture. Beaucoup parmi eux portaient des masques et criaient « dictature ! ». Malgré l’appel de la préfecture à fermer les commerces, la plupart des magasins et des restaurants étaient ouverts. Des vigiles qui montaient la garde devant les commerces se faisaient traiter de « collabos ».

Vers 13 heures, les CRS ont fait évacuer la place de la Comédie à l’aide de gaz lacrymogènes où avaient reflué les manifestants, qui sont ensuite partis comme ils pouvaient vers la gare et dans les rues adjacentes.

Selon la préfecture, deux interpellations ont été effectuées, une pour violence, la seconde pour outrage. Les « steet medics » parlent d’au moins deux blessés parmi les manifestants pris en charge près de la préfecture.

16h36: Selon la préfecture de l'Hérault, quatre manifestants et quatre membres des forces de l'ordre ont été blessés. Six interpellations ont également eu lieu en marge de la mobilisation. Par ailleurs, 500 blacks blocs ont été décomptés lors de cette manifestation à Montpellier, à laquelle ont participé 2000 gilets jaunes, toujours selon la préfecture.

16h01: Au niveau national, 3.700 personnes étaient mobilisées ce samedi à 14 heures pour la 30e journée du mouvement des gilets jaunes, donc 1.100 à Paris, d'après des chiffres du ministère de l'Intérieur. À titre de comparaison, 2600 manifestants ont participé au mouvement la semaine dernière, dont 1300 dans la capitale. "Dictature!", "collabos"

13h23: Dès midi, des centaines de personnes se sont rassemblées place de la Comédie, en plein centre de Montpellier, derrière une banderole "Résistance, nous sommes du bon côté de l'Histoire".

10h51: Pour la toute première fois depuis le début du mouvement, une manifestation est prévue en banlieue parisienne. Un appel à mobiliser ces quartiers soumis eux aussi à la baisse du pouvoir d’achat. Un véritable enjeu alors que les gilets jaunes n'ont jamais réussi à rallier les habitants des banlieues à leur cause.

Selon la page Facebook "Les gilets jaunes en banlieue Acte 1", le rassemblement est prévu à midi au Stade de France.

Départ annoncé à 13h en direction de la préfecture de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Sur l'événement, 528 personnes participent et 2 600 étaient intéressées vendredi après-midi. Le retour aux sources sur les Champs-Elysées Une autre mobilisation est prévue dans la capitale ce samedi. Le lieu est emblématique puisqu'il s'agit des Champs Elysées, un retour aux sources pour les gilets jaunes parisiens qui y ont vu naître le mouvement.

"On doit pouvoir récupérer notre droit de manif sur les champs ! C'est tout un symbole de pouvoir y retourner", précise la page Facebook "Acte 30 Les gilets jaunes ont est là !".

Mais cet appel semble faire peu d'émules. 76 personnes disaient y participer vendredi après-midi, pour 443 intéressées.

La préfecture de police a de son côté renouvelé son interdiction de manifester sur les Champs-Elysées et aux abords de l'Assemblée nationale et de Notre-Dame.

08h11:  Seule la ville de Montpellier (Hérault) rassemble deux projets de manifestation.

Selon la première page Facebook, "Acte 30 : La France entière à Montpellier !", cet appel national est lancé place de la Comédie. 1 100 personnes disaient y participer et 4 100 personnes étaient intéressées vendredi après-midi.

L'autre page Facebook souhaite réitérer le thème de la mobilisation du samedi 1er juin contre les violences policières.

Selon la page "Acte 30 Montpellier national contre les violences policières !", 95 personnes y participent et 276 sont intéressées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vinze
9/juin/2019 - 11h51 - depuis l'application mobile

Que dire de plus ?https://www.midilibre.fr/amp/2019/06/09/acte-30-des-gilets-jaunes-a-montpellier-revoltant-et-indigne,8246758.php

Portrait de magnon
9/juin/2019 - 09h33
Igor06 a écrit :

Et moi j'ai été faire les boutiques, c'est bondés de monde. Des queues interminable aux caisses. Les gens ont des sous...

et oui  en montagne ou a la mer c'est du monde partout,  qui se pavane avec leur gilet jaune dans e vehicule

Portrait de dominique34
9/juin/2019 - 08h42
seb2746 a écrit :

Actuellement, les policiers de Montpellier tirent à vue, charge le moindre GJ (même avec enfants) et ordonnent de mettre les mains en l'air dans le centre ville à la population...

Les gens hors GJ sont eux aussi tirer sans raison si ils ne lèvent pas les mains, c'est quoi encore cette nouvelle police ?

Des dizaines de vidéos sont dispo, des gens ont même appelés la Police et gendarmerie pour signaler que des hommes en costumes de crs et armés tiraient sur les passants sans raison !!!

c est marrant j "étais a Montpellier,hier et je n ai pas vu comme vous,par contre vous avez oublié qu il fallait klaxonner et porter un GJ il n y as pas si longtemps au rond point pour pouvoir passer.....

Portrait de jcfrom06
9/juin/2019 - 08h23
seb2746 a écrit :

Malheureusement rien, c'était aujourd'hui AVANT l'arrivée des casseurs, il y a eu des ordres ce matin avec la visite du ministre.

Du grand n'importe quoi par les services de police, des menaces, des coups sans raison, des sommations de lever les mains sinon ils tiraient sur ce seul motif.

Des clients apeurés dans les magasins car agressés par la police, les commerçants qui ont appelés les services de police pour signaler tout ce délire répressif que personne n'a compris.

Ne pas hesiter à proposer les droits de cette fable à Luc Besson ou Spielberg.

 

Portrait de gyette
9/juin/2019 - 01h22

Si les casseurs mettaient autant d'énergie à chercher du boulot et à bosser.....

Portrait de seb2746
9/juin/2019 - 01h04
philetjuliasmaquent a écrit :

Vous avez fumé quoi ?

Malheureusement rien, c'était aujourd'hui AVANT l'arrivée des casseurs, il y a eu des ordres ce matin avec la visite du ministre.Du grand n'importe quoi par les services de police, des menaces, des coups sans raison, des sommations de lever les mains sinon ils tiraient sur ce seul motif.

Des clients apeurés dans les magasins car agressés par la police, les commerçants qui ont appelés les services de police pour signaler tout ce délire répressif que personne n'a compris.

Portrait de Justin Finger
8/juin/2019 - 23h58

De retour après une très longue absence... Si ce mouvement bien que légitime à ses début, devait donner quelque chose, cela aurait du se traduire dans les urnes. Hors les divisions internes sont tellement grandes que manifester cote à cote ne veut plus dire grand chose.

Portrait de EyeOftheTiger

Sérieux ? Ils existent encore ? La semaine dernière, ils étaient ridicules, cette semaine, ils sont ridicules et pathétiques.

Portrait de Tristan96
8/juin/2019 - 22h42

MARE !! MARRE !! MARRE !!  DE CES MOUS DU BULBE !!

Portrait de nina83
8/juin/2019 - 20h40

On s'en tape complet de ces tarés de GJ, les vacances et l'été sont là, qu'ils reviennent en septembre ! smiley 

Portrait de vinze
8/juin/2019 - 19h34 - depuis l'application mobile

Les gilets jaunes... ou ce qu'il en reste. 500 Black bocks...tu parles d'une déchéance.

Portrait de Rico Trompette³
8/juin/2019 - 19h10

Aux chiottes Macron...AUX CHIOTTES...♫allez les jaunes,allez les jaunes et noirs ♪

Portrait de magnon
8/juin/2019 - 17h30
superzencool59 a écrit :

Vraiment ras le bol des gilets jaunes !! ils doivent s embêter le samedi c est pas possible

Portrait de superzencool59
8/juin/2019 - 17h24
magnon a écrit :

les enfants n'ont pas leur place ,

+1

 

Portrait de superzencool59
8/juin/2019 - 17h24

Vraiment ras le bol des gilets jaunes !! ils doivent s embêter le samedi c est pas possible

Portrait de magnon
8/juin/2019 - 16h54
seb2746 a écrit :

Actuellement, les policiers de Montpellier tirent à vue, charge le moindre GJ (même avec enfants) et ordonnent de mettre les mains en l'air dans le centre ville à la population...

Les gens hors GJ sont eux aussi tirer sans raison si ils ne lèvent pas les mains, c'est quoi encore cette nouvelle police ?

Des dizaines de vidéos sont dispo, des gens ont même appelés la Police et gendarmerie pour signaler que des hommes en costumes de crs et armés tiraient sur les passants sans raison !!!

les enfants n'ont pas leur place ,

Portrait de seb2746
8/juin/2019 - 13h02

Actuellement, les policiers de Montpellier tirent à vue, charge le moindre GJ (même avec enfants) et ordonnent de mettre les mains en l'air dans le centre ville à la population...Les gens hors GJ sont eux aussi tirer sans raison si ils ne lèvent pas les mains, c'est quoi encore cette nouvelle police ?

Des dizaines de vidéos sont dispo, des gens ont même appelés la Police et gendarmerie pour signaler que des hommes en costumes de crs et armés tiraient sur les passants sans raison !!!

Portrait de endimion34
8/juin/2019 - 12h51

sans rire, ça existe encore les sales gosses capricieux jaunes ? vous savez, ceux qui disaient parler au nom des français, et qui ont eu un score risible aux dernières élections. faut arrêter de parler d'eux car c'est leur accorder de l'importance, alors que les adultes s'en foutent d'eux

Portrait de Citoyen86
8/juin/2019 - 11h37 - depuis l'application mobile

Forcément, le RN n'a plus besoin d'eux !