04/06/2019 10:31

Trottinette de mer*e ! Face à la pagaille, un opérateur va lancer une opération de communication pour encourager les bonnes pratiques

Dès ce jeudi, Lime, l’un des leaders des trottinettes en libre-service à Paris, va lancer une grande campagne de communication pour tenter de sauver l'image des trottinettes qui est en train de sombrer dans les grandes villes en raison de la grande pagaille sur les trottoirs mais également sur les routes, sans parler des accidents qui se multiplient et des accidents de plus en plus nombreux.

Jusque mi-juin, 300 affiches dévoilées ce matin par le Parisien, vont apparaître dans les stations de métro et 200 dans des abris bus de la capitale :

«L’objectif est de toucher l’ensemble des Parisiens, qu’ils soient utilisateurs ou non de nos services, explique Arthur-Louis Jacquier, le directeur général de Lime France. Nous avons connu un succès rapide, mais il faut maintenant travailler aux bons usages. Les gens ne les connaissent pas toujours ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Verydix
4/juin/2019 - 19h49
Elraval3 a écrit :

Ceux qui balancent les trottinettes ne sont pas les utilisateurs qui doivent prendre en photo l'engin après l'avoir verrouillé et qui sont identifiables,mais des cons aigris qui ne supportent ,ni les trottinettes, ni les vélos, ni rien.

Soit ce sont des utilisateurs qui font n'importe quoi, soit ce sont des piétons excedés par des trottinettes leur barrant le passage qui ont balancé ces trottinettes, aucune aigreur là-dedans....

Récemment j'ai vu des éboueurs en ayant marre que les trottinettes leur barrent le passage quand ils descendent du camion pour chercher les poubelles, ils ont pris une trottinette eh hop ! dans la benne.....pas d'aigreur mais entre passants excedés et personnes étant génées dans leur travail beaucoup de ras le bol.....

 

Portrait de Verydix
4/juin/2019 - 11h46

L'autre jour 3 trottinettes jetées les unes sur les autres dans une piste cyclable certainement par des utilisateurs....croyez-vous une seule seconde que ceux qui font n'importe quoi vont tenir compte de "bonnes pratiques" : cela fait sourire. Si des bonnes pratiques suffisaient il n'y'aurait ni Code de la Route ni amendes....

Le problème des trottinettes doit être réglé d'abord par des espaces pour les parquer (comme pour les velib et autolib) et par des amendes (c'est malheureux mais il n'y'a que cela qui fonctionne).